MENU ZINFOS
Société

Coronavirus: Le cri d'alarme des coiffeurs


Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 24 Mars 2020 à 08:43 | Lu 3739 fois

Coronavirus: Le cri d'alarme des coiffeurs
L’UNEC-Réunion (Union nationale des entreprises de coiffure), par la voix de sa présidente Marie-Pierre Lafosse-Rivière, tire la sonnette d’alarme. En cette période de crise sanitaire et de confinement, le syndicat demande aux pouvoirs publics un accompagnement de la profession qui fait face à une "hécatombe" et réclame "l’importance de formaliser au plus vite les solutions qui ont été énumérées depuis une semaine".
Face à l'épidémie de Coronavirus qui sévit actuellement à l'Île de La Réunion , et face à l'ampleur de cette catastrophe sanitaire et économique sans précédent pour notre profession, le Syndicat de la Coiffure Unec-Réunion (Union Nationale des Entreprises de la Coiffure) apporte tous son soutien à l'ensemble des professionnels coiffeurs de La Réunion, devant le caractère inédit de la situation .

7 jours après l'arrêt de l'exercice de notre profession , on ne peut que constater l'hécatombe que cela occasionne pour nos collègues coiffeurs, économiquement parlant !

Je demande aux pouvoirs publics de nous éclairer au plus vite sur la gestion de cette situation de crise , notamment sur le non paiement des loyers qui arrivent ... quel est la marche à suivre ?! Est-il prévu un décret pour valider cette décision du Président de la République ?!

Devant le désespoir et la détresse de mes collègues coiffeurs, je me permets d'interpeller sur la fragilité dans laquelle on se retrouve et l'importance de formaliser au plus vite les solutions qui ont été énumérées depuis une semaine !

Je reste persuadée que toutes les meilleures volontés sont réunies pour aider les entreprises de la Coiffure à garder la tête hors de l'eau , face à l'avenir incertain qui nous attend et espérer retrouver, demain, de meilleurs conditions de reprise d'activité  !

Je reste disponible pour débattre de tous ses problèmes que rencontre notre profession actuellement !

Cordialement ,

Marie-Pierre Lafosse-Riviere
Présidente Unec-Réunion





1.Posté par plume974 le 24/03/2020 06:47

Cela ne concerne pas que le secteur de la coiffure. Les estheticiennes, les tatoueurs, les artistes, bref les indépendants se retrouvent tous dans une situation délicate et actuellement en suspent. Tout les auto entrepreneurs devraient être aidés par l'état. En espérant qu'il ne s'agisse pas de poudre au yeux.

2.Posté par Fidol Castre le 24/03/2020 11:31

Tous les secteurs sont touchés.

Et pour l'instant, en dehors de la com', il n'y a pas grand chose.

Exemples :
- dispositif fantôme de la région
- site chômage partiel du gouvernement indisponible
- cours à distance : serveurs surchargés et très lents, donc inutilisables

Beaucoup de com' pour faire croire qu'on agit. En réalité, rien n'est fait.

3.Posté par Dederun le 24/03/2020 11:49 (depuis mobile)

Et les travailleuses du sexe, vous les oubliez

4.Posté par Fidol Castre le 24/03/2020 17:48

3.Posté par Dederun le 24/03/2020 11:49 (depuis mobile)

Et les travailleuses du sexe, vous les oubliez


C'est vrai qu'elles sont exposées aux goutelettes...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes