MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Contribution à l’enquête publique sur le règlement local de publicité à Saint-Denis


Par Bruno Bourgeon, porte-parole d’AID - Publié le Jeudi 6 Août 2020 à 17:23 | Lu 703 fois

On peut résumer le travail d’Edward Bernays, neveu de Freud, sur la publicité, par cette citation :« notre démocratie ayant pour vocation de tracer la voie, elle doit être pilotée par la minorité intelligente qui sait enrégimenter les masses pour mieux les guider ». Voilà une phrase qui est sans détours sur la foi démocratique du père de la publicité. En effet, considéré comme le père de la propagande politique et d'entreprise, ainsi que de l'industrie des relations publiques, qui ont fortement contribué à développer le consumérisme américain, Edward Bernays est le père de la publicité. Celle-ci, épaulée du crédit à la consommation, a contribué à mettre en place la période des « Trentes Glorieuses », devrais-je les appeler « Trente Piteuses », qui a largement contribué au réchauffement climatique actuel.

Une autorité politique municipale sensée devait être sensible à ces phrases, surtout si elle a signé le Pacte pour la Transition, et s’engager ainsi à réduire la place de la publicité dans l’espace public sur la commune de Saint-Denis. Car de fait, on peut considérer avec juste raison que la publicité :
- est principalement le fait de grands groupes industriels ou commerciaux faisant la promotion de voitures, téléphonie mobile, et de réductions inconvenantes sur de la malbouffe, tous pans de la surconsommation à l’origine du même réchauffement climatique.
- pousse à la consommation les plus pauvres des Réunionnais, créant ainsi un surendettement et une détresse sociale majeure
- incite à l’envie, la jalousie, et suscite de la frustration, participant à une dégradation du climat social
- enfin ne génère que très peu de recettes pour la commune de Saint-Denis : 0,18 % du budget, soit la somme ridicule de 0,4 million d’euros à l’année.

La Révision du Plan Local de la Publicité à Saint-Denis vient donc à point nommé pour engager l’équipe nouvellement élue, d’une part à respecter ses engagements du Pacte de la Transition, d’autre part, pour aller plus loin, à montrer la préface de ce que pourrait être une société sans croissance, sans publicité dans l’espace public.

Madame la Maire, faites donc preuve d’un peu d’audace, en abolissant toute forme de publicité dans l’espace public communal, pour des raisons esthétiques (ces affiches 4 x 3 m sont particulièrement criardes), mais surtout pour des raisons de bonne gestion politique, à l’heure où la réduction de notre facture énergétique, et donc de nos émissions de CO2 dans l’atmosphère, doit être le souci premier de tout dirigeant.




1.Posté par polo974 le 10/08/2020 11:18

s'il n'y avait que les 4 x 3 m, mais maintenant, ce sont les murs entiers qui vantent des produits creux avec des arguments creux...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes