Faits-divers

Contrôles routiers : 127 infractions routières relevées par les forces de l'ordre

Lundi 29 Janvier 2018 - 06:43

© EDSR
© EDSR
Encore un week-end "productif" pour les gendarmes de l'Escadron départemental de sécurité routière.

Ils ont ainsi relevé  97 infractions graves génératrices d'accidents parmi elles :

- 21 alcoolémies dont 08  délits, soit des automobilistes circulant avec des taux compris entre 0.40 mgl par litre d'air et 1,33 pour le taux le plus élevé. Ce dernier a d'ailleurs passé la nuit en garde à vue dans les locaux de la caserne de l'ETANG à ST PAUL et à été libéré après avoir recouvré ses esprits en début d'après-midi.

- Deux usagers ont été contrôlés positif au cannabis et l'un d'eux n'était titulaire du permis de conduire que depuis 19 jours.

Ces 10 délinquants routiers se sont vu retirer leur permis de conduire sur le champ. Tel est le cas aussi de deux autres usagers  : un motard de 41 ans contrôlé sur sa HONDA VARADERO à 125 km/h, vitesse retenue 118 km/h en agglomération  de ST-BENOIT dimanche matin vers 11h00. Sa moto fait l'objet d'une saisie judiciaire jusqu'au jugement (photo). Un autre automobiliste contrôlé au même endroit à plus de 40 km/h d'excès en voiture, s'est vu également confisquer son titre de conduite.

Au total, se sont donc 12 permis retirés ce week-end pour la conduite sous l'emprise de l'alcool, des stupéfiants ou en excès de vitesse.

- 3 automobilistes ont été contrôlés au volant d'une automobile alors  qu'ils étaient sous le coup d'une annulation, d'une suspension ou tout simplement non titulaire du permis de conduire.

À noter qu'en fin de journée, les militaires de COB de St-Joseph et de BMO de la Rivière St-Louis ont engagé une opération de contrôle dans l'agglomération de St-Joseph. Cette opération a permis de relever  8 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 3 délits, sans oublier les deux conduites sous stupéfiants précédemment évoquées.

Du côté de la police, "les effectifs de Police de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de La Réunion ont réalisé 25 opérations de sécurisation et de sécurité routière au cours de ce week-end du 26 au 28 janvier  permettant de relever 30 délits :

- 08 défaut de permis
- 12 conduites sur l'emprise d'un état alcoolique (taux entre 0,32 mg/l et 1,28 mg/l)
- 08 défaut d'assurance
- 2 refus d’obtempérer

104 fonctionnaires de police ont été mobilisés à cette occasion.

Au cours des différents contrôles, les forces des Polices locales ont également procédé à la constatation de 49 autres infractions au code de la route ayant entrainé le retrait de 3 permis.
 
NP
Lu 1498 fois



1.Posté par Beber974 le 29/01/2018 07:23 (depuis mobile)

Tant que ces automobilistes n auront pas compris qu'' ils sont un danger pour eux-mêmes et surtout pour les autres sur la route, après avoir consommé de l alcool ou autres substances, je suis pour les contrôles intensifs des forces de l ordre.

2.Posté par ANTHECRIST le 29/01/2018 07:34

C'est tellement plus facile que d'arrêter cagnard armé qui rode au Tampon !!!

3.Posté par titi974 le 29/01/2018 07:52

Toutes les semaines les forces de l’ordre arrêtent un nombre de tueurs en puissance constant pour la plus part multirécidivistes qu attends donc cette justice pour envoyer un message fort avec des peines réellement dissuasives par forcément de la prison mais quelques mois de TIG dans les centres de grands polytraumatisés de la route ainsi que la destruction systématique des véhicules des contrevenants sans permis ...

4.Posté par biloute le 29/01/2018 10:05

Le jour ou un week-end , il y aura 0 délit, je paie le champagne pour toute la Réunion. De 1, se sera impossible voir utopique , de 2 C'est la répression totale , l'état à besoin d'argent ,il vont pas supprimer leur vache à lait. sinon on interdit et voila basta . bande de pleureuses du monde parfait.

5.Posté par paulux le 29/01/2018 14:46

Il y a 900 000 véhicules en circulation à La Réunion, (probablement beaucoup plus en terme d'immatriculation),
pour les pleureurs en tous genre on va s’arrêter à 400 000. Les infractions relevées ne représentent que 0,00030% du nombre de véhicules en circulation.

6.Posté par Borgos le 29/01/2018 19:34

127 infractions relevées entre la Police et la Gendarmerie
Joli score en effet, mais cela vous étonne t il de la part des Réunnionais?
Pas du tout ce sont des bourrins ils, ne comprennent que ce qu'ils veulent c'est à se demander
si il n'y a pas une tare d'origine dans cette population .
L'alccool fait partie de leur vie dès leur plus jeune âge comment voulez vous que plus tard ils ne deviennent
pas alcooliques c'est ainsi la répression ne sert à rien ou à si peu.
Que faudrait il pour cette ile qui plonge lentement mais sûrement vers un ramassis de débris aux yeux et au vu
de tous.
Les autorités face à ce problème mis à part son arsenal répressif qui d'ailleurs les fait bien rigoler ne peut
pas faire grand chose, cette ile sombre peu à peu jusqu'où ca ira on peut le deviner mais là ca risque bien
d'être trop tard....

7.Posté par eric le 30/01/2018 11:19

6) Vous racontez quand même n'importe quoi, l'alcoolisme existe ici au même titre qu'en métropole ou ailleurs... il y a les buveurs occasionnels ou festifs, a eux de s'organiser pour avoir une personne sobre qui conduit... et puis il y a les alcooliques là c'est un autre problème... rappelons que l'alcool est une drogue légale avec laquelle L’État gagne beaucoup d'argent... alors a eux de mettre en place des prises en charge pour ces malades... après la police fait son travail...

8.Posté par Borgos le 30/01/2018 17:27

Désolé mais la Réunion est le premier département français devant le Nord à détenir le triste record
de consommation d'alcool. Le premier département francais où les contrôles routiers débouchent
sur des constats de conduite sous l'empire d'un état alcoolique. Premier département français où les maladies
liées à l'alcool sont numéro un . Un fléau Réunionnais qui va en empirant , il n'y qu'une chose à faire la prohibition seule peut encore sauver cette ile...

9.Posté par erici le 31/01/2018 00:36

oui ce record est désolant mais bon dans les autres départements les gens boivent aussi... l'alcoolisme est une maladie qu'il convient de traiter, l'abus occasionnel d'alcool est un comportement à organiser... vola voila après savoir qui est premier du nord de la Bretagne ou de la Réunion... ça ne fait pas trop de différence à l'arrivée... l'alcool est une vrai drogue qu'il convient de surveiller... La prohibition je n'y crois pas trop car il y'a trop d'enjeux financier derrière... l'Etat étant un actionnaire principal...

10.Posté par Borgos le 31/01/2018 13:23

La Réunion paiera un lourd tribu si rien n'est fait contre l'alcoolisme, doucement mais sûrement
l'Ile de la Réunion s'enfonce dans cette spirale infernale qu'est l'alcool tous les voyants sont au
rouge les autorités le savent elles sont dépassées par les évènements ce n'est pas en adoptant
la politique de l'autruche que la solution viendra il n'est pas l'heure de savoir si c'est la Région Nord ou pas qui détient le record de consommation d'alcool là on parle de la Réunion qui est une ile l'impact sur les populations
est énorme il y aura automatiquement une répercussion sévère sur la vie sociale des gens et sur la vie
économique du pays déjà qu'il y a un chômage galopant sur l'Ile alors pensez bien que l'alcool en plus vient
se greffer dessus ce qui ne peut pas faire bon ménage. Il est urgent que l'Etat prenne des dispositions
particulière pour la Réunion il sera trop tard pour faire quoique ce soit quand une partie de la population sera
atteinte par ce fléau , car c'est comme une épidémie qui se répand à vitesse grand V , agissez tant qu'il est
encore temps aprés il sera trop tard vous voilà prévenu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 17:53 Disparition inquiétante depuis le 13 novembre