Social

Contre la réforme des retraites: Les comités de grève restent actifs et multiplient les actions

Mercredi 11 Décembre 2019 - 18:07

Contre la réforme des retraites: Les comités de grève restent actifs et multiplient les actions
Les comités de grève resteront mobilisés jusqu’au retrait de la réforme Macron-Delevoye. Après la manifestation de mardi, le soutien aux équipes du CHU en grève depuis plusieurs mois, une action de sensibilisation et d’information aujourd’hui auprès des établissements scolaires, le comité de grève du Sud se mobilise demain jeudi dans les rues du Tampon. À partir de 9H devant la mairie, accompagnés du comité de l’Ouest, les manifestants défileront avant de tenir une assemblée générale dans le parc Jean de Cambiaire.

Créés au lendemain de la mobilisation nationale du 5 décembre dernier avec un préavis s’étalant jusqu’au 19 décembre, les différents comités de grève regroupant syndicats, citoyens, salariés du privé et du public, associatifs ou encore Gilets jaunes se réunissent quotidiennement pour évoquer les actions à mener contre la réforme des retraites, "dernier pan des acquis sociaux livrés aux financiers". Une réforme qui cristallise sentiments d’injustice et inégalités sociales. "Pour une convergence des revendications et luttes", le débat est également ouvert à d’autres problématiques citoyennes. 

Hier au QG des Zazalées au Tampon, une trentaine de personnes ont ainsi échangé sur l’éducation, la baisse du niveau des élèves au 2nd degré en raison de la refonte totale du système d’évaluation, le manque de moyen pour l’inclusion des élèves handicapés, l’incinérateur, ou encore la fermeture des trésoreries des impôts.  

Pour les jours qui viennent, les manifestants restent actifs. Samedi sera organisée une rencontre citoyenne dont le lieu et l’horaire restent à définir. 

Deux nouvelles manifestations devraient également se tenir à St-Pierre et St-Denis mardi prochain.
PB
Lu 1902 fois




1.Posté par Jean Le Monstre le 12/12/2019 08:21

Un nouveau mensonge relevé dans Médiapart aujourd'hui jeudi 12/12 :

"Introduire une retraite minimale de 1000 € par mois. Cette promesse ne fait pourtant que recycler un engagement, déjà pris par Delevoye, inscrit dans la loi de 2003 et qui aurait du être effectif dès 2008. Appliquer la loi existante suffirait donc à appliquer cette promesse."

Et c'est par ça que nous sommes gouvernés !

2.Posté par balayedovantzotportavant le 12/12/2019 17:14

macron et sa bande sont les fossoyeurs de cette France ils racontent que des bobards la retraite c'est une valse à mille temps à chaque gouvernement sa mesure son tempo et son maestro , tant qu'il y aura 3500000 CHÖMEURS la retraite sera toujours sur la table du travail pour tous et le problème sera résolu!

3.Posté par balayedovantzotportavant le 12/12/2019 17:17

macron et sa bande sont les fossoyeurs de cette France ils racontent que des bobards la retraite c'est une valse à mille temps à chaque gouvernement sa mesure son tempo et son maestro , tant qu'il y aura 3500000 CHÖMEURS la retraite sera toujours sur la table, du travail pour tous et le problème sera résolu!

4.Posté par Eustache le 12/12/2019 19:08 (depuis mobile)

En ont ils parlé de ce qu'adviennent leurs élèves ? De leur peu de résultats ? Encore la faute au gouvernement sans doute ! Ces profs ont tellement confiance en eux que leurs chérubins vont dans le.. privé !! Vraiment ils n'ont rien d'autre à faire !

5.Posté par Sniper le 12/12/2019 19:10 (depuis mobile)

On va voir si après le 19 décembre on va trouver encore des profs à faire le mariole dans le rond point des Azalées...Je vous parie qu'il n'y en aura plus beaucoup, leur surremuneration leur ouvrant des horizons que le pauvre réunionnais n'a pas !!

6.Posté par Jean Le Monstre le 12/12/2019 20:18

Micro Macron Macro Escroc nous ment !
Une des preuves :

«Macron réunit le gratin de la finance internationale POUR LE CLIMAT», titrent Les Echos
qui ajoutent : «Mercredi, huit des principaux gestionnaires d'actifs mondiaux se sont joints à l'initiative : BlackRock, Goldman Sachs, BNP Paribas, HSBC, Natixis, Amundi, State Street et Northern Trust.»

Mais ils se gardent bien de dire :

«Le mercredi 25 octobre, Emmanuel Macron et ses principaux ministres ont convié le gotha de la finance mondiale dans les deux plus hauts lieux de l'Etat, révèle Le Canard enchaîné ce mardi. Au programme de la réception des dirigeants de BlackRock, le plus gros investisseur du monde, et de 21 gestionnaires de fonds, toute une journée dans les ors de la République, en compagnie des premiers représentants du pays. Une vraie opération séduction... en toute discrétion. Aucun ministre n'a jugé bon d'inscrire ce rendez-vous à son agenda officiel...»

Bande de filous !

BlackRock «qui a détrôné Goldman Sachs comme N°1 de Wall Street, est sans doute l’institution financière la plus puissante au monde et celle qui est sortie gagnante des années de crise financière.» (Solidarité &Progrès).
«BlackRock qui a miraculeusement échappé à la crise financière de 2009, investit pour plus d’1/3 des ses avoirs dans les plus grosses multinationales du CAC40 : leader chez Total, Unibail Rodamco, Vinci, Schneider, Air Liquide et Valeo il est aussi actionnaire chez AXA, Sanofi, Safran, la Société Générale, BNP Paribas, Michelin, Vivendi, Accor Hotels, Lafarge Holcim, Eiffage, Engie, Renault, Thales, Publicis …. C’est dire s’il est le «parrain» du CAC40 …» (Actualutte)

BlackRock se prépare, avec l’aide du Macron, à recueillir les bénéfices complémentaires de plus en plus gros d’une retraite de plus en plus pauvre.

On comprend pour quoi et pour qui le Macron est si pressé de privatiser les retraites, de privatiser les aéroports, finalement de privatiser tout, absolument tout pour ses amis les financiers.

Il a le droit. Il a le culot. Il a la lâcheté. Si nous, le peuple, ne réagissons pas !

7.Posté par JORI le 12/12/2019 20:52

3.Posté par balayedovantzotportavant le 12/12/2019 17:17
"du travail pour tous et le problème sera résolu!", et je suppose que c'est votre assélineau qui a la baguette magique!!.

8.Posté par Jean Le Monstre le 13/12/2019 16:39

Que veut faire E. Macron avec l'argent de nos retraites ?

La réponse : "BlackRock" : un reportage passionnant disponible sur Arte pendant quelques jours... [Disponible jusqu'au 16/12/2019]

9.Posté par Jean Le Monstre le 14/12/2019 17:43

Lu dans Médiapart aujourd'hui :

"Un pays bloqué, un désordre général, une société une fois de plus violentée. Depuis l’été 2017, ce pouvoir est l’organisateur d’incessants troubles à l’ordre public. Sourd aux compromis comme aux demandes sociales, il impose par les violences policières et avec le soutien d’une majorité godillot un projet néolibéral."

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie