Faits-divers

Convoqué devant le conseil de discipline, Yves Dupuy répond à Yves Ethève

Vendredi 15 Septembre 2017 - 14:12

Yves Dupuy (en médaillon), était convoqué mercredi soir devant la Commission de discipline
Yves Dupuy (en médaillon), était convoqué mercredi soir devant la Commission de discipline
Le 9 août dernier, Zinfos publiait un article étayant les affirmations du candidat à l'élection de la présidence de la Ligue réunionnaise de football, Yves Dupuy. Le candidat de la liste "Horizon 2020" arrivait à la conclusion, documents à l'appui, que l'assemblée générale élective du 16 décembre 2016 n'avait donné lieu à aucun procès-verbal. Une absence d'autant plus préjudiciable que des faits - comme le respect de l'émargement et l'identité de certains votants - sont contestés.

La diffusion de ces informations n'a visiblement pas plu à l'instance dirigeante. Laquelle a saisi la commission de discipline pour y inviter le licencié Yves Dupuy à une explication de texte, mercredi soir, au siège de la Ligue de football. Une convocation à laquelle le licencié ne s'est pas rendu sur place (comme l'y autorise la procédure), mais le dirigeant du club de la Ligne des Bambous s'en est expliqué dans un courrier adressé lundi dernier à l'instance locale, mais aussi nationale, que nous reproduisons ici :   




LG
Lu 3149 fois



1.Posté par bref! le 15/09/2017 14:26

La LRF est bien un ramassis de magouilleurs , de gens qui s'accrochent comme les morpions , la soupe doit être bonne...et tout ça pour ça , car enfin , c'est quoi, c'est qui cette LRF , qui représente-t-elle?
des enfants aimant le foot et pris en otage par des adultes qui pètent plus haut que leur cul et qui se gargarisent de titres ronflants!
la honte absolue!

2.Posté par Geronimo le 15/09/2017 15:46

Il ne fait pas de chasse aux sorcières déclarait mister Etheve dernierement. C est reparti de plus belle. Les donneurs de leçon oublient la suspension des vingts colistiers de la liste opposante à l'époque, le faux et usage de faux lors de la transmission du procès verbal de l élection 2012, les malversations financières avec une dette de plus de 633 000 euros, le faux et usage de faux lors de leur Motion de défense, le détournement d un montant de 64 000 euros des comptes de la ligue. Il n a jamais puni de club à travers un licencié disait il. Il a la mémoire courte, les saint Josephois n ont pas oublié, leur club fermé. Même son copain de la ligne bambou dénonçait pas plus tard que la semaine dernière ses méthodes. La commission de discipline devrait convoquer leur collègue président qui signe les licences à la place des joueurs sans leur consentement. (Cambuston). Je vous disais, c est reparti de plus belle, mais cela ne durera plus très longtemps. Vive la France, vive la justice.

3.Posté par rhum citron le 15/09/2017 16:11

Appel la commission l'hétique po sak la demandé au clubs étrangle financiere l'équipe de vidot. comment y appel un bog com çà, y aime foot çà. a présent li cour derriere à autre banb clubs po paye à li. racket mêm band so couillon la écouté, nana un peu la fine deserté la fini ferme zot club. pauvre football, na pi rien a tiré.

4.Posté par Dazibao le 15/09/2017 16:27

"............propos portant atteinte à l'honneur et considération...."
...........................

C'est l'accusation roue de secours dépannage, qu'utilise généralement et particulièrement l'administration quand elle ne peut mettre en exergue aucune faute.

5.Posté par Boycott' son cinema le 15/09/2017 19:07 (depuis mobile)

Etheve est un medicocre.

6.Posté par legendre de noé le 15/09/2017 21:52

@ post 5
Médiocre n'est pas le mot approprié, c'est pire que ça, je vous laisse imaginer le bon mot...

7.Posté par Antony le 15/09/2017 22:07

Un vrai western cette ligue réunionnaise de football avec à sa tête Ethève qui se comporte comme un vrai dictateur africain depuis des siècles.

Pour ma part je trouve cela navrant et je pense que Vidot a été un mauvais président mais gageons qu'un jeune président viendra un jour ( pas le fils d'Etheve comme le veut la tradition politique dans ce pays) mais un jeune ambitieux , motivé, intelligent et charismatique mais quelqu'un qui aime les jeunes et qui a envie vraiment de les faire réussir .

8.Posté par Run rhum le 16/09/2017 06:46

Post 5 et 6
La mafia i peu allé ou le parrain etheve

9.Posté par Dodo le 16/09/2017 09:03

Que fait le Directeur de la DDJS informé de la situation puisqu'une copie lui a été transmise, face à cette situation bancale? Les copies de documents mis sur le site dans l'article du 9 août et les déclarations du président de la Commission Électorale démontre que la Ligue n'a pas de légitimité légale. Les autres institutions doivent aussi s'en saisir du dossier, la Ligue reçoit de l'argent public, à commencer par l'Etat via la DDJS et les collectivités le Conseil Général et Départemental apportent des subventions.
Les clubs qu'on est entrain "de saigner à blanc" en imposant le paiement des dettes en ce moment, comment les demander de payer l'engagement l'affiliation en décembre prochain? N'est pas du racket organisé?Comment se fait-il qu'il y a autant de dettes? Un début d'explication a déjà été apporté. Si, cela s'avère être vrai, c'est bien le pompier pyromane qui se trouve piégé. Il serait scandaleux arriver à de telle pratique.

Revenons à la situation actuelle. Le Directeur de la DDJS comme la Fédération ne doivent pas rester muette.
Ne rien dire ou faire c'est cautionné, du moins un début d'enquête.
La Fédération c'est plus compliquée, elle est responsable mais pas coupable (célèbre expression, n'est-ce-pas) car elle a dépêchée sur place une Délégation. Qui pour diverse raison il y a eu manquements, il est vrai qu'on est à la Réunion ou tout est possible, un laboratoire pour faire "des expériences". Est-ce que cela ce ferait dans d'autres territoires .... Certainement pas.... Notre histoire est têtue.
Il y va de l'avenir du football réunionnais. Tôt ou tard cela va revenir comme un boomerang et ne pas dire qu'on était pas au courant. La Ligue est une association loi 1091 elle reçoit des fonds publics. Son budget est de plus de 3 millions d'euros. Des milliers d'euros proviennent des municipalités chaque année en direction des clubs dont 90% de leur budget. La Ligue en récupère un fort pourcentage, il suffit de voir que quand les clubs sont en difficultés financières ils se retournent tous vers les municipalités, avec plus ou moins de bonheur d'être entendu, sinon c'est la liquidation...
En c'est temps difficile il faut un contrôle drastique concernant l'argent public". Que chacun prend ses responsabilités.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter