MENU ZINFOS
Société

Coronavirus : Appel à la solidarité numérique dans l'île


La MedNum se mobilise contre la précarité numérique. À l’heure où les élèves et séniors sont confinés, à la maison ou dans les EHPAD, l’antenne locale lance un appel de solidarité à ses sociétaires pour les Réunionnais sans ressources numériques.

Par - Publié le Dimanche 15 Mars 2020 à 11:19 | Lu 2812 fois

Photo d'illustration
Photo d'illustration


Si vous lisez ces lignes, c’est que vous n’êtes pas concernés par le manque d'internet ou l’illectronisme, l’inhabilité numérique. Cependant, de nombreuses personnes dans l’île, très souvent les plus âgés, n’ont pas accès à internet tous les jours. Selon une étude de l’INSEE publiée l’année dernière, en 2017, 1/4 des réunionnais ne s’étaient jamais connecté sur la toile. 78% de la population avait une connexion à domicile.

Si les chiffres ont forcément évolué en 3 ans, il reste évident que de nombreux habitants du département sont toujours dans cette situation. La sensation de précarité numérique va réellement se faire sentir en cette période de confinement. 

Les élèves sans accès internet seront pénalisés par la fermeture des établissements scolaires, remplacés par des cours sur le web. Les gramounes des EHPAD, souvent en difficultés avec les nouvelles technologies, se voient ainsi privés de visites, leurs derniers liens avec la famille. Enfin, les chefs d’entreprises, devant mettre en place une organisation de télétravail, doivent sûrement passer plus de temps à cette tâche qu’à leur activité principale.

Pour cette raison, la MedNum et son antenne locale, le Club MedNum 974, appellent tous leurs sociétaires à un élan de solidarité. La coopérative souhaiterait connaître les besoins territoires par territoire afin de mieux répondre aux besoins. Toute initiative est la bienvenue.

La MedNum est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) né de la volonté des professionnels de la médiation numérique et de l’innovation sociale de mutualiser leurs efforts pour faire des technologies numériques un facteur de progrès, d’inclusion et de capacitation pour tous. 

La bataille contre le coronavirus passe donc également par le web.






Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bleu outre mer le 15/03/2020 11:36

Déjà que dans les EPADH c'est pas terrible pour nos gramounes, peu de visite pour certains. Discours afin de les protéger, laissons les mourir seul c'est mieux..........

2.Posté par Nathalie le 15/03/2020 11:46 (depuis mobile)

Il n y a jamais eu besoin d Internet pour faire la classe aux enfants...prendre les cahiers et livres, faire le point et continuer la progression ! Comment chercher une enieme excuse a ce qu on n a pas envie de faire ????

3.Posté par Wobe le 15/03/2020 13:17

Aprés on peut accueillir les élèves par niveau, par heure et par jours afin qu'ils puissent venir prendre un dossier hebdomadaire avec à l'intérieur les cours + exercices que le professeur principal aura préalablement récupéré auprés de ses collègues.
Imaginons que nous avons 6 classes de 3emes (20-25 élèves (depend des établissements)) on suit la procédure comme ci dessus :
- lundi 7h15 - 8h15 : Le professeur principal avec quelques enseignants accueille la 3éme A, on leur donne des cours, des exercices, on donne des consignes et à la fin de l'heure les élèves rentrent chez eux.
- 8h15 - 9h15 : " " la 3ème B
- 9h15 - 10h15 : 3éme C etc etc etc

Le mardi : les 4 èmes
Le mercredi : on fait le point niveau pédagogie et administration
Le jeudi les 5 èmes
Le vendredi les 6 èmes.

Le lundi suivant le prof. principal donne 1 dossier avec les solutions aux exercices et donne de nouveaux cours et exercices.

*Si des eleves sont absents, on contacte les familles pour qu'ils puissent nous donner une adresse mail (pour y envoyer les cours) ou demander a une personne (membre de la famille, voisins) de venir récupérer le dossier.

*Si le professeur principal a des enfants a garder, il passe le relais a un de ses collègues, au CPE ou AED)

Aprés c'est niveau ecologie et papier etc que ça va pêcher.

4.Posté par Papillonbleue le 15/03/2020 13:48 (depuis mobile)

Je pense que nos enfants n'ont pas à faire l'école à la maison, ils sont déjà bombardes de devoirs tous les soirs en rentrant que vous croyez qu'ils ont envie de travailler à la maison. Le système scolaire est à revoir tout en entier.

5.Posté par Lucie b le 15/03/2020 16:41 (depuis mobile)

@post 2: comment faire une continuité si vous ne connaissez pas les programmes? Ce que l'enseignant avait l'intention de faire? ne maîtrisez pas le sujet ? de nombreux élèves n'ont plus de livre et les prof piochent leurs cours dans plusieurs support

6.Posté par hardcore le 15/03/2020 17:17 (depuis mobile)

Bon, il suffit de requisitionner des abonnements auprès des opérateurs téléphoniques et de récupérer des pcs dans les collectivités et au rectorat non?

7.Posté par Enirsem le 15/03/2020 17:28

Toujours pareil l'argent de vos migrants aurait pu en aider plus d'un, charité bien ordonnée commence déjà par soi-même .......çà plait tant mieux et si çà ne plait pas c'est le même prix.

8.Posté par bambou le 16/03/2020 10:38 (depuis mobile)

désolé mais les gens ne respectent pas les consignes et sortent avec leurs enfants qui sont loin d etre confiné chez eux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes