Faits-divers

Contrôles routiers : Filmant un poste de contrôle, un piéton placé en garde à vue pour outrage et menaces

Lundi 9 Avril 2018 - 08:22

Contrôles routiers : Filmant un poste de contrôle, un piéton placé en garde à vue pour outrage et menaces
Comme chaque weekend, les effectifs de police et de gendarmerie sont mobilisés pour garantir la sécurité des usagers de la route.

Du côté de la Direction départementale de la Sécurité publique de La Réunion (DDSP), les policiers ont ainsi réalisé 22 opérations de sécurisation et de sécurité routière, permettant de relever 17 délits et 77 autres infractions. Parmi eux : 9 conduites sous l'empire d'un état alcoolique, 6 défauts de permis et 2 défauts d'assurance. À noter que quatre automobilistes se sont vus retirer leur permis.

Du côté de la gendarmerie, après l'opération anti-pousse menée dans la nuit de vendredi à samedi sur l'axe de Cambaie, 137 autres infractions routières liées à l'alcoolémie ou à la vitesse ont été constatées. Parmi les excès de vitesse, les militaires en ont relevé un supérieur à 50 km/h sur la route du Littoral en direction de l'Ouest. Le permis de l'automobiliste a été retiré sur le champ.

À noter qu'un piéton a été placé en garde à vue à la BMO de St-Paul pour outrage, rébellion et menaces. Celui-ci est venu à pied filmer le poste de contrôle du rond-point chic escale et a refusé de cesser et de quitter les lieux malgré plusieurs injonctions.

Il a ensuite outragé et menacé les gendarmes de violences physiques qui ont alors procédé à son interpellation n'employant que la force nécessaire. Il devra répondre de ces faits devant le tribunal correctionnel de St-Denis le 6 juillet prochain.
NP
Lu 13450 fois



1.Posté par Réveillez vous le 09/04/2018 10:48

Plus de 230 infractions en un seul weekend.....

2.Posté par Anis le 09/04/2018 11:50

Dis donc ! Il est où l'empereur de cet état alcoolique ???

3.Posté par Antiflic le 09/04/2018 12:28

Et alors, on n'a pas le droit de filmer dans la rue ?
Les flics n'aiment pas qu'on voit leur tête ...

4.Posté par mouton noir le 09/04/2018 13:56

Antiflic

ce n'est pas ce qui est dit...filmer les policiers n'est en rien une infraction

il est spécifié "Il a ensuite outragé et menacé les gendarmes de violences physiques"

c'est sur ce point qu'il y a un problème.

5.Posté par Stephane le 09/04/2018 14:13 (depuis mobile)

Montre ton visage toi antiflic.lol rigolo

6.Posté par RADIO BISTROT le 09/04/2018 14:44

Dans un lieux publique, la rue donc, ce monsieur avait tout à fait le droit de filmer ! Les gendarmes peuvent limiter un périmètre mais en rien ne peuvent-ils l’empêcher de filmer ! ceci est un abus de pouvoir.

7.Posté par Faillite le 09/04/2018 14:55

Cette île est part en cacahuète totale.

8.Posté par un blanc le 09/04/2018 15:32

Filmer dans la rue est tout à fait autorisé.

Filmer des personnes sans leur consentement est par contre interdit par la loi.

9.Posté par vipére le 09/04/2018 15:58

j'aime la formule toujours employée dans les rapports "ont alors procédé à son interpellation n'employant que la force nécessaire. "
mais on a le droit de les filmer jusqu'au moment ou il demande d’arrêter car là c'est un outrage ,tout est dans la nuance

10.Posté par Antiflic le 09/04/2018 16:06

Pour Stephane
À noter qu'un piéton a été placé en garde à vue à la BMO de St-Paul pour outrage, rébellion et menaces. Celui-ci est venu à pied filmer le poste de contrôle du rond-point chic escale et a refusé de cesser et de quitter les lieux malgré plusieurs injonctions.
TU NE SAIS PAS LIRE ?

11.Posté par contre-antiflic le 09/04/2018 16:44

toi non plus tu ne sais pas lire

Il a ensuite outragé et menacé les gendarmes de violences physiques

12.Posté par kersauson de (p.) le 09/04/2018 17:28

RESPECT de la loi
APPLICATION de la loi

ANTIFLIC tu cherches les pbs twa !!

13.Posté par titi974 le 09/04/2018 17:30

Il y en a qui ont une vie d 'une telle pauvreté qu 'il cherche à se faire remarquer à tout prix en cherchant les ennuis , les cons ça osent c'est même à cela qu'on les reconnait c'est toujours d ' actualité ,ce crétin a voulu jouer au mariole eh bien qu 'il assume et paye .

14.Posté par cmoin le 09/04/2018 17:32

Il s'est cru pour le roi,fallait bien le remettre en place!

15.Posté par ORNERO le 09/04/2018 17:47

Bien fait pour sa gueule à ce petit con
On est pas aux USA il se croyait où
Le Juge lui donnera à réfléchir derrière les barreaux que ça serve
d'exemple à ceux qui auraient l'idée de filmer les interventions de la Gendarmerie

16.Posté par THOR le 09/04/2018 17:48

"n'employant que la force nécessaire" on file à ZINFOS les rapports de la gendarmerie ? c'est quoi cette précision !

17.Posté par Bruno Martin le 09/04/2018 19:41

La loi à changer, il est strictement interdit aux forces de l'ordre d'interdire de filmer et de confisquer un appareil de prise de vue ou demander d'effacer des images...

18.Posté par paulux le 09/04/2018 20:33

Il y a un moment où les contrôles deviennent insupportables. D'où une répression supplémentaire ...etc . A rapprocher des palinodies policières dans un article voisin.

19.Posté par GIRONDIN le 09/04/2018 20:42

Pendant ce temps ça les S courent tranquilllllle !

20.Posté par titi974 le 10/04/2018 09:19

Post 17 très bien donc encourageons donc les voyeurs de tout bords venir vous filmez chez vous , dans votre vie de tous les jours et en même temps de vous insultez puisque vous cautionnez ces faits et qu il est STRICTEMENT interdit d’interdire de filmer mais dans ce cas là il ne faudra surtout pas aller vous plaindre aux forces de l’orde....

21.Posté par titi974 le 10/04/2018 09:25

Post 19 même si ça n’excuse en rien les fichés S je pense que chez nous à la Réunion les alcooliques aux volants , les pseudos rois de la route qui se croient seules tuent bien plus des innocents qui auraient bien aimé que les forces de l’ordre les arrêtent avant qu ils ne croisent leur chemins ....et je ne parlerais même pas des polytraumatisés à vie.

22.Posté par Fredo974 le 10/04/2018 12:16

ANTIFLIC :

Le torrent de boue sur la toile
T'as pas pris assez sur le tronche en 68 ?
Tu veux le dessert ou quoi ?

23.Posté par Moi le 10/04/2018 15:55

RADIOBISTROT. ******lis l article en entier avant de délimiter ta connerie qui pour l instant, elle est sans limite

24.Posté par Fan de taranis news le 10/04/2018 16:34

les journalistes d'IP reunion ont été eux aussi menacé par les gendarmes qui voulaient leur interdire de filmer et confisquer images dimanche à l'hermitage.

Et oui le vrai visage de macron, c'est l'arrogance, le mepris et dex methodes de facho pour s'accrocher au pouvoir quand le peuple va se reveiller.

25.Posté par legifrance à 8.Posté par un blanc le 10/04/2018 16:36

tu peux expliquer le n° du code civil stp?

26.Posté par Tout citoyen a le droit de filmer et de diffuser des images de la Police le 10/04/2018 16:38

Il faut savoir qu’il est parfaitement légal de filmer les forces de l’ordre en tant que citoyen et pas seulement en tant que journaliste (c’est un droit valable pour tous, carte de presse ou non). La jurisprudence en la matière est parfaitement claire, elle date de 2006 et elle a été confirmée en 2008 par le Directeur Général de la Police Nationale, le « DGPN » (Direction de la Police Nationale n°2008_8433_0 du 23 décembre 2008, à l’intention du Ministère de l’Intérieur et des Préfets) :

27.Posté par Ti sini le 10/04/2018 17:21 (depuis mobile)

Filmé n'est point interdit. C'est l'usage du film qui est réprimé. L'outrage, les menaces et la rébellion également.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:59 Il attaque son ex avec deux sabres

Jeudi 20 Septembre 2018 - 07:40 La victime du kidnapping en garde à vue