Politique

Contrat de convergence: 398 millions d'euros de crédits accordés à La Réunion

Mardi 9 Juillet 2019 - 10:57

Photo : Outremers360
Photo : Outremers360
Les contrats de convergence et de transformation (CCT) ont été signés au ministère des Outre-mer ce lundi, en présence du Président de la République et du Premier ministre, par l'État avec les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et-Futuna. Le tout pour un montant total de 2,1 milliards d’euros. C'est la traduction des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer présenté le 28 juin 2018 au Palais de l'Élysée sur la base de projets des Assises des outre-mer conduites dans les territoires dès juillet 2017. 

En ce qui concerne La Réunion, le contrat a été signé par 
l'État, le conseil régional, le conseil départemental et les cinq agglomérations (CASUD, CINOR, CIREST, CIVIS et TCO). Il représente un effort financier de l'État de 398 millions d'euros de crédits. Avec l'ensemble des signataires, ce sont au total près de 608 millions d'euros de crédits qui seront mobilisés au bénéfice des projets du territoire réunionnais. Le contrat s'inscrit dans la "trajectoire 5.0" pour les outre-mer à La Réunion : zéro exclusion, zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant agricole, zéro vulnérabilité au changement climatique.

Lors de la cérémonie de signature, le président Macron a affirmé sa volonté d’ouvrir  une nouvelle "relation de confiance" avec les territoires d’Outre-mer, rapporte Outremers360"On ne peut pas s’habituer aux situations de retard. On a signé ces dernières années, quelle que soit la sensibilité politique, beaucoup de textes, sans doute beaucoup trop, on a pris beaucoup de déclarations, mais la vie des gens n’a pas assez changé" a indiqué Emmanuel Macron tout en rappelant les récents résultats des élections européennes en Outre-mer. "C’est un réveil collectif qu’il nous faut prendre avec ces contrats", a insisté le chef de l’État.

Changer le quotidien des Ultramarins

"Avec ces contrats signés, nous devons améliorer le quotidien de nos concitoyens ultramarins, car nous ne sommes plus crus aujourd’hui. Nous devons mettre un coup d’accélérateur pour changer la vie pour le mieux", a indiqué le président de la République. Emmanuel Macron a, en outre, rappelé que l’Outre-mer ne ferait pas l’objet d’économies, "La politique menée pour les Outre-mer n’est pas une politique d’économies ni de rabais", a-t-il promis dans des propos rapportés par Outremers360


Le contrat de convergence et de transformation en chiffres

– Volet 1 "Cohésion des territoires" : 101 millions d'euros

L'enjeu de ce volet est de renforcer la cohésion des territoires de La Réunion, notamment des plus fragiles (quartiers prioritaires de la politique de la ville, centre-ville, hauts de l'île) : 23M€ seront en particulier consacrés en faveur des hauts de l'île. En complément des crédits de la ligne budgétaire unique, la politique du logement est également très présente (34,5 M€), que ce soit à travers le soutien à l'aménagement à vocation sociale, à la structuration de la filière BTP autour de la réhabilitation du logement social (traitement de la problématique de l'amiante) ou au projet phare de l'écocité de La Réunion.

Un accent particulier sera mis sur le développement des services au public : e-services et transition numérique (3,5 M€), infrastructures culturelles (19,9 M€) et sportives (13,6 M€).

– Volet 2 "Mobilité multimodale" : 57 millions d'euros

Les projets de ce volet sont centrés sur le développement du rôle de hub régional du grand port maritime de La Réunion (13 M€), la sécurisation et le désengorgement des axes routiers de l'île (41 M€), avec notamment la poursuite des études relatives à la nouvelle entrée ouest de Saint-Denis (qui est le prolongement de la nouvelle route du littoral, projet dans lequel l'État est fortement engagé aux côtés de la Région Réunion) et le lancement par le Conseil départemental des premières études et aménagements pour une future route des Hauts de l'est.

– Volet 3 "Territoires résilients": 100 millions d'euros

Cet axe traite à hauteur de 12M€ de la prévention du changement climatique, des risques naturels (inondation, incendie de forêt) et du risque requin, et prévoit la construction d'un centre régional d'expertise, de formation d'innovation, dédié à la gestion des risques et au changement climatique dans la zone sud-Ouest de l'océan Indien pour 2M€. Les enjeux de la transition écologique et énergétique sont également majeurs, avec 8,3 M€ consacrés à la gestion durable des déchets et la promotion de l'économie circulaire, 22 M€ pour l'amélioration de la qualité de l'eau potable et de l'assainissement (mise en œuvre du plan eau DOM), 30,1 M€ au service de la transition énergétique (maîtrise de la demande en énergie, développement des énergies renouvelables) et 26,3 M€ en faveur de la reconquête de la biodiversité et la préservation des milieux.

– Volet 4 "Territoires d'innovation et de rayonnement" : 82 millions d'euros

Les actions engagées en faveur de l'enseignement supérieur et de la recherche dans le précédent contrat de plan Etat-Région seront poursuivies et amplifiées dans le contrat de convergence et de transformation. 2 M€ seront notamment consacrés à la création de 200 places de logements étudiants à St Denis, 2,6 M€ pour la 2ᵉ phase de construction de l'UFR santé à Saint-Pierre et 13,4 M€ aux laboratoires et plateformes de recherche et développement réunionnais, en particulier dans le secteur du bâti tropical.

Les entreprises et les filières de production seront soutenues à hauteur de 60 M€ dans leur développement, notamment à l'international. 15 M€ seront par exemple dédiés au secteur du tourisme, 2,7 M€ à l'économie bleue et 35 M€ à l'agriculture et l'agroalimentaire.

– Volet 5 "Cohésion sociale et employabilité" : 268 millions d'euros

La contractualisation prend la forme d'un pacte ultramarin d'investissement dans les compétences de 253,3 M€, totalement intégré temporellement dans le contrat de convergence et de transformation. Ce pacte a été signé le 18 avril 2019 entre l'État et le Conseil régional de La Réunion. Il vise à construire une société des compétences au bénéfice premier des plus éloignés de l'emploi, tout en veillant à une meilleure adéquation avec les besoins des entreprises. Il sera complété par des actions en faveur de l'apprentissage, de soutien à l'économie sociale et solidaire ou en faveur de l'égalité femme-homme et la lutte contre les discriminations.
N.P
Lu 3965 fois




1.Posté par JORI le 09/07/2019 11:14

C'est une page que chacun devrait archiver pour contrôler à terme si cet argent a bien été là où il aurait dû aller. Certains en raison de la campagne électorale qui arrive, s’approprieront et se vanteront d'avoir financé tel ou tel projet. Enfin, si jamais des projets sortent de terre. Dans tous les cas, cet argent qui ne subira comme d'habitude aucun contrôle, hormis peut être un jour celui de la CRC, ne sera pas perdu pour tout le monde. Des poches vont encore se remplir sur le dos des contribuables. A QUAND UN CONTROLE VERITABLE DE L'EMPLOI DES DENIERS PUBLICS??. LA CRC DEVRAIT POUVOIR SAISIR LE PROCUREUR POUR TOUTE ANOMALIE CONSTATEE DANS SES RAPPORTS.

2.Posté par tijean le 09/07/2019 11:20

Bon, là on peut pas dire qu'il n'y a pas d'argent. transparence sur l'utilisation de ces fonds.

3.Posté par DAN RUN le 09/07/2019 11:30

Sans intérêt que des chiffres , ce mec président de la république , il n' a que pour les très riches .
Les DOM se sont pas un intérêt , ce mec amuse la galerie , qu'il redescende sur terre d'abord ...

4.Posté par GIRONDIN le 09/07/2019 11:50

C'est quoi ce charabia ?
38 000 000 pour la canne ??

1.Posté par JORI
+1

5.Posté par Anonyme le 09/07/2019 12:21 (depuis mobile)

Qui vont bénéficier de ces contrats ?
Je ne comprends pas trop ce charabia . Ils vont dans quels sens?
Réhabilitation , transformation etc ?

6.Posté par Credit = remboursement ? le 09/07/2019 12:22 (depuis mobile)

Quand je lis le titre je vois crédit .. doit on rembourser ? Il faut vraiment contrôler ces fonds . Combien iront vraiment aux différents volets avant que les directions mettront tout dans leur poche avant ... appel offre traitement continuité 450k€

7.Posté par Le Jacobin le 09/07/2019 12:26

Tout le monde En Marche !

8.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 09/07/2019 12:29

Normal que ça rale , cet argent , payé par l.ensemble des contribuables qui n'en profiteront pas ne satisfait pas la plupart des Réunionnais , encore de l'assistanat ! Et si on se mettait au travail en innovant ?

9.Posté par Mike le 09/07/2019 13:02 (depuis mobile)

Retrouver notre confiance il peut toujours courrir aller marche loin plus de confiance en politiques il NS ont tous rouler

10.Posté par Le petit Robert le 09/07/2019 13:57

"Contrat de convergence" peut vouloir dire tout et son contraire. Contrat d'assistanat aux gratels renyonnais aurait été plus parlant...

11.Posté par contribuable attentif le 09/07/2019 14:43

à @ 1.Posté par JORI le 09/07/2019 11:14

Excellente analyse !!!

12.Posté par Babafigue le 09/07/2019 14:59

Ah, enfin !

Depuis le temps que le pognon de dingue converge vers les mêmes poches, il fallait bien régulariser tout çà avec un contrat en bonne et due forme !

Ça va converger sévère dans les collectivités !

13.Posté par ti gousse le 09/07/2019 14:18

qui encore va bénéficier de ces millions ;? Et dans la poche à qui???

14.Posté par le taz le 09/07/2019 16:22

les escrocs élus de l'ile se frottent déjà les mains.....
le seul hic, c'est qu'ils peuvent pas détourner tout d'un coup....

15.Posté par le taz le 09/07/2019 16:26

@1
quand la cours des compte publie son rapport annuel dénonçant les gaspillages de l'argent public, ça emeut qui ?
3 journaleux qui tournent en boucle pendant 2 jours et après, pssssshhhiiiiiit....
plus rien.

et les élus qui vont se faire choper à détourner quelques millions, de l'éligibilité à vie ?
pssssshhhhhiiiiitt... que dalle...

ce pays est perdu.
et comme dit l'autre c...., en même temps.....


16.Posté par Veridik le 09/07/2019 17:04 (depuis mobile)

A quand un vrai coup de pouce sur le véritable pouvoir d'achat du véritable travailleur CONtribuable?

17.Posté par Jean Rigole le 09/07/2019 17:40

Et en même temps, la dette publique de la France ne cesse d'augmenter...

La France, un pays endetté qui vit au dessus de ses moyens, comme on dit...

Pourvu que ça dure !

18.Posté par klod le 09/07/2019 17:44

merci patron , et la vie chère pour tous ?

19.Posté par Nordiste le 09/07/2019 18:05 (depuis mobile)

Yves Ferrières représente quelle collectivité ? Apparemment la CINOR présidée par Maillot Gérald, candidat à Ste Marie. Déduction ????

20.Posté par Marc le 09/07/2019 18:23

Il faut rappeler une chose: c'est un recyclage de crédits. Dans la dernière loi de finances, le gouvernement avait supprimé pour plusieurs centaines de millions d'euros de dispositifs d'aides aux entreprises ultramarines. Sur l'argent économisé, une partie a été reroutée pour de nouveaux dispositifs, dont ces fameux contrats de convergence. Ceux-ci font partie d'une ligne "opérations contractualisées" chiffrée à 179 140 060 euros par an mais comprenant outre ces contrats de convergence les anciens contrats de plan Etat-Région, en hausse de 23 millions. Donc en réalité, c'est l'argent qui nous est pris d'une main qui nous est redonné de l'autre et on devrait être reconnaissants. En plus, ces fonds sont inférieurs aux fonds supprimés donc il y a en réalité une baisse des aides aux Outre-Mer que ces contrats ne font que minorer. Enfin, ces contrats étaient censés dans la loi courir pour 10 à 20 ans et là ils n'ont été écrits que pour 4 ans. C'est donc dans l'ensemble assez lamentable et une opération de com à moindre frais pour essayer de ne pas revivre aux municipales la déroute des européennes.

21.Posté par Isis le 09/07/2019 20:45

Encore des dettes ? De l'argent prêté à partir de... rien ??? A qui profite donc le crime ??? Qui va encore payer ??? Pas les plus pauvres, ils n'ont plus rien. Mais ceux qui vont devenir pauvres et qui ont dénigré les gilets jaunes !

22.Posté par CONTRIBUABLE le 10/07/2019 05:14

C EST PAS AVEC SES ELUS QUI SE FROTTENT LES MAINS A LA SIGNATURE DU MAGOT ACCORDE PAR L ETAT QUE LA RÉUNION AVANCERAS ON VOIT BIEN AVEC LA NRL QU ILS SONT INCAPABLE DE MENER UN PROJET DE BOUT EN BOUT IL FAUT L AVAL DE LA POPULATION ET ARRÊTER LES PROJETS PHARAONIQUE EXIGEONS DES PROJETS COHÉRENT AVEC TOUS LES CITOYENS SOUS CONTRÔLE DE L ETAT ET SANCTIONNER SÉVÈREMENT TOUT ÉCARTS CAR ACTUELLEMENT CE N EST PAS LE CAS CAR NOS ELUS PRIS DANS LES AFFAIRES CONTINUENT DE SÉVIR IMPUNÉMENT IL FAUT LES METTRE HORS D ETAT DE PORTER PRÉJUDICE AUX FINANCES PUBLIQUE QUE LA JUSTICE ACCÉLÈRE L INSTRUCTION DES AFFAIRES POUR METTRE A L ÉCART RAPIDEMENT CES ELUS CORROMPUS . .

23.Posté par soso le 10/07/2019 03:59

Didier doit être comptant. élections prochaine.

24.Posté par BABAR RUN © le 10/07/2019 07:26

et la moitié va aller dans la poche de crétins élus par des imbéciles ........

25.Posté par Coupdepiedaucu le 10/07/2019 07:55 (depuis mobile)

Dit au président bouss so ki dine a nou l'indépendance pour montrer à quel point koi lé gaillard mada n'a qu'à bien se tenir

26.Posté par dayvead le 10/07/2019 10:23 (depuis mobile)

Merci mr le Président . Ou lé un homme de parole.

27.Posté par JORI le 10/07/2019 14:53 (depuis mobile)

26. Dayvead. Vous parlez de macron ?.

28.Posté par " VIEUX CREOLE " le 14/07/2019 20:38

-IL Y EN A QUI ONT FINI PAR JETER leurs" Œillères" et leurs "Boules Quiès " ! ! !
C est réconfortant! ! ! !

29.Posté par sud sauvage le 15/07/2019 06:46

A SAINT JOSEPH LA MUNICIPALITÉ A REPRIS A SON COMPTE LE CRI DU PEUPLE CAR SUR UN PANNEAU ANNONCANT LES TRAVAUX ON VOIT ARRANZ NOT KARTIE ET A QUELQUES METRES PLUS BAS UNE DECHARGE A COTE DU COLLECTEUR DU CONTENEUR COLLECTANT LE VERRE CETTE DECHARGE ON TROUVE DE TOUT DES RIVERAINS VIENNENT EN VOIITURE DEPOSE LAVE LINGE-IMPRIMANTE - SAC POUBELLES PLEINE ETC.. ET POURTANT C EST JUSTE A COTE DE L ECOLA MATERNELLE ET DU TERRAIN DES JACQUES OU UN PERMANENT ENTRETIEN LE STADE ET QUE DIRE DU SENS INTERDIT NON RESPECTE QUE FAIT LA POLICE MUNICIPALE C EST PAS DIFFICILE DE TROUVER LES RESPONSABLES .

30.Posté par JORI le 15/07/2019 13:24

28.Posté par " VIEUX CREOLE " le 14/07/2019 20:38
Vous le premier certainement!!.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie