MENU ZINFOS
Société

Coronavirus : La CGTR dénonce les ordonnances gouvernementales


Après la publication des ordonnances pour finaliser la loi sur l’état d’urgence sanitaire, la CGTR monte au créneau pour dénoncer des mesures "inacceptables".

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 28 Mars 2020 à 11:24 | Lu 1341 fois


Le communiqué de la CGTR : 

ORDONNANCES : LE GOUVERNEMENT DÉRÉGLEMENTE À TOUT VA !

 
Le conseil des ministres, réuni le 25 mars, vient de rendre publique ses ordonnances, mettant en place des déréglementations majeures, en matière de droit du travail, en particulier sur le temps de travail, les congés, la prise des RTT ou encore le compte épargne temps.

 

Le gouvernement profite, ainsi, de manière scandaleuse, de la crise sanitaire pour déroger, dans certains secteurs économiques dits essentiels mais non définis, aux règles du droit du travail.

La durée quotidienne maximale de travail est portée à 12 heures, au lieu de 10 heures actuellement, celle du travail de nuit à 12 heures au lieu de 8 heures.

De même, il décide de réduire le temps de repos, entre 2 journées de travail, à 9 heures contre 11 heures minimum aujourd'hui.

Il fixe la durée maximale de travail hebdomadaire à 60 heures contre 48 heures jusqu'ici et augmente également les durées de travail hebdomadaires, dans le secteur agricole ainsi que le travail de nuit.

Il instaure l'extension du travail le dimanche et prévoit la possibilité d'user de ces régressions jusqu'à décembre 2020.

Toutes ces décisions expriment sans nul doute la volonté gouvernementale et patronale de préparer une intensification de la production économique. Veulent-ils déjà assurer l'après crise sanitaire ?

Pire, la liste des secteurs concernés par ces déréglementations sera définie unilatéralement par le gouvernement par le biais de décrets, alors que le gouvernement refuse toujours de définir quels secteurs non essentiels doivent arrêter leur activité et mettre enfin les salariés en sécurité.

Il y a donc un vrai risque que ces régressions, en matière de droit du travail, soit étendues à de très nombreux secteurs voire à toutes les activités.

Les ordonnances actent également des reculs majeurs en matière de prise des congés payés qui pourraient être imposés jusqu'à 6 jours ouvrables, avec un délai de prévenance réduit à 1 jour franc après accord soit collectif, soit directement entre le salarié et l'employeur dans les petites entreprises.

Ces ordonnances sont, pour la CGTR, inacceptables, injustifiées et représentent une remise en cause sans précédent du droit du travail. Elles constituent bien un effet d'aubaine pour les employeurs.

L'urgence, au contraire, est de garantir la protection et la santé de tou.te.s les travailleur.euse.s, en listant l'ensemble des activités ne répondant pas à des besoins essentiels pour la population.
Ce dont ont besoin les travailleu.euse.s, c'est d'aides et non pas de nouvelles contraintes !





1.Posté par Mwinmidike le 28/03/2020 11:51

Apparemment la situation n'est pas assez grave pour que salariés, employeurs, syndicats, politiciens, etc. fassent bloc contre le COVID19. On félicite les "héros" (personnels soignants, ...) mais on montre qu'on est loin d'être à leur hauteur. Après le choc des premiers jours, tout redevient normal : on cherche à profiter de notre prochain et de la situation. Une chose est sûre, morts, nous serons tous d'accords.

2.Posté par Tsilao le 28/03/2020 12:00 (depuis mobile)

Et si le gouvernement alimentait volontairement la psychose ambiante pour pouvoir déroger au droit? Quels sont les véritables enjeux de tout cet emballement? A l'heure actuelle nous avons de moins en moins de droits

3.Posté par Zorro le 28/03/2020 12:09 (depuis mobile)

A zot cgtr la point rien le bon po zot pourtant zot band cadre y touche des salaires mirobolants voiture fonction tel...A cose zot dis pas sa au band salariés ke soit disant zot y défend? ?zot y crois ke c le moment de faire la propagande la ??

4.Posté par roland le 28/03/2020 12:32

La CGT, à l'origine un syndical créé par le "chemin de fer"
Alors, lisez ceci, une actualité vérifiée: (que vous pouvez facilement vérifier sur internet.

Le saviez vous:
Une ligne de chemin de fer relie Wuhan à Duisbourg (Allemagne) depuis 2014, et Vénissieux, commune de la banlieue lyonnaise, deux fois par semaine depuis avril 2016, avec un temps de transport réduit à 15 jours contre 2 mois par voie maritime. Jusqu'alors, aucun convoi chinois n'était jamais arrivé en France par voie ferrée. Wuhan est également reliée à Madrid, ce qui constitue la plus longue liaison ferroviaire du monde avec environ 13 000 km.
Durant cette pandémie, ce train continue à circuler, comme un fantôme, qui permet au covid-19 de faire des allez, retour!

5.Posté par PEC-PEC le 28/03/2020 13:22

Décidément ce syndicat touche le fond en oubliant volontairement certaines lignes des ordonnances. Les 60 heures ne peuvent s'appliquer que durant 2 semaines pour chaque salarié, ça change tout !
Lors de la dernière guerre les communistes ont montré un courage et une détermination sans faille, ceux d'aujourd'hui sont des poltrons et des fauteurs de troubles en colportant des informations soit fausses soit tronquées, ou est il le patriotisme des anciens ?

6.Posté par Veridik le 28/03/2020 13:49 (depuis mobile)

mais si JORI vous dit que tout va bien, alors tout va bien

7.Posté par CITOYEN le 28/03/2020 18:36

AVEC CES GENS LA LE PAYS N AVANCE PAS ILS SONT CONTRE TOUT ILS N ONT PAS DE SOLUTION AVEC EUX C EST LE KO AU LIEU DE FAIRE BLOC AVEC LE GOUVERNEMENT MR MARTINEZ ANNONCE D ORES ET DÉJÀ UN MOUVEMENT DE GRÉVE PIRE ILS SONT FINANCES PAR NOS IMPÔTS S ILS COMPTAIENT SUR LE PEU D ADHERENTS QU IL LEURS RESTE ILS FERMERAIENT BOUTIQUE .

8.Posté par Les TRAÎTRES anti tout ! 😡 le 28/03/2020 18:37 (depuis mobile)

Les TRAÎTRES communistes anti tout encore à l''''œuvre pour saboter la France ! Comme ils l''''ont déjà fait au début de la 2ème guerre mondiale, au Vietnam, l''''Algérie 😡
Le rêve de la cgtr, des cocos, affaiblir la France pour prendre le pouvoir 😡

9.Posté par Réveillez vous le 29/03/2020 00:56

@Veridik

:-)

10.Posté par travailleur non syndique le 29/03/2020 15:48

C EST LA SEULE DONT ILS SONT CAPABLE LA DENONCIATION PERMANENTE RIEN NE LEURS CONVIENT .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes