MENU ZINFOS
Economie

Contrôle des instruments de pesage: Un taux élevé de non-conformité


- Publié le Mardi 15 Novembre 2011 à 10:58 | Lu 903 fois

Contrôle des instruments de pesage: Un taux élevé de non-conformité
 
La direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi de la Réunion (DIECCTE) a réalisé en septembre et octobre 2011 une campagne de contrôle des instruments de pesage utilisés dans l’industrie agroalimentaire. Cette
campagne s’inscrit dans une opération nationale souhaitée par Eric Besson, ministre chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique, afin de s’assurer de l’exactitude des quantités mesurées par ces instruments.

Un total de 20 sites sur l'ensemble de la Réunion a ainsi été contrôlé de manière inopinée par les agents de la DIECCTE : industries de transformation, de fabrication, de conditionnement et d’expédition de produits agroalimentaires, et marchés de gros et de demi-gros. Ces contrôles ont porté sur tous les types d’instruments de pesage utilisés, comme les balances, les bascules, les trieuses ou les emballeuses.

Sur les 63 instruments examinés, 17 % se sont révélés ne pas être à jour de leurs contrôles réglementaires visant à garantir l’exactitude des mesures effectuées. Les détenteurs de ces instruments ont été rappelés à leurs obligations, qui consistent notamment à faire vérifier tous les ans la fiabilité de leurs instruments par un organisme agréé par les DIECCTE.

Compte tenu du taux élevé de non-conformité constaté, cette opération spécifique de surveillance va être poursuivie dans les prochains mois afin de remettre à niveau les instruments, dans l’intérêt des entreprises concernées et de leurs clients.

La DIECCTE procède régulièrement à des contrôles similaires sur les différents types d’instruments de mesure utilisés dans les échanges commerciaux, comme les balances, les taximètres ou les compteurs de fioul sur les camions de livraison à domicile. Elle surveille également l’action des organismes à qui l’Etat a confié le contrôle technique de ces instruments. Toute cette chaîne de contrôle contribue à assurer la sécurité et la loyauté des transactions commerciales, au bénéfice de la compétitivité des entreprises et de la protection des consommateurs.

Tout renseignement complémentaire peut être demandé auprès du pôle C de la DIECCTE : 02.62.90.21.41 




1.Posté par Publicité le 15/11/2011 13:38

Qui fait de la publicité pour la DIECCTE ex DRIRE ?
C'est une bande de fonctionnairesi incapables, grassement payés et très contents d'eux.
Ils font un coup d'éclat de temps en temps pour montrer à Paris qu'ils servent à quelque chose et conserver leur poste sous les cocotiers.
Controles inopinés, cartes bleu blanc rouge, methodes de cow boy. Il a raison Sarko de vouloir supprimer un fonctionnaire sur deux. Dans certaines administrations il faudrait en supprimer neuf sur dix.

2.Posté par noe le 15/11/2011 17:37

Il y a vraiment un problème !!!
On a pris une coupe de champagne que le barman n'a rempli qu'à moitié !!!!

Comment cela se fait-il qu'1 kg de tomates pèse plus lourd qu'1 kg de langoustes ?

3.Posté par Le Taliban. le 15/11/2011 19:59

No problème. Comment se fait-il qu'un kilo de morue bien mouillé pèse 590 Gr????
Because sa balance est piloté par GPS.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes