MENU ZINFOS
National

Coronavirus : 5 médecins décédés en France, dont 1 Malgache et 1 Mauricien


Par - Publié le Lundi 23 Mars 2020 à 23:03 | Lu 6726 fois

Avec le décès du généraliste mauricien de 70 ans, Mahen Ramloll, mort dimanche à l'hôpital de Colmar, ce sont au total cinq médecins qui sont décédés du coronavirus en France depuis le 22 mars : Trois généralistes, un gynécologue et un médecin urgentiste.

Deux médecins du Haut-Rhin et de Haute-Saône sont décédés des suites du coronavirus dans la région Grand Est lundi. "Un médecin généraliste et un médecin gynécologue ont trouvé la mort en faisant leur métier. Ils ont trouvé la mort parce qu'ils étaient médecin", a commenté ce lundi soir Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé

Dans la nuit du 22 au 23 mars le Dr Olivier-Jacques Schneller, 68 ans, est quant lui décédé à l'hôpital de Trévenans. Le premier médecin à avoir succombé à la maladie est décédé ce dimanche, il s'agit du Dr Jean-Jacques Razafindranazy, médecin urgentiste d'origine malgache à Compiègne, dans l’Oise.

Parmi les derniers décès annoncés figure celui du Dr Mahen Ramlool, un médecin mauricien âgé de 69 ans qui était installé à Colmar. Son frère Ramdhir est connu et apprécié à La Réunion. C'est le past-gouverneur du district 9220 du Rotary.


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par klod le 23/03/2020 23:51

blessed .

2.Posté par Jean MAX le 24/03/2020 04:22

🔥🔥 NOUVEAU SABOTAGE : L’ÉTAT REFUSE DE RÉQUISITIONNER LES HÔPITAUX ET CLINIQUES PRIVÉS QUI SONT PRESQUE VIDES, MALGRÉ LA DEMANDE PRESSANTE DU PRÉSIDENT DE LEUR FÉDÉRATION !
En matière de sabotage dans la gestion de l'épidémie de coronavirus, on pensait avoir tout vu. Eh bien, non ! On en découvre encore et encore.
Alors que le nombre de décès s'accroît de jour en jour (186 morts de l'épidémie dans la seule journée du 23 mars), que les hôpitaux sont submergés par le nombre des malades et que le personnel soignant est à bout d'efforts, on apprend que les cliniques et hôpitaux privés sont très peu remplis, avec des lits de réanimation quasiment vides. Y compris dans des régions où les hôpitaux publics sont ensevelis sous le nombre des malades, comme dans le Grand-Est.
Et cette fois, c'est carrément le monde à l'envers : constatant ce scandale, c'est le président de la Fédération des cliniques et hôpitaux privés, Larmine Garbi, qui demande à l’État... de les réquisitionner !
Il vient de taper du poing sur la table, en faisant cette déclaration proprement sidérante :
« Aujourd’hui malheureusement, alors que les capacités publiques sont dépassées, les établissements privés restent sous-utilisés. Un grand nombre de nos lits qui ont été libérés restent vides.
Dans le Grand Est, nous avons libéré 70 places de réanimation qui n’ont pas encore été totalement affectées ce samedi par l’Agence Régionale de Santé ou les hôpitaux publics débordés. Pourtant, des patients sont transportés en avion dans le sud de la France.
Je demande donc solennellement à ce que nous soyons réquisitionnés pour épauler l’hôpital public. Nos établissements y sont préparés. Il faut que la vague qui a surpris l’est de la France nous serve de leçon. »

source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-les-hopitaux-prives-veulent-etre-requisitionnes_fr_5e777307c5b6f5b7c5461687?fbclid=IwAR2Y48rSkvBgQP7Rh1v9hAnWyZ_7JUp7mvtrxp45DB1P2lZWbj6QD-O7Kg8


⚠️ CONCLUSION : MAIS À QUOI JOUENT DONC MACRON ET SON GOUVERNEMENT ?
Il me faut rajouter une rubrique à la liste terrible que je dressais dans mon post précédent.
Depuis le début de la pandémie apparue en Chine fin décembre 2019, Macron et son gouvernement ont produit devant les Français une incroyable série de dysfonctionnements, d'erreurs de diagnostic, de retards inexplicables, de décisions ahurissantes, d'ordres suivis de contre-ordres, d'incitations officielles à minimiser les risques de l'épidémie, et d'entraves aux mesures aptes à sauver la population :
⚠️ incitations officielles, y compris par Macron lui-même, à minimiser la dangerosité de l'épidémie et à maintenir son mode de vie (jusqu'au 12 mars),
⚠️ envoi de masques et de matériel médical à la Chine alors que le stock français était quasiment réduit à néant,
⚠️ décision sidérante et inopinée (arrêté du 13 janvier 2020) de classer la chloroquine (nivaquine, etc.) parmi les "substances vénéneuses" (donc sur ordonnance seulement), après 71 ans de vente libre,
⚠️ absence de masques,
⚠️ absence de tests,
⚠️ absence de prises de température,
⚠️ retard de deux mois dans les premières prises de commandes de masques et de tests,
⚠️ absence de dépistages systématique,
⚠️ insuffisance dramatique de lits de réanimation,
⚠️ insuffisance d'appareils de respiration pour intuber les malades en situation de détresse respiratoire aiguë,
⚠️ campagne de dénigrement contre la chloroquine et le professeur Raoult,
⚠️ disparition complète de la chloroquine à la pharmacie centrale de l'Assistance publique,
⚠️ manœuvres dilatoires pour empêcher l'utilisation de chloroquine par des malades en état sévère,
⚠️ les industriels français, qui ont proposé à l’État de fabriquer et de donner des appareils de respiration, n'ont obtenu aucune réponse depuis deux mois.
- etc.
⚠️ Il s'y ajoute maintenant l'information selon laquelle les cliniques et hôpitaux privés, quasiment vides et prêts à recevoir des malades, sont obligés de taper du poing sur la table pour être réquisitionnés par l’État, y compris dans des régions (comme le Grand Est) où les hôpitaux publics sont tellement submergés qu'on y est obligé de laisser mourir des patients ou de les transporter par avion dans le sud de la France !!
---------------
Tout cela finit par jeter un doute sur les intentions réelles de Macron et du gouvernement dans toute cette affaire d'épidémie.
Cherchent-ils VRAIMENT le bien-être du peuple français ?

3.Posté par Bleu outre mer le 24/03/2020 07:18

RIP

4.Posté par Personnes à risques. le 24/03/2020 08:51 (depuis mobile)

68 ans, 69 ans, 70 ans: faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Restez chez vous Comme ce médecin qui rentre de métropole qui va travailler l’après-midi même alors qu’il est infecté

5.Posté par JCC le 24/03/2020 10:30

INFECTION AU VIRUS AU BOULOT : ACCIDENT DE TRAVAIL ou MALADIE PROFESSIONNELLE ?

Qu’en pense l’ARS et les syndicats en application de l’article L411-1 du Code de la sécurité sociale, « est considéré comme accident du travail, quelle qu’en soit la cause, l’accident survenu par le fait ou à l’occasion du travail à toute personne salariée ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise ».

La suppression provisoire de la journée de carence n'est-elle un trompe œil pour éviter un A.T ?

JCC
Retraité

6.Posté par Carlota porsa le 24/03/2020 10:53

Je compatis bien sur RIP et tout ça....mais tous ces chiffres m'étonnent.

C'est curieux, on dirait que tous les médecins sujets des ex colonies , jeunes comme vieux....préfèrent fuir leur pays ( qui a cruellement besoin d'eux) et bosser ( en tant qu'attachés hospitalier le plus souvent...pour un bien maigre salaire donc) pour les anciens colons au lieu de servir leur pays et d' aider leur peuple.

On me souffle dans l'oreillette qu'il y a ainsi incomparablement plus de médecins béninois en France qu'au Bénin !


Vivement la fin du numerus clausus, la France ne peut continuer à fonctionner en refusant à ses enfants le droit de faire des études de médecine afin d'exercer ce métier ....tout en formant et ensuite en piquant les médecins de pays défavorisés.

7.Posté par TOUT LE MONDE EST A RISQUES ! le 24/03/2020 11:05

4.Posté par Personnes à risques.

Pas uniquement ceux que vous citez et envers lesquels un choix sera (est) fait, lorsqu'il s'agit de décider à qui l'on confiera le dernier respirateur artificiel disponible.

Permettez-moi parler au public d'Emma:

Emma est une personne obéissante, qui respecte les règles. Elle vit sa vie autant que possible, sans excès ni frustrations excessives. Elle est parfaitement intégrée dans une famille aimante et dans la société, elle connaît sa place et respecte les autres.
Puis un jour, on ne sait comment elle a contracté ce satané coronavirus, alors qu'elle est en bonne santé.

En cette heure, elle se bat pour rester en vie, dans une unité de réanimation aux États-Unis.

Emma veut vivre...c'est normal quand on n'a que 12 ans...


https://edition.cnn.com/2020/03/22/us/georgia-coronavirus-girl-hospitalized/index.html


Je vous en supplie, rentrez et veillez sur vos enfants car je ne veux pas voir ça ici.

IXE

8.Posté par Jean MAX le 24/03/2020 13:14

Plutôt que de redonner mon avis sur l'Hydroxychloroquine, je préféré diffuser un extrait de cette interview d’hie sur la chaîne BFM pour laisser la parole au Dr Christian Perronne (Chef du service Infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré).

Je ne dirais qu'une chose aux détracteurs de l'Hydroxychloroquine: Demain, lorsque vous saurez que la vie d'un ou de plusieurs de vos proches sera en danger à cause du COVID-19 et qu'il ne leurs restera plus qu'à attendre de mourir, allongés seuls sur le ventre, demanderez-vous à rester prudent et d'attendre des tests cliniques qui dureront plusieurs semaines pour éviter tout effet secondaire ?


https://youtu.be/Bf6K8TvirVk

9.Posté par Fredo974 le 24/03/2020 13:27 (depuis mobile)

Post 2 Jean Max

Ferme la !

10.Posté par Kiki le 24/03/2020 21:23 (depuis mobile)

Pst 4 comment vs savez qu''il est infecté ? Ils donnent de leur temps, merci pr leur dévouement. Rien ne les y oblige. Il le font par acquis de conscience. Ns avons plus que jamais besoin d''eux surtout ds ces moments de confusion...

11.Posté par Kiki le 24/03/2020 21:23 (depuis mobile)

Pst 4 comment vs savez qu''il est infecté ? Ils donnent de leur temps, merci pr leur dévouement. Rien ne les y oblige. Il le font par acquis de conscience. Ns avons plus que jamais besoin d''eux surtout ds ces moments de confusion...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes