MENU ZINFOS
Société

Coronavirus: L'ARS fait un point sur la distribution des masques


L’Agence Régionale de Santé de La Réunion fait le point sur la nouvelle distribution de masques, engagée la semaine dernière et qui se poursuit cette semaine, pour approvisionner les établissements de santé et médico-sociaux ainsi que les professionnels de santé libéraux. Par ailleurs, les autorités sanitaires rappellent l’usage strictement règlementé de la chloroquine. Enfin, dans cette période de confinement, l’ARS souligne l’importance d’appeler rapidement le 15 en cas de signes d'Accident Vasculaire Cérébral (AVC).

Par - Publié le Mardi 31 Mars 2020 à 17:43 | Lu 4219 fois

DISTRIBUTION DE MASQUES

Dans un contexte de forte contrainte nationale et internationale sur les masques, l’ARS de La Réunion est tributaire des approvisionnements nationaux pour doter les professionnels et établissements de santé. Depuis le 8 février, l’ARS de La Réunion a réceptionné 248 000 masques chirurgicaux et 40 320 masques FFP2, pour pouvoir assurer au mieux la protection des personnels de santé, qu’ils exercent en établissement ou en ville. Elle a aussi reçu 132 800 masques pédiatriques à destination des patients enfants.

L’ARS a également mobilisé un stock antérieur de 95 100 masques chirurgicaux, en bon état général, répondant ainsi aux instructions d’utilisation émises par la Direction Générale de la Santé. La distribution malencontreuse de masques FFP2 dégradés a été immédiatement corrigée avec une consigne de retrait et de non-utilisation, et le remplacement par des masques certifiés à hauteur de 26 400 chirurgicaux et 20 700 FFP2.

L’ensemble des masques chirurgicaux et FFP2 ont été ainsi intégralement distribués :

- Au CHU de La Réunion : 86 850 masques, dont 24 000 chirurgicaux le 6 mars, 17 850 FFP2 en fin de semaine dernière et 45 000 chirurgicaux aujourd’hui, lui permettant à partir de ce jour d’avoir une autonomie de 10 jours de consommation,

- Aux professionnels de santé libéraux et personnels d’HAD : 241 770 masques chirurgicaux et FFP2, pour les médecins généralistes, pédiatres, gynécologues-obstétriciens, sages-femmes, infirmiers, et laboratoires de ville. Les chirurgiens-dentistes et les ophtalmologues ont été également destinataires de masques pour la réalisation des soins urgents ou non-reportables.

- Aux établissements et services médico-sociaux pour personnes âgées ou en situation de handicap : 53 000 masques chirurgicaux, afin de protéger ces personnes particulièrement à risque et leurs accompagnants professionnels.
- Aux patients fragiles, devant se rendre dans les services hospitaliers pour la poursuite de leurs soins : 1 800 masques.
Des masques pédiatriques ont été également mis à disposition des médecins généralistes et pédiatres (86 100).

Une distribution complémentaire de masques chirurgicaux et FFP2 est en cours à destination des masseurs kinésithérapeutes, de certaines spécialistes de ville pour des actes urgents ou non reportables, et des cabinets de radiologie. Les quantités distribuées sont conformes aux références nationales de nombre de masques pour chaque type de professionnels.

Hors CHU, les masques distribués doivent permettre de couvrir les besoins pour 15 jours à compter de leur réception, selon les consignes nationales de répartition et d’utilisation, corrélées à la prise en charge de patients COVID, suspectés ou confirmés.

Des masques pour les professionnels de santé libéraux peuvent être encore disponibles dans certaines officines. Au besoin, il sera rappelé aux pharmaciens gérants qu’il leur appartient de remettre les quantités prévues à chaque professionnel de santé éligible, et non-précédemment doté.

Sur les 8 derniers jours, ce sont près de 273 000 masques chirurgicaux et FFP2 qui auront été remis aux opérateurs et professionnels de santé.

Au total, 469 520 masques ont été distribués :

-  343 100 masques chirurgicaux
-  40 320 masques FFP2
-  86 100 masques pédiatriques

L’ARS est dans l’attente d’un nouvel approvisionnement national de 128 400 masques (96 000 chirurgicaux, et 32 400 FFP2), prévu cette semaine. Elle a également passé, sur son budget propre, une commande de 180 000 masques devant être livrée sous 10 jours. Cette commande est spécifiquement conçue pour permettre un approvisionnement fléché des centres de consultation dédiés COVID, comme pour faire la jointure en cas de retard ou d’insuffisance des approvisionnements nationaux.

Compte-tenu de la forte contrainte pesant encore sur les approvisionnements, l’ARS invite les professionnels de santé à bien s’approprier les règles de bon usage des masques, telles que préconisées par Santé Publique France, la Société Française d’Hygiène Hospitalière, et le Groupe d’Etude sur le Risque d’Exposition des Soignants.

Appel la solidarité des entreprises et des particuliers

Vous disposez d’un stock de masques et vous souhaitez les mettre à la disposition de ceux qui en ont besoin? L’ensemble des entreprises etparticuliers sont invités à faire don des stocks de masques qu’ils pourraient détenir, aux bénéfices des soignants.

mail : ars-reunion-covid19-gestion@ars.sante.fr

REGLEMENTATION CONCERNANT LA CHLOROQUINE

Le médicament PLAQUENIL, hydroxychloroquine (dérivé de la chloroquine) est prescrit à des patients développant des pathologies lourdes (polyartrite, lupus, ...). Evalué pour traiter le COVID-19, il fait actuellement l’objet d’un grand nombre de prescriptions non justifiées au regard de son autorisation de mise sur le marché. Aussi, les autorités sanitaires rappellent aux hôpitaux et aux médecins de ville que la prescription d’hydroxychloroquine dans le but de soigner des patients atteints de Covid-19 est strictement encadrée.

Des études supplémentaires sont en effet nécessaires pour valider son efficacité et vérifier son innocuité. Aussi, le recours à ce médicament, dans le traitement du COVID – 19, est encadré : il ne peut être prescrit qu’à l’occasion d’une hospitalisation, pour les cas les plus sévères de la maladie, et sur décision médicale collégiale. De ce fait, et dans le but de garantir la distribution de PLAQUENIL aux patients qui en ont un besoin impérieux, ce médicament ne doit pas être prescrit hors de ce cadre.

INFORMATIONS ET RECOMMANDATIONS A LA POPULATION

Accident Vasculaire Cérébral : Agir vite, c’est important malgré le confinement !
Malgré les mesures de confinements actuelles, il est rappelé que toute personne présentant des signes d'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) doit contacter le 15 sans attendre :

Les trois symptômes qui doivent alerter :

1. Une déformation de la bouche (paralysie même partielle et temporaire)
2. Des troubles visuels ou de la parole :
une difficulté soudaine à trouver les mots ou à les exprimer.
3. Une faiblesse ou un engourdissement d’un côté du corps, bras ou jambe.

Face à ces alertes, appelez le centre 15 sans attendre !

L’AVC est une URGENCE ABSOLUE et dans ce cas, le mot d’ordre est la rapidité. Si le patient est rapidement pris en charge, les risques de lésions cérébrales irrémédiables sont moindres.

Qu’est-ce-qu’un AVC ?

Un AVC, souvent appelé "attaque", survient lorsque la circulation du sang vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin bouché (AVC ischémique, le plus fréquent) ou un vaisseau sanguin rompu (AVC hémorragique).

Comment se protéger et protéger les autres du coronavirus ?

Des gestes au quotidien, qui sauvent des vies. Face au Coronavirus, des gestes simples et efficaces doivent être pratiquées systématiquement :

- Se laver les mains très régulièrement
- Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir à usage unique
- Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
- Eviter les rassemblements et limiter au maximum sa vie sociale

Vous sauvez des vies en restant chez vous !

Il vous est demandé de rester chez vous pour ralentir la progression du virus dans l’île, pour éviter que les personnes les plus vulnérables soient touchées et pour que nos établissements de santé ne soient pas surchargés.
Respectez le confinement et les règles de distanciation sociale pour :

- Vous protéger et protéger les autres
- Casser les chaînes de transmission
- Réduire l’impact du nombre de malades en ville et à l’hôpital.

Les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation uniquement pour :

- Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible
- Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés
- Se rendre auprès d’un professionnel de santé pour des actes urgents ou non-reportables
- Se déplacer pour la garde de ses enfants et aider les personnes vulnérables à la strict condition de respecter les gestes barrières

Si vous devez vous déplacer, veillez à limiter au maximum les contacts avec d’autres personnes.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Veridik le 31/03/2020 19:00 (depuis mobile)

La France, un pays où il existe des impôts à n'en plus finir pas fichu d'avoir 2 masques pour les soignants

2.Posté par Dudule974 le 31/03/2020 19:21

Dans les attestations officielles de déplacements dérogatoires , il y a 7 cas .

Ici l'ARS en mentionne 4 .

c'est vraiment du n'importe quoi.

3.Posté par Bleu outre mer le 31/03/2020 19:40

Les fameux masques de Sieur Robertix feront partis de la liste pour le bila........
Le médicament PLAQUENIL, hydroxychloroquine, ben oui l'automédication, certains se trouve avec des problèmes à l'hopital, un médicament est un médicament il peut être utile, mais à aussi des effets secondaire....;...

4.Posté par Kréol974 le 31/03/2020 20:11

Encore du pipo de cette dame...comment imaginer que tout le personnel soignant du CHU ne porte pas de masque ??? c'est une réalité !!! Question simple et bête Chère Madame Ladoucette !!!
Qui va soigner les patients , si les soignants sont contaminés ???

5.Posté par L'INSOUMIS le 31/03/2020 20:57

Pour se distraire en cette période de confinement ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pendez-les_haut_et_court

6.Posté par polo974 le 31/03/2020 22:48 (depuis mobile)

Si ce qu''elle raconte en général est aussi fiable que la liste des sorties autorisées, on n''est pas aidés...

En tout cas, elle démontre un niveau de con petence digne d''une huître defraichie...

7.Posté par Lol le 31/03/2020 23:06 (depuis mobile)

Enfin il était temps

8.Posté par Veridik le 01/04/2020 00:06 (depuis mobile)

Dont 350 000 masques moisis

9.Posté par Inco974 le 01/04/2020 01:13 (depuis mobile)

Et pour les ambulanciers? C"est vrai que tout le monde est valide...
Rappelons-nous de Chernobyl et des premières personnes qui ont du construire le sarcophage après tout eux aussi ne venez que pour aider...
Bref courage à tous pour le confinement.

10.Posté par parlamer le 01/04/2020 09:33

les médecins de l'ARS ont prêté le serment d'hypocrites...

pas de masques , sinon des frelatés....

pas de traitement avec un médicament en vente libre jus qu"au mois de janvier 2020

prescrit ou utilisé a plus d'un milliards de patients depuis 50 ans

MAIS QUE

FONTS NOS ELUS ?...

foutez nous ça dehors

11.Posté par parlamer le 01/04/2020 09:36

Situé à Plaintel, près de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), l'usine Spérian, rachetée en 2010 par l'américain Honeywell, pouvait, avant sa fermeture définitive en octobre 2018, produire 100 millions de masques par an sur des machines fabriquant 4 000 masques à l’heure. «Les sections syndicales CGT et CFDT de l’usine de Plaintel avaient à l’époque, lancé un cri d’alarme pour empêcher la fermeture du site et la destruction de leur outil de production [...] Elles s’étaient même adressées au Président de la République Emmanuel Macron et au Ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Mais ces derniers ce sont contentés d’accuser réception de leurs courriers mais se sont bien gardés d’intervenir», a dénoncé le 26 mars un communiqué de Solidaires Côtes-d'Armor sur Facebook.

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/france/73413-usine-francaise-capable-produire-100-millions-fermee-2018

12.Posté par jori le pigeon le 01/04/2020 10:49

la France a vendue son âme maintenant elle fait la charité en priant les chinois de fournir masques et médicaments, voilà la mondialisation au nom de la bêtise voilà le résultat il n'y a plus rien en France , avant la France était une puissance forte et indépendante elle pouvait tout faire sur son territoire la preuve nous achetons une voiture de marque française les pièces sont fabriquées à l'étranger le made in France ce n'est que du vent .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes