MENU ZINFOS
Faits-divers

Contrôles routiers : 18 permis retirés, 40 véhicules immobilisés


Tout au long du week-end, les motocyclistes de l'EDSR, renforcés des effectifs de la Réserve Opérationnelle, sont intervenus en appui des effectifs des militaires des compagnies de Gendarmerie, pour multiplier les services et les postes de contrôles routiers. En portant l'effort sur les conduites addictives, les vitesses et les refus de priorité.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 3 Mai 2021 à 08:22 | Lu 3049 fois



FAITS PARTICULIERS :

Le 30 avril 2021 de 15 heures à 17 heures, les militaires de la Cob ST BENOIT renforcées par ceux de la brigade motorisée effectuent un service de contrôles des mobilités sur la commune éponyme. Au cours de ce service 24 infractions sont constatées dont 22 infractions graves génératrices d'accident parmi les quelles : 1 défaut d'assurance - 6 non respect du feu rouge - 11 TPH - 3 non port de ceinture mineur
 1 franchissement ligne continue - - 1 non respect de la signalisation - 1 défaut de contrôle technique

Samedi après-midi de 16 heures 30 à 19 heures 30, toutes les brigades de la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre, sur le secteur Sud de l'île ont menés des actions de lutte contre l'insécurité routière. Pas moinsde 27 infractions ont été constatées dont 6 conduites sous emprise alcool, des refus de priorités, défauts de contrôle technique. En outre 21 personnes sont fait l'objet d'une verbalisation pour non respect du couvre feu.

Dans la soirée, de 19h30 à 23heures 00, RN2 sur la commune de Ste-Marie à DUPARC, les militaires de la compagnie de Saint-Benoit renforcés par les motocyclistes de la brigade motorisée effectuent un contrôle vitesse dans les deux sens de circulation. Le bilan fait état de 26 infractions constatées parmi lesquelles 4 conduites sous emprises alcoolémie dont 3 délictuelles avec le taux le plus élevé à 1.35 milligrammes, 1 conduite sous emprise de zamal, 17 dépassements de la vitesse autorisés , 2 à plus de 50 kilomètres heures au dessus de la limite, 1 conduite de nuit sans éclairage. Par ailleurs trois personnes ont été verbalisées pour non respect du couvre-feu. 5 véhicules ont été placés en fourrière administrative.


BILAN SÉCURITÉ ROUTIÈRE :

NOMBRE DE CONTROLES RÉALISÉS: 34
NOMBRE D INFRACTIONS : 241
NOMBRE DE RETENTIONS DE PERMIS : 18

NOMBRE D'ALCOOLÉMIE : 17 dont 9 délictuelles (1.35 mg/L)
NOMBRE DE CONDUITE SOUS STUPÉFIANTS : 5

NOMBRE D'IMMOBILISATION DE VÉHICULES: 40 dont  6 mises en fourrière administrative.

NOMBRE DE DÉFAUT D ASSURANCE : 11
NOMBRE DÉFAUT PERMIS,  CONDUITE SOUS SUSPENSION/ANNULATION : 2

NOMBRE DE VITESSES : 105  dont 31  avec interception
NOMBRE DE NON PORT CEINTURE : 21
NOMBRE D'USAGE TÉLÉPHONE / DISTRACTEURS : 20
NOMBRE NON RESPECT PRIORITE :  25
NOMBRE NON PORT CASQUE ET ÉQUIPEMENT : 7
NOMBRE DÉFAUT CONTRÔLE TECHNIQUE : 2
NOMBRE NON RESPECT LIGNE CONTINUE : 2

NOMBRE NON RESPECT SIGNALISATION : 1

NOMBRE DE REFUS D'OBTEMPÉRER : 1 (IDENTIFIE / IMMOBILISATION FOURRIÈRE ADMINISTRATIVE / ENQUÊTE EN COURS).

NOMBRE FUMEE : 1

NOMBRE BRUIT : 5

NOMBRE CIRCULATION EN SENS INTERDIT : 2

NOMBRE NON MUTATION CARTE GRISE : 1

NOMBRE CONDUITE SANS GANTS : 8




1.Posté par YOUPI le 03/05/2021 09:17

18 permis en plus accrochés au grand mur des cons !
BRAVOS à l'Escadron Départemental de Sécurité Routière !!!

2.Posté par Yab le 03/05/2021 09:49

En quoi le défaut d'assurance est générateur d'accident ?
Même si le défaut d'assurance est grave et doit être puni et combattu.

3.Posté par La tête gros bleu le 03/05/2021 10:18

Esuipe de gland pour des glands jolie boucle....

4.Posté par Dr G. le 03/05/2021 17:02

2.Posté par Yab

Il vous a sans doute échappé que la Sécurité Routière qui s'occupe surtout en amont de la prévention s'occupe aussi à ce qu'il y ait le moins de victimes possible sur les routes. C'est son but !
Elle n'est pas là que pour protéger le vernis, les chromes, ou la tôle des bagnoles la SR. Elle s'intéresse surtout aux victimes de la route, et aussi à ce que ces victimes soient moins nombreuses et le mieux soignées ou dédommagées si possible, et que ce soit bien le(s) responsable(s) qui paye(nt) les factures médicales et autres qu'ils ont occasionnées.
Vu le coût déjà d'une simple petite opération chirurgicale, il est important que les responsables d'accidents puissent "réparer" leur faute convenablement, et qu'ils aient assez d'argent derrière pour faire face à tout ça et même dans des temps très longs des fois (ou une assurance sinon).

Certains conducteurs ne sont même plus acceptés dans certaines compagnies d'assurance car ils leur coûtent trop cher, parce qu'ils ont trop d'accidents engageant leur responsabilité. Ce sont des conducteurs très dangereux pour les autres qui ne devraient même plus conduire un véhicule sur la voie publique, mais ce n'est pas possible à faire ... Par contre certaines compagnies bien connues acceptent, avec leurs tarifs, ce genre d'individus, ce qui permet éventuellement de pouvoir aussi les identifier dès le début d'un contrôle routier ...

J'espère que vous saisirez mieux la préoccupation de la Sécurité Routière à ce que chaque usagé de la route et conducteur d'un véhicule, soit bien en possession d'un contrat d'assurance à son nom, pour la plus grande sérénité et la protection de toutes les personnes qui utilisent ces mêmes routes en même temps ...

5.Posté par Veridik le 03/05/2021 17:10

@2
Le défaut d'assurance et de contrôle technique ne sont pas comptés parmi les 22
Le reste oui , ça fait bien 22 +2=24

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes