MENU ZINFOS
Société

Coronavirus : L'ARS admet qu'il a fallu prioriser la distribution des masques


Par - Publié le Mercredi 18 Mars 2020 à 20:52 | Lu 4027 fois

Martine Ladoucette, directrice de l'ARS (Photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
Martine Ladoucette, directrice de l'ARS (Photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
Source d'inquiétudes pour de nombreux professionnels de santé, la question des masques a été abordée ce mercredi après-midi au cours de la conférence de presse de l'Agence régionale de Santé

"Pour les hospitaliers il n'y a pas de problème majeur à l'heure actuelle", a voulu rassurer Martine Ladoucette, directrice de l'ARS. Mais il n'en est pas de même pour les libéraux. 

"Je leur ai expliqué que j'avais un problème quantitatif de distribution dans la mesure où la quantité livrée ne me permettait pas d'assurer une répartition systématique et équitable à tous les professionnels qui peuvent en bénéficier", a-t-elle expliqué, rappelant que le gouvernement a d'abord fourni les régions les plus touchées.

Les "prioritaires" parmi les prioritaires

Face à ce problème, la directrice de l'ARS a considéré les médecins généralistes comme les "tout premiers prioritaires". Les infirmiers et pharmaciens sont les prochains sur la liste. 

Quant aux ambulanciers, "ils font partie des professionnels éligibles à la distribution de masques quand les quantités le permettront". S'ils ne participent pas, a priori, au transfert de personnes susceptibles d'avoir le Covid-19, Martine Ladoucette souligne : "Si des transporteurs sanitaires repartant de l'hôpital devaient effectuer un transfert, ils recevraient des masques de l'hôpital" (voir notre article Les ambulanciers bientôt sans protection: "On ne pourra plus aller chercher les gens" )

Rappelons que les masques sont réservés aux personnes malades et aux personnels soignants. Pour les autres, ce sont les gestes barrières qui doivent être appliqués pour se protéger et protéger son entourage.


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par La branlette sur le bois le 18/03/2020 21:34 (depuis mobile)

Les dentistes peuvent crever.. Eux qui sont en contact avec la bouche du malade potentiel.. Merci l'Etat.

2.Posté par Temet le 18/03/2020 21:58 (depuis mobile)

Pas de problème majeur pour les hospitaliers??? À Ste Clotilde personne n’a de masque...

3.Posté par almuba le 18/03/2020 23:16

C'est plutôt la gestion de l'ARS qui est lamentable.
Ils n'ont rien prévu, aucune anticipation compte-tenu de ce qui se passait déjà en Métropole.

4.Posté par BRANLEUR de représentant de l'Etat et d'ARS le 19/03/2020 03:24

Mon Dieu....
Mais quel incompétence du préfet et de cette directrice
Depuis la crise j'ai retenu 'tout est sous contrôle, pas d'inquiétude'

5.Posté par Zoro974 le 19/03/2020 07:21

C'est quoi ce machin appelé ARS ? ça sert à quoi ?????? Lamentable !

6.Posté par Michel LAURET le 19/03/2020 07:40

Cette dame est d'une incompétence, c'est inadmissible!!! Il ya beaucoup trop de personnels qui n'ont pas les moyens de protection nécessaires alors qu'ils sont en contact direct avec les malades. C'est scandaleux!!!

7.Posté par Briandoht le 19/03/2020 07:41 (depuis mobile)

Dire que des milliers de masques ont été volés dans un hôpital du Sud. Il faut mener une enquête pour savoir globalement comment sont gérés les stocks dans tous les hôpitaux face à la situation sanitaire exceptionnelle et qui se dégrade chaque jour.

8.Posté par mickael ichama le 19/03/2020 07:48 (depuis mobile)

Madame votre démission s'impose vu votre incompétence la honte pour quelqu'un qui est top bien payé mais qui n'a aucune jujote

9.Posté par Payet le 19/03/2020 08:26 (depuis mobile)

Jai un copains qui responsable dans une société équipement travail et qui ma dit hier il avait dans un conteneur 10 000 masque pfp2 qui devait rentrer .mais le bateau est parti a Maurice sous pression du gouvernement mauricien..

10.Posté par Batofou974 le 19/03/2020 08:34

Pourtant les pouvoirs Italiens ont mis en garde la France, mais rien à secouer, on n'a pas d'ordre ou de conseil à recevoir. Mme Lepen a dit de fermer l'espace Schengen, là pareil on l'a envoyer péter loin.Et aujourd'hui le résultat ? on FERME TOUT ! La France pays européen par excellence, fait du bon vin du bon fromage, mais c'est la Chine qui l'approvisionne en masques ! Cherchez l'erreur.

11.Posté par Raid ou Tupic le 19/03/2020 10:52

Voilà où mène l'entre-soi des réseaux qui placent des incompétents à des postes clés sur la base de l'affinité voire du copinage plutôt que de la qualification.

Çà marche très bien, que dis-je, çà ronronne, quand rien de grave n'arrive mais à la première crise...

Bah voilà, on est en plein dedans avec en tête de file des gens dépassés et apeurés... cf. le recteur qui était au bout de sa vie en conférence de presse pour expliquer simplement et concrètement comment allait s'organiser l'académie...

Oui parce qu'il ne faut pas se leurrer, ces gens ont quand même le minimum d'intelligence requis pour savoir grâce à qui et pourquoi ils sont là où ils sont !

En attendant, cabri i mange même pu salade... lu la peur du SARS-CoV-2 !

12.Posté par boul le 19/03/2020 10:58

@10 sauf que la France aurait du fermer des frontières bien avant , même Lepen a été nulle sur ce coup comme tous les pays européens à faire les cigales à danser et à rigoler quand les fourmis chinoises se mouraient. La France a envoyé beaucoup de masques en Chine lors de leur crise de covid19 c'est un juste retour. Maintenant que chacun des pays a besoin de ses matériels médicaux nous sommes dans une impasse.
Si le gouvernement en avait vraiment quelque chose à faire ils oseraient réquisitionner et mettre en place des lignes de production de masques dans des usines, nous avons largement les moyens de fabriquer des masques même s'ils sont moins efficaces que ceux validés et estampillés CE.
Lors d'une crise il faut savoir faire fi des règles et lois à la con qui bloquent notre pays.

13.Posté par Jhon PDT le 19/03/2020 11:20

Je vous propose quelques interrogations, juste du bon sens.. ou pas :

- Confinement = on ne teste plus les gens, en présence de symptômes, vous devez aller voir votre médecin traitant, si suspicion de coronavirus, arrêt de travail et vous restez chez vous. Et vous ne faites pas partie des statistiques : pourquoi continuer de compter ? Les chiffres annoncés sont incontestablement sous-estimés

- La Réunion est un petit département, insulaire qui plus est : il n'y aura pas de place pour tout le monde en réanimation, le nombre de places exactes en réanimation affolerait la population, d'ou ce silence des autorités sanitaires qui ne sait jamais répondre à la question face à un micro. La vrai question : les structures dédiées aux personnes malades, lorsque les hôpitaux de la Réunion seront débordées (puisqu'ils vont être débordés), ont elles été envisagées? J'ose imaginer que oui, et dans l'affirmative, quel est le plan d'action? Gymnases aménagés en chambres individuelles, même de fortune? Intervention de la branche militaire? Quels moyens alloués à la Réunion par Annick, spécialiste des paroles en l'air (cf. Messieurs Gilles et Jhon..)

- Les fusils, grenades, et autres... (masques, protections..) manquent pour nos soldats (médecins en général, ambulanciers, taxis conventionnés... que sais-je), envoyés au front (oui, au front, le mot est d'une justesse déconcertante et effrayante) : c'est ainsi que nous faisons la guerre ? L'ARS se fait flinguer par tout le monde, à tort ou à raison, il n'en demeure pas moins que c'est de sa responsabilité et de celle du préfet, ie, l'Etat.

- L'inconscience collective : nous sommes près d' 1 000 000, et en se projetant avec un taux de contamination de 50% sur un territoire isolé, avec quelques centaines de places en réanimation, tout en sachant qu'il y aura une proportion élevée de personnes dans un état grave et nécessitant précisément ce qui est limité sur l'île (réanimation), comment pensez-vous, vous qui vous baladez et en bombant le torse devant cet ennemi puissant, comment pensez-vous que vous allez finir? Comment pensez-vous que ceux que vous aurez contaminé vont finir? votre père, votre mère, votre oncle ?

- Pas de clusters : ah bon? Lorsque cela sort de la bouche de nos responsables politiques et sanitaires, je crois être sur les réseaux sociaux. Qu'en savez-vous? Ce virus n'attends pas vos déclarations pour contaminer tous les gens dans les avions, dans les soirées, dans les cours de danse, dans les rassemblements de sectes... A quand la transparence ? La compréhension parfaite de la situation est un élément essentiel à la mise en oeuvre d'un plan d'action individuel réfléchi et efficace, dans l'intérêt du collectif, me semble-t-il...

Lorsque cette épidémie s'est déclarée en Chine, compte tenu de la mondialisation, une contamination mondiale était inévitable, nombre d'entre nous le savait, le gouvernement le savait, de l'aveu même de son ancien Ministre de la Santé. Le pire est encore à venir sur notre département. Nos responsables politiques, qui devront répondre de leur inaction et de leur légèreté pour certains, doivent prendre des mesures bien plus fortes, notamment à la Réunion. Je suis inquiet du sort qui nous attend. N'oublions pas, au delà des mesures approximatives prises pour nous protéger, que nous sommes isolés et ne disposons pas de capacités d'accueil en milieu hospitalier extensibles et que les matériels essentiels commencent déjà à manquer, alors que nous n'en sommes qu'au début.

Les chiffres nous mentent et la situation me paraît extrêmement grave. Justifier cette légèreté par des motifs économiques (la bourse, l'économie, la croissance, les riches..) et politique (voter) me semble tellement invraisemblable. Comme le dirait Keny Arkana " ne parlez pas de crise financière alors que la crise est humaine"...

Confinez-vous, respectez les consignes de confinement, n'allez pas voir les anciens. Et ceux qui n'ont pas peur d'être contaminés, ayez au moins peur de tuer les membres de votre famille en les contaminant.

Vous qui intervenez, qui êtes confrontés tous les jours à ce virus (ambulanciers, médecins, infirmiers, spécialistes en tout genre, bref... tous ceux qui sont au plus près-prêts de cette épidémie), je salue votre courage et votre abnégation, votre résilience (mot dont vous connaissez la valeur.. Emma ne fait que le prononcer à tout va sans en mesurer la signification ni l'investissement personnel demandé à chacun d'entre vous). Si vous lisez ce commentaire, vous nos soldats, je vous souhaite beaucoup de courage et vous remercie du fond du coeur.

14.Posté par polo974 le 19/03/2020 15:00

2.Posté par Temet le 18/03/2020 21:58 (depuis mobile)
"""
Pas de problème majeur pour les hospitaliers??? À Ste Clotilde personne n’a de masque...
"""

C'est une clinique, pas un hosto, bref, une machine à faire du fric sur la santé des clients.

Taux de remplissage des lits réa en clinique: 99%, mais avec des patients ne nécessitant pas obligatoirement une place en réa. juste du remplissage pour avoir une "productivité" maximale...

(93% en hosto, donc 7% de réserve...)

sur l'île: 30 lits de réa. soit 3.5 lits pour 100000 habitants

en métropole: 5000 pour 60 Millions soit presque 9 lits pour 100000 habitants

en 2005 en métropole, il y avait environ 16 lits pour 100000 habitants

jusqu'ici tout va bien: il reste des flyers à l'ARS...

15.Posté par ComAnd le 19/03/2020 18:39

Aie Aie Aie, cette M Ladoucette ne fait et dit vraiment que bêtise sur bêtise....Quelle gestion d'amateurisme et non anticipée ....c'est tout simplement incroyable de la part d'une directrice d'un organisme d'Etat ! Il y a 3 semaines de ça des agents de l'Ars avaient semble t-il été envoyés incognito dans toutes les pharmacies de l'Ile acheter en masse tous les masques disponibles....c'est quoi ce bazar ???????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes