Faits-divers

Contrôles routiers: Un conducteur interpellé avec 3,22 g/l d'alcool dans le sang

Lundi 27 Février 2017 - 07:49

Contrôles routiers: Un conducteur interpellé avec 3,22 g/l d'alcool dans le sang
Comme chaque week-end, la gendarmerie de La Réunion s'est mobilisée pour assurer des opérations de sécurité routière. 

Dans son viseur, "les dépassements de vitesse, les fautes de comportement à l'origine des accidents et les conduites addictives".

257 infractions ont été relevées parmi lesquelles 45 alcoolémies dont 27 délictuelles. Un conducteur impliqué dans un accident matériel a été interpellé avec 3,22 g/l d'alcool dans le sang.

8 alcoolémies au total ont été relevées au cours des constatations réalisées sur les lieux des 15 accidents matériels du week-end, déplore la gendarmerie. 

129 dépassements de la vitesse ont également été constatés. A noter que trois accidents corporels survenus à St-Leu, au Tampon et à La Possession, impliquant deux motocyclistes et un véhicule léger, semblent avoir été provoqués par la vitesse excessive de leur pilote et conducteur.

Ont également été constatés, 2 refus d'obtempérer avec une enquête en cours, 6 défauts de permis de conduire, 10 usages de téléphone au volant, 16 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants, 4 non ports du casque, 11 autres infractions génératrices d'accidents graves (franchissement de lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc...) et 34 infractions diverses (équipements, règles administratives, etc).

"La gendarmerie de La Réunion demeure mobilisée contre la mortalité routière et poursuit son action au quotidien".
 
Lu 3224 fois



1.Posté par le dodo déchaîné le 27/02/2017 13:15

tant qu'il y en a aucun qui , roulant à fond de ballon sans ceinture tout en téléphonant aura provoqué
un grave accident et pris la fuite pour pas se faire gauler car chargé à 5 grammes , il n'y a pas de
raison de s'inquiéter outre mesure du comportement des conducteurs réyonais !

2.Posté par Hugues le 27/02/2017 14:48

Le bandit manchot est aux bords des routes. Il gagne à chaque coups.

Deux verres de vin suffisent à être en mesure délictuelle, trois en mesure trélictuelle etc….
Restez chez vous et buvez tranquilou et n'allez plus faire la fête avec vos amis ou restez à dormir chez eux s'ils ont de la place.

Voilà la manière de casser une société vivante et QUI doit aussi s'amuser aux vues des infos alarmantes journalières.

Et pourtant il y en a qui passent à l'As, logique, ils ont des chauffeurs. Les élus de Levallois Paieraient plus tard etc...



Moi, je me suis fait chopé par les gendarmes, je revenais d'une soirée. J'y ai eu droit. C'était la huitième fois en 5 ans que je soufflait dans le ballon; le matin vers les 5h30 lorsque je descendais au lagon courir un peu.

Ils avaient, ( les gendarmes ), bloqués toutes routes aux sorties des boites. j'ai même été contrôlé deux fois en 5 minutes.

Il y a un an, dans les hauts, Just limite mais suffisamment pour une convocation tribunal, à la gendarmerie, empreintes digitales, photo de face et profil, tout juste s'ils ne m'ont pas fait un touché rectal.
Amende, retrait de permis pour quelques mois, j'étais un peu chargé je dois l'avoué. 0,61.
Bien fait pour ma gueule même si c'était la première fois en 30 ans de permis. Heureusement j'avais 12 points. Stage, tribunal amende etc.
Quoi qu'il en soit, je ne conduit plus même avec une Dodo dans le gosier.

La vie chez les amis peut se faire sans une goutte d'alcool n'est-ce pas ? Si ils ont un jeu de lego, tout le monde s'amuse ou un "Trivial Pourcuite "
Inutile de me dire :" bien fait pour ta gueule", c'est le cas. J'assume.

Voilà ! Juste un témoignage. S'il peut servir à quelques uns pour éviter qu'ils s'amusent sans consommer d'alcool. Quoi qu'il en soit, c'est le sport national à la Run, tous les WE, c'est le même constat. Ils affichent leur score et c'est ça qui me débecte.

Le stage de prévention coute aux alentours de 150 € à 240 € et, que l'on doit effectuer pour récupérer ses points où s'il en reste 6 faire de toute façon.

Comme disait le maire d'Issy les Moulineaux Mr André Santini. Bientôt on aura même plus le droit de péter.

À bon entendeur.

3.Posté par titi974 le 27/02/2017 16:51

post 2 il y a quelques années un neveu boulanger partant travailler un dimanche entre 4 et 5 h du matin fut percuté par une voiture venant face a lui pleine ligne droite le conducteur d 'en face alcoolisé et sous stupéfiant l'a tué sur le coup , ce boug est aujourd’hui handicapé tétraplégique sa passagère elle aussi décédé...nulle doute que mon neveu aurait aimé pouvoir comme ce chère Santini encore péter aujourd’hui ....Rien n 'empêche qui que ce soit de faire la fête quand on reste sur place à l 'issue ou que l 'on prévoit un capitaine de soirée pour le retour cela se fait et on y arrive....quand on veut on peut !!!!
A bon entendeur.

4.Posté par Oula le 27/02/2017 18:03

@2 - Oui toute le monde commence à se poser la question du bien fondé de la répression routière.

Sommes nous sûr que c'est dans l'intérêt des citoyens ou un prétexte facile pour leur faire les poches ?

Car quand on va déposer plainte pour vol ou agression, on ne sent pas le même dévouement des forces de l'ordre pour enquêter et attraper les vrais délinquants qui agissent eux avec préméditation.

Sécurité routière : 3 500 tués - Pollution : 48 000 - Alcool : 49 000 -Tabac : 78 000.

Ah ah ah…Comme si le vrai souci de cette répression routière consisterait à faire diminuer le nombre de mort. Incidemment oui ça a un effet très bénéfique, mais pour les gouvernants, c'est pas du tout ça leur but.

Croupiers et manchots :"- faites vos jeux mesdâââmes et meueueussieurs".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 10 Décembre 2017 - 10:20 Le Port: Un départ de feu maîtrisé