MENU ZINFOS
Faits-divers

Contrôles routiers : Il conduit sans permis mais avec des cachets d’ecstasy


Les gendarmes ont encore eu beaucoup de travail sur nos routes ce week-end avec pas moins de 47 infractions constatées et 16 retraits de permis.

Par - Publié le Lundi 18 Novembre 2019 à 07:11 | Lu 2414 fois

Samedi en fin de matinée, un automobiliste refuse de se soumettre au contrôle des militaires après qu’il ait grillé un stop au niveau du chemin Furcy à Saint-Benoît. Il prend alors la fuite dans un chemin en sens interdit avant d’abandonner sa voiture pour s’enfuir à pied. 6 cachets d’ecstasy ont été retrouvé dans son véhicule, qui a été placé en fourrière. L’homme a pu être identifié, il s’avère qu’il conduisait sans permis et sans assurance.
 
Durant cette même matinée du côté de Sainte-Marie cette fois, une conductrice est contrôlée     après avoir également grillé un stop. Il s’avère qu’elle n’a jamais passé le permis après une inscription en auto-école dans les années 90.
 
Samedi soir, de 20 heures à 22 heures, les gendarmes de la brigade de Saint-Leu, renforcés par les motocyclistes des Bmo de Saint-Paul et Rivière Saint-louis, ont mené une opération de lutte contre les conduites addictives. Le bilan fait état de 5 conduites sous emprise de l'alcool et de 4 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants.
 
De 19 heures à 23 heures, les motocyclistes de la Bmo de Saint Benoît ont assuré un contrôle d'alcoolémie en agglomération de Sainte-Marie. Au total, ce sont 5 automobilistes qui ont été contrôlés avec une alcoolémie positive.
 
Les motocyclistes de la Bmo de Rivière Saint-louis ont mené dimanche après midi de 15 heures à 19 heures une action pour lutter contre les infractions graves génératrices d'accident.  5 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants ont été constatées. Un automobiliste a été contrôlé avec un taux de 0.43 mg/l d'alcool cumulé avec un défaut de permis de conduire. 7 non port de la ceinture, 1 défaut d'assurance et une conduite malgré invalidation du permis ont en outre été relevés.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Antiflic le 18/11/2019 09:45

7 non port de la ceinture,
Ceux la sont de dangereux criminels ! ils se mette,t en danger !

Ils n'ont que ca à faire les flics ?

2.Posté par Fidol Castre le 18/11/2019 11:51

1.Posté par Antiflic le 18/11/2019 09:45

7 non port de la ceinture,
Ceux la sont de dangereux criminels ! ils se mette,t en danger !

Ils n'ont que ca à faire les flics ?


S'ils se blessent gravement, c'est ma CSG qui paie.
S'ils ne savent pas qu'il faut s'attacher, qu'ils restent chez eux.

3.Posté par Nootfierte le 18/11/2019 12:34 (depuis mobile)

Bin les flics feraient mieux de rentrer chez eux car pour endiguer la conerie régional noot pei c pas quelques bleus qui vont faire la différence crée une loi special gros cons pour ici et vous verrez ce sera plus simple a gerer

4.Posté par LAMPION le 18/11/2019 16:07

Bravo, Messieurs, mais tous les chauffeurs étaient comme moi, vous seriez tous au chômage.

5.Posté par Réveillez vous le 19/11/2019 10:01

@Antiflic

décidément antiflic restera que antiflic sans aucune reflexion ...

Peut être que le "non port de la ceinture" concerne des enfants derrières ou passager ....rien n est précisé ..

De même en cas d accident, un corps est une masse qui peux engendré d autre blessure ou d'autre accident..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes