Société

Contre l’errance animale: Le TCO va plus loin

Jeudi 3 Novembre 2016 - 11:06

Le TCO a validé lundi en conseil communautaire sa participation au plan de lutte contre l’errance animale 2016-2018. Si le TCO a déjà une campagne de stérilisation tout au long de l’année (stérilisation gratuite pour l’animal d’une personne non imposable), elle n’est manifestement pas suffisante, avec 1 546 euthanasies en fourrière l’année dernière.
 
Sur l’île, on comptait 17.700 chats et chiens morts en 2014, euthanasiés ou retrouvés sur la voie publique. "Un fléau", selon les associations de protection animale et les vétérinaires.
 
L’État a donc mis en place ce plan de lutte 2016-2018 qui accorde 200.000 euros à partager entre les intercommunalités pour augmenter le nombre de stérilisations et identifications. Le TCO compte mettre 100.000 euros dans ses actions de lutte contre l’errance, en mettant également en place une campagne d’information.
Lu 770 fois



1.Posté par Vincent le 03/11/2016 13:46

Ils font semblant de s'en occuper mais le problème sera toujours le même en 2020 !!

2.Posté par Nono le 03/11/2016 15:02

Si l'errance est un fléau pour les associations de protection animale, la solution passerait donc par la stérilisation massive de nos chers minous et toutous. Leur reproduction serait donc étroitement contrôlée/surveillée.

Priver un animal sentient de sexualité, bigre, j'aimerais bien avoir l'avis d'un végan pur et dur sur le sujet :)

3.Posté par missBoudin le 03/11/2016 16:34

vive l'euthanasie!!!!!!!!!!!!!!!!!! payé par nos impôts :)

4.Posté par A mon avis le 03/11/2016 17:27

Les animaux de compagnie sont une mine d'or pour l'industrie des aliments et gadgets de toutes sortes pour animaux et autres animaleries (qui sont une aberration !). Il faudrait leur interdire toute publicité, comme pour l'alcool et la cigarette.

Les propriétaires d'animaux de compagnie ne sont pas non plus assez responsabilisés.
Un animal n'est pas un objet ni un jouet qu'on néglige et qu'on jette quand il devient encombrant.

Les chats sont responsables d'une importante diminution du nombre d'oiseaux ; de plus, ils constituent souvent un véritable fléau pour les voisins.

Un moyen de limiter la prolifération des chats et des chiens : l'impôt !

5.Posté par Mwa la pa di le 03/11/2016 17:30

Qu'est ce qu'on attend dans le sud CIVIS et CASUD pour oeuvrer ? C'est un vrai scandale et un réel danger que l'errance animale au Tampon et à St Pierre. Mais tant TAK que Fontaine s'en fout de notre sécurité !

6.Posté par LILI le 03/11/2016 18:52

Stérilisation gratuite mais avec identification obligatoire environ 80 euros chez certains vétérinaires !!! On se fout de qui là ???

7.Posté par Isis le 03/11/2016 20:59

Que dire des élevages marrons ? Quant à l'identification, il faut savoir qu'elle est obligatoire. Cela limiterait bien des euthanasies... Mais bon, c'est un petit pas qui est fait par le TCO un peu en retard par rapport à d'autres intercommunalités.

8.Posté par A mon avis le 03/11/2016 21:19

@ 6 les animaux de compagnie sont une mine d'or pour les professions qui gravitent autour !

9.Posté par La solution ? le 03/11/2016 21:41 (depuis mobile)

Faire de bons plats chinois ou vietnamiens et le problème sera vite réglé... Lol

10.Posté par MISERE le 04/11/2016 00:11

Et surtout qu'enfin des controles et autres suivis pour libérer de l'Enfer tant d'animaux maltraités, torturés cachés dans les cases et jardins , cours !! URGENT !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >