MENU ZINFOS
Santé

Coronavirus: Des étudiants infirmiers envoyés en stage en pleine épidémie


La FAFPH (Fédération autonome de la fonction publique hospitalière de La Réunion) dénonce les stages proposés aux étudiants infirmiers par le CHU en pleine épidémie de coronavirus. Ces stages prévus dans des EHPAD avec des personnes fragiles, seraient détournés de leurs objectifs initiaux en raison de la situation sanitaire. La fédération pointe également du doigt l’absence de formation spécifique au covid-19 pour ces stagiaires, ainsi que l’absence de tests, et de rémunération. Voici son communiqué:

Par - Publié le Samedi 28 Mars 2020 à 21:25 | Lu 8511 fois

NOS ETUDIANTS NE SONT PAS DE LA CHAIR A CANON !


C’est avec effroi que nous apprenons que le CHU de La Réunion, qui a la responsabilité de la formation des étudiants infirmiers dans le cadre des deux sites (nord et sud) de l’IFSI, a décidé de mobiliser les étudiants de 2 ème et 3ème années notamment dans des services en charge de personnes âgées, publics sensibles au Covid 19, sous couvert des stages qu’ils devaient faire durant cette période de l’année.


Le CHU n’a pas hésité par exemple à proposer avec insistance à 15 étudiants du sud, d’aller effectuer 1 mois de stage dans un des 2 ehpad de l’association St François d’Assises à Saint- Denis, alors que le CHU a 2 ehpad sur St Louis et St Joseph et qu’ils habitent tous dans le sud de l’île.


Ces étudiants, sauf cas particulier lié à un risque de santé de leur part, sont en très mauvaise posture pour refuser ces nouvelles affectations ; certains sont déjà sur le terrain ! d’autres devraient l’être dès ce lundi ! Ne soyons pas dupes, ces périodes de stage sont bien détournées de leurs objectifs initiaux !


Pensez-vous que ces étudiants ont bénéficié d’une formation spécifique Covid 19… en vue de cette mission qui les attend ? NON


Pensez-vous que ces étudiants se verront tester avant ? NON


Pensez-vous que des hébergements leur sont proposés ? NON !
A eux de trouver où se loger et ils auront une indemnité après…
Pourquoi avoir annoncé que le CHU a passé un contrat avec l’hôtel Bellepierre et gère directement des chambres ?


Pensez-vous que ces étudiants, comme ceux de Métropole seront rémunérés pour cette mission ? NON


Ne soyons pas dupes ce ne sont plus des stages mais des bien missions qui leur sont confiées!
A Strasbourg, en région parisienne … , les étudiants mobilisés dans ce contexte seront rémunérés entre 1400 et 1800 euros, sont pris en charge par la médecine du travail… Il doit en être de même chez nous !


Au regard des 1ères informations qui nous parviennent, et avant que les choses ne dérapent plus, pour être très claire, la FAFPHR s’adresse ce soir à :
  • Monsieur Le Président de Région,
  • Madame La Directrice générale de l’ARS OI,
  • Monsieur Le Préfet,
  • Et à tous les élus de La Réunion,  
Empêchez SVP Monsieur Le Directeur général du CHU de La Réunion de prendre des décisions absurdes et irresponsables où le CHU n’hésiterait pas à utiliser ces étudiants comme chair à canon !


Nous ne sommes pas en guerre ! Les manques cruciaux d’anticipation, au niveau national et local, dans la gestion de cette pandémie ne doivent pas faire plus de dégâts !


S’il nous semble légitime que les autorités sanitaires soient amenées à mobiliser les étudiants de l’IFSI, futurs professionnels de santé, dans le cadre de cette gestion de crise sanitaire, il serait vraiment criminel de les mettre en 1ères lignes ! sans formation, sans expérience, sans rémunération … sans rien !!!
au sein d’ehpad ou pire dans des unités en charge des patients Covid 19 … ?!


Mobiliser ces futurs professionnels dans des services froids nous semble responsable ! Nous en appelons à votre responsabilité de décideurs.

Pour La FAFPHR Isaline TRONC Secrétaire générale adjointe.
 
 
 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Toto le 28/03/2020 21:53 (depuis mobile)

Ce sont des adultes pas des ados. Ils sont aides soignants quand il faut aider il faut aider. Le role popre de l''infirmiere c bien les accompagnements dans les actes de la vie quotidienne.

2.Posté par Warren le 28/03/2020 22:15 (depuis mobile)

Post 1: no coment, relisez la lettre de la FAFPHR

3.Posté par ESTER le 28/03/2020 22:30 (depuis mobile)

Doit on tenir les étudiants infirmiers loin des terrains de stage pendant la période que nous traversons? Oui si les conditions de sécurité ne sont pas réunies. Surblouse, cagoule, gants et masques. Si ces conditions sont réunies faut bien apprendre

4.Posté par ESTER le 28/03/2020 22:35 (depuis mobile)

C’est pas dans la littérature qu’ils apprendront. C’est au pied du mur. Il faut voir comme une chance professionnelle de vivre cette période. Qui nous dit qu’on ne vivra pas un autre épisode l’an prochain avec un nouveau virus ? Une compétence à acqu

5.Posté par Raphh le 28/03/2020 22:39 (depuis mobile)

Les hôpitaux ont besoin de personnels, si on n'envoie pas les étudiants infirmiers on va envoyé qui ? Les plombiers ?

6.Posté par Amour le 28/03/2020 22:41

Dans ce cas, si ils sont aide soignants, payez les à leur justes valeurs! Et lisez l'article avant de faire des commentaires haineux ou inappropriés... Ils demandent des conditions et non une rétractation! Solidarité avec tous ces soignants (professionnels ou étudiants) qui demandes des protections pour vous soigner... lorsqu'ils seront tous contaminés, c'est vous Mr TOTO qui viendrai gérer des patients COVID sans protection adéquate! NON, cela m'étonnerait bien fort. Et quand bien même que vous le faites, vous demanderez à être payer comme un professionnel et non exploité et considéré comme de la main d'oeuvre gratuite ( ce qu'ils ne sont pas!!!) Ah, j'oubliais, lorsqu'un étudiant infirmier viendra faire la main sur vous sans accompagnement, on verra si le discours sera le même!

7.Posté par Dojo le 28/03/2020 22:59 (depuis mobile)

Parce que c'est pas out z'enfant ou cose com sa.

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 28/03/2020 23:04

fukcd473
Ô La FAFPHR Isaline TRONC, dis-toi simplement que les meilleurs survivront.

Écrire que "nous ne sommes pas en guerre" brouille le message de l'idiot fini le susnommé Macron !
Et attention, il ne faut pas remettre en question la gestion de la crise dixit le grand mou d'Édouard.

9.Posté par oté la Réunion le 28/03/2020 23:08

Tous les étudiants médecins, travailleurs sociaux et infirmiers apprennent un métier! Vous voudriez les mettre sous cloche pour les protéger de la vraie vie?
Pour les militaires, c'est pareil! C'est en forgeant que l'on devient forgeron!

10.Posté par Popaul54 le 28/03/2020 23:14 (depuis mobile)

Il est sans doute préférable, pour l''heure, de les envoyer en Ephad, où la situation est sans doute moins craignos que celle qui va malheureusement grandir en chu.

11.Posté par Plague le 28/03/2020 23:45 (depuis mobile)

Si ils sont en deuxième ou troisième année, ils sont des aides soignants et possèdent donc les compétences pour agir en tant que tels. Si c''est pour se cacher derrière le statut d étudiant alors arrêtez maintenant votre vocation.

12.Posté par Kiki le 28/03/2020 23:52 (depuis mobile)

A la guerre comme à la guerre ! La besoin main d''oeuvre. Et encore, zot y coné le fonctionnement. Mazine y prend "pierrejacquephilipe" lé habitué batte béton ! Déjà na bcp y aime pas l''odère l''hôpital. A chacaine son métier !

13.Posté par Rugby le 29/03/2020 03:43 (depuis mobile)

Comme en métropole, mais la run n est pas d accord ...?

14.Posté par La reunion le 29/03/2020 07:04 (depuis mobile)

Et laroudette ,?elle fait quoi? Toujours derrière son bureau. Faut lui donner du boulot genre nettoye le couloir sans masque naturellement rend l'argent

15.Posté par Médecin974 le 29/03/2020 07:38

Pour répondre à toux ceux qui écrivent une fois de plus sans rien comprendre :
- les étudiants des différentes IFSI de l'île sont extrêmement motivés pour soutenir les différents services et la population réunionnaise mais leurs directions leur interdisent de travailler dans les hôpitaux ou cliniques en manque de personnel (comme cela est pratiqué en métropole)
- certains étudiant sont envoyés à l'autre bout de l'île bafouant toutes les règles hygiéniques et de logique de déplacement (IFSI st-Pierre)
- le choix des étudiants est fait sans aucune logique ou questionnement sur leurs situations familiales (personnes malades à domicile, personnes âgées, enfants en bas âge...) iFSI st-pierre
- ils doivent se débrouiller pour trouver un moyen de locomotion et ne sont pas indemnisés (logement à leurs frais) Pour rappel ce sont des étudiants pour certains en situation de précarité.
- Cela montre une fois de plus le manque de soutien de leurs administrations et équipes dirigeantes qui les menaces de manière officieuse sur la validation de leurs diplômes (IFSI St-pierre) en cas de refus.
Les équipes dirigeantes de l'IFSI st-pierre pratiquent une politique de maltraitante envers leurs étudiants tout au long de l'année qui est exacerbée par cette crise.

16.Posté par bobsparow le 29/03/2020 07:54 (depuis mobile)

... et dans 2 ans plutard il n''auront pas leur diplôme a cause d''une virgule ou une citation incomplète dans leur mémoire final...

17.Posté par Enirsem le 29/03/2020 08:31

Pensez-vous que ces étudiants se verront tester avant ? NON
Pensez-vous que des hébergements leur sont proposés ? NON !
A eux de trouver où se loger et ils auront une indemnité après…
Hallucinant,j'appelle çà se foutre de la gueule des gens à plein nez.......

18.Posté par eric le 29/03/2020 08:37

IL est evident qu'il y a eu des loupe comme les commandes de masques

mais la situation nous impose d'oublier pour le moment
les comptes se regleront ensuite

Concernant votre message, nous sommes dans une situation qui va se compliquer de plus en plus et chaque bras sera le bienvenu en particulier de futurs infirmiers
il faut qu'il soient protes de masques gants ect ect

restons confines

19.Posté par Docteur réunionnais le 29/03/2020 08:48

Certains commentaires montrent la méconnaissance et la stupidité de certaines personnes sur le sujet...
Je suis moi-même médecin généraliste et suis régulièrement plusieurs étudiants de l'IFSI de St-Pierre depuis qq années.
Je souhaite juste préciser que les étudiants de cette école subissent un harcèlement psychologique permanent qui les mènent, pour certains, à l'anxio-dépression et au bourn-out. Les étudiants ce cette école sont des personnes motivées et bienveillantes qui ne demandent qu'à aider les malades.
Néanmoins l'attitude et le comportement de l'encadrement de cette école qui devrait normalement leur apprendre l'empathie et la bienveillance leurs font apprendre ce métier dans un climat malsain voir malveillant.
A quand une enquête poussée journalistique voir des institutions sur la pratique de l'IFSI de St-Pierre ? Cela permettrait peut-être un grand nettoyage de la direction et de l'encadrement et permettrait à ces futures professionnels de la santé réunionnais d'apprendre leur métier dans des conditions respectables dans un climat "humain". N'est ce pas là le coeur de ce métier ? A bon entendeur....

20.Posté par Mae le 29/03/2020 08:49 (depuis mobile)

Les stages infirmiers sont d’une violence inouïe. Ils ne sont d’aucun intérêt pour les étudiants s’ils se font maltraiter, insulter,humilier par le personnel soignant en place.Et ceux(celles)qui choisissent selon la tête du stagiaire sont à vomir

21.Posté par Warren le 29/03/2020 08:49 (depuis mobile)

Post 6: parfaitement d accord avec vous. Je precise je ne suis pas parent d un de ces étudiants. A la guerre comme à la guerre? Oui pour une experience inedite, oui pour un stage, mais non à de l abus et pression sur ces jeunes

22.Posté par docteur doolitle le 29/03/2020 08:55

A quand une vraie enquête sur les pratiques de l'IFSI de St-pierre ?

23.Posté par dada974 le 29/03/2020 06:25

si té zot sœur té stagiaire..ou té content envoyé à li travail dans des conditions pareil ?alors ferme zot bouche..zot va aide l'humanité..!

24.Posté par spartacus974 le 29/03/2020 09:38

En EHPAD,la situation la moins craignos......J'espère que c'est de l'humour noir car selon le docteur Délépine,célébre oncologue pédiatrique,une note envoyée aux directeurs d'EHPAD interdit toute évacuation de résidents vers les urgences.Les pensionnaires sont donc condamnés à mourir seuls et sans soins de réanimation.Ces établissements vont se transformer en mouroirs à grande vitesse.

25.Posté par Momo le 29/03/2020 10:10

Nous sommes en “guerre” ! Les soldats , ça sert à combattre les ennemis de la République pour protéger la Nation et ils sont payés pour cela … les soldats sont des héros et ils auront des médailles s’ils se font buttés et une prime ! C'est ce qu'on appelle "La main à la pâte" !

26.Posté par JF le 29/03/2020 10:33

C'est bien , ils ont quand même des compétences de base...

27.Posté par Consterné le 29/03/2020 10:37

Mais qu'il est dûr de constater le déferlement de méchanceté et de bêtise en ces temps où nous devrions être unis et solidaires.
Les étudiants infirmiers ont la vocation, surtout ceux qui ont tenu jusqu'à la 3ème année, tant cette formation est difficile et exigeante.
Ils comprennent et acceptent totalement le principe de participer à l'effort collectif et à être donc REQUISITIONNES, en quallité d'aide-soignant (puisqu'ils ont l'équivalent du diplôme dès la réussite de leur 1ère année)

Ils ne peuvent accepter en revanche :
- que ces réquisitions soient maquillées en stage, où ils sont censés acquérir et valider de nouvelles compétences et qui vont visiblement permettre à l'institution de procéder aux diplomations, comme prévu et comme si de rien n'était en juillet prochain -alors qu'ils ne seront sans doute pas près, faute d'avoir fait tous leurs VRAIS stages
- d'être envoyés sans protection aucune -même leur blouses ne peuvent être nettoyées et désinfectés à l'hôpital et ils doivent donc les laver chez eux.
- accessoirement de ne percevoir aucune rémunération, à l'heure où le discours politique semble au contraire vouloir reconnaître y compris pécunièrement l'effort des personnels de santé

Merci de votre attention

28.Posté par Lain le 29/03/2020 11:52 (depuis mobile)

Les syndicats vous ne servez A RIEN rentrez chez vous et laissez les gens bosser. Vous défendez vos intérêts particuliers et surfez sur l'ambiance actuelle

29.Posté par Modeste le 29/03/2020 13:07

à 7.Posté par Dojo le 28/03/2020 22:59 (depuis mobile) si votre enfant est concerné au vu de votre post....qu'il change de métier vite fait!

30.Posté par Bleu outre mer le 29/03/2020 13:12

La liste s'alonge tous les jours, quand nous arriverons au bilan, si un jour nous y arrivons.........
Surtout que nous allons en avoir besoin bientôt.......

31.Posté par ah,ah,ah! le 29/03/2020 15:32

Tiens , mais en métropole, les élèves infirmiers se sont portés volontaires depuis plusieurs jours...
je dis ça , je dis rien!

32.Posté par Popote le 29/03/2020 15:36 (depuis mobile)

Pourquoi ces étudiants doivent faire ce boulot gratuit ? Payez les comme les étudiants en metropole. Ils ont eux aussi le droit d avoir 1300 euros et plus pour ce boulot. Bœuf moka na lontan i existe plus.
A zot risque zot vie

33.Posté par Kiki le 29/03/2020 18:49 (depuis mobile)

G une p''tite frangine qui n''est plus étudiante. Elle a quittée l''hosto à la Run et maintenant elle exerce en tant qu''infirmière ds le Pacifique. Elle nous a jamais raconté tout ce désordre qui y règne ... toutes mes excuses ...

34.Posté par polo974 le 29/03/2020 19:08

1.Posté par Toto le 28/03/2020 21:53 (depuis mobile)
"""
Ce sont des adultes pas des ados. Ils sont aides soignants quand il faut aider il faut aider. ...
"""

Donc salaire d'aide soignant ET FOURNITURE DES TENUES ET PROTECTION ! ! !

19.Posté par Docteur réunionnais le 29/03/2020 08:48
+10
LES IFSI DE LA RÉUNION SONT TENUS EN GRANDE PARTIE PAR DES SADIQUES, les quelques formateurs qui tentent d'avoir un comportement humain envers les élèves se font mettre à l'écart.

Certains formateurs joue de leurs droit de "vie ou de mort" sur les étudiants et se délectent à leur pourrir la vie juste par simple jeu sadique plutôt que proposer une formation normale, ce n'est pas étonnant, ils ont souvent un pédagogie digne d'un galet et donc ne peuvent que faire passer leurs élèves au concasseur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes