MENU ZINFOS
Santé

Coronavirus : 45 cas sur l’île, dont les premiers cas autochtones


L’épidémie s’accélère dans l’île avec 45 cas au total. 7 nouveaux cas ont été détectés dans la nuit, en plus des premiers cas autochtones annoncés dans la journée d'hier.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 21 Mars 2020 à 07:14 | Lu 65747 fois


Lors du point presse d’hier à la préfecture, les autorités annonçaient 38 cas à La Réunion. 7 nouveaux cas ont été dépistés cette nuit, portant le total à 45. La Réunion devient ainsi le DOM le plus touché.

Parmi les 10 cas annoncés dans l’après-midi par le préfet, 3 sont autochtones. Il s’agit de membres d’une famille qui se sont contaminés après leur retour de voyage. 320 personnes sont confinées actuellement.

L’explosion des cas va rendre la recherche de cas contact plus difficile pour les autorités. Ces personnes seront invitées à respecter un confinement très strict. C’est le même programme pour les Réunionnais rentrant de métropole. 

Hier, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, s’inquiétait de la situation dans l’île. Il demande aux Réunionnais actuellement en métropole de ne pas rentrer si possible. Il rappelle qu’en cas de contamination importante, le département n’a pas de quoi faire face. 

Pour toutes ces raisons, respectez le confinement et restez chez vous.




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

5.Posté par Inconnu le 21/03/2020 07:56 (depuis mobile)

Protégez vs mais continuer à travailler à collecter les déchets ss protection. A ne pas oublier qu'ils ont aussi une famille. I aurait fallu mettre les choses en œuvrebien avt mesdames messieurs les grds reflechisseurs grds décideurs.....

4.Posté par Enirsem le 21/03/2020 07:56

Tout ce foutoir est du à macron, Philippe et Buzyn. Si la vérité avait été dite et leur job fait comme il se doit correctement dès le départ, nous n'en serions pas là. Quelles sont ces vérités. Attention le virus va débarquer en France il est virulent. Veuillez vous prémunir de masques et respecter les règles d'hygiène ou il y aura de lourdes sanctions. Nous fermons les aéroports et les voyages en extérieur sont stoppés. Rien n'a été fait , tout çà pour quoi, pour cette fichue économie. 17 tonnes de matériel ont été envoyées en Chine, alors qu'ils savaient très bien que la France en manquerait, et c'est ce qui se passe, les soignants se retrouvent à cours de masques, de gel et bientôt de respirateurs artificielles ........et que l'on ne vienne pas me dire que le masque (FFP2) ne sert à rien en Chine ils font à la chasse à ceux qui n'en portent pas et pour ceux qui ne veulent pas le porter, ils ramassent grave.

3.Posté par Inconnu le 21/03/2020 07:52 (depuis mobile)

Rester chez nous confiné ok pr ceux qui ont la possibilité de le faire. Ms qu'en est il des autres...
On parle bcp des métiers liés à la santé, le btp a fermé, qu'en est il de nos éboueurs qui sont tjrs au travail en contact avec d'autres pers

2.Posté par SE PREPARER le 21/03/2020 07:52 (depuis mobile)

SI ON COMMENÇAIT A PREPARER AVEC LES MILITAIRES, GENDARMERIE QUI ONT DES MEDECINS ET DES INFIRMIERES DES TENTES OU GYMNASE DES LITS OU CENTRES DE TRI PR LES CONTAMINES QUI VONT AFFLUER.ON ATTEND QUOI.. 5000 MORTS ?

1.Posté par jahman974 le 21/03/2020 07:47 (depuis mobile)

Pas de masque pour les professionnels de santé et de gels hydroalcoolique, c est simple démissions des bras cassés de l ARS ainsi que du président de la république et de ces complices de ministres...ils le font exprès c est pas possible autrement ..

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes