La revue de presse National / International

Contrôle des frais des députés (IRFM): qui est pour qui est contre ?

Jeudi 19 Juillet 2012 - 23:21

Contrôle des frais des députés (IRFM): qui est pour qui est contre ?
Jean-Louis Borloo est pour. Le président du parti radical et du groupe des députés démocrates et indépendants (UDI) à l'Assemblée nationale, a indiqué jeudi 19 juillet qu'il allait soutenir l'amendement du député centriste Charles de Courson. Le député de la Marne propose d'imposer la partie non dépensée de l'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) reçue par chaque élu. Une mesure qui obligerait les députés à justifier (factures, notes de frais...) les dépenses qu'ils règlent sur ces deniers. "Je n'exclus pas de demander un scrutin public pour voir qui est contre et qui est pour" lors du vote en séance publique de cet amendement dans les heures qui viennent, a déclaré Jean-Louis Borloo sur RMC. "C'est un combat d'arrière-garde de mes amis parlementaires, qui va se retourner contre la démocratie. Je n'arrive même pas à comprendre que cela soit un débat. Je voterai l'amendement de mon ami de Courson", a-t-il dit.
En commission, 20 "contre", trois "pour"...
Le 11 juillet dernier, l'amendement de Charles de Courson était rejeté en commission des Finances. Christian Eckert, rapporteur général (PS) de la commission, a émis un avis défavorable, estimant qu'il s'agissait d'un "amendement de principe, peu opérant et qui ne concerne au demeurant qu’une fraction réduite de l’indemnité perçue par les parlementaires". Il a été appuyé par Gilles Carrez, président (UMP) de la commission des finances.
Le détail nominatif des votes n'est pas indiqué dans le compte-rendu de la séance de la commission, mais selon Libération "la gauche a voté majoritairement contre l’amendement, même si quatre députés socialistes se sont abstenus". "Mais nos députés n'ont pas de souci à se faire, ironise Le Canard enchaîné paru le 18 juillet, l'amendement a été écrabouillé par vingt voix contre... et trois petites voix pour".
L'argument de la vie privée "n’est d’aucune pertinence ici"
Jeudi, après Jean-Louis Borloo, d'autres députés ont donné leur avis, toujours pour dire qu'ils voteraient en faveur du texte. Les autres sont plus discrets... Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine tout juste élu député divers droite des Hauts-de-Seine, a fait part sur Twitter de son intention de voter en faveur de l'amendement.

L'intégralité de l'article sur Le Huffington Post.
Lu 481 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 28 Juillet 2012 - 10:05 Laetitia Payet, "paupiette" à l’anglaise