MENU ZINFOS
Zot Zinfos

Construction faite à l'arraché sur St-Denis centre ville, signes d'un risque d'effondrement.


Par kada - Publié le Mardi 20 Mars 2012 à 14:46 | Lu 637 fois

Sans aucune réglementation des fraudes qui dépasse même les lois de Dieu

Construction faite à l'arraché sur St-Denis centre ville, signes d'un risque d'effondrement.
L’effondrement d’un bâtiment le 15 janvier dernier à Achrafieh a mis la lumière sur les constructions menacées d’effondrement. BelleBeirut vous propose donc ces cinq consignes pour savoir si votre immeuble est à risque.

Les fissures sont les premiers signes d'un risque d'effondrement.

1- Vérifiez s’il y a des fissures importantes dans les murs et les fondations au sous-sol.

Si les fissures sont de plus en plus nombreuses (horizontales, verticales, transversantes…) et de plus en plus larges et profondes donc la structure de votre immeuble n’est pas stable.

2- Dégradation de la finition intérieure et extérieure

Si les revêtements, les crépis et le carrelage se dégradent de jour en jour donc vous avez un problème!

3- Craquements et bruits suspects

Si vous entendez des craquements et des bruits suspects surtout lors d’une tempête puissante, vous avez raison de vous inquiéter.

4- Infiltrations d’eau et problèmes d’humidité (moisissures, rouille…)

Les infiltrations d’eau et les problèmes d’humidité sont un mauvais signe!

Celui qui fait le plus de victimes dans le monde reste encore l'ossature poteaux-poutres en béton-armé avec un remplissage en maçonnerie de briques ou de parpaings. Sa fragilité est accrue surtout quand le ferraillage est insuffisant, quand le rez-de-chaussée est transparent pour installer des petits commerces et quand il n'y a pas de noyau de contreventement. C'est malheureusement le plus répandu car très économique, on le rencontre fréquemment à l'île Maurice;

Le respect des dispositions constructives impose un rôle des bureaux de contrôle très important pour les ouvrages publics et un rôle fondamental de l'architecte pour la conception notamment des maisons individuelles, à l'allure d'un immeuble prévu ! Sans suivi d'architecte, sans suivi de bureau d'etude, sans suivi des services techniques de la mairie, prévu sur l'arrêté de péril grave, est que le BRGM mentionne bien dans son rapport le manque de ferraillage, qu'il y a un doute et qu'il faut suivre l'évolutions etc... Alors qu'on lui donne son permis sur péril grave et il construit modifie détruit chez les voisins, l'effondrement est garanti.

Le directeur au BRGM quitte son poste sans me dire adieu le 1er novembre 2011! Pour Bordeau, très sympa, une personne honnête.




1.Posté par kada le 20/03/2012 15:06

Plus de mots à dire ! le blog parle de lui même .

2.Posté par jacque l'ingénieur le 20/03/2012 17:31



Il vaut mieux agir avant qu’il ne soit trop tard. ce que fait bien kada surtout que c 'est construction est complétement illégale,vue le blog, à ce jour du sous sol , magasin , appartement, raccordement sur la voie publique, balcon vue 100% ,compteur electrique sur balcon,ouvertures sur toutes les façades,

une villa sur plan et un immeuble sur le terrain la police fait, Quoi au nom de Dieu

3.Posté par paul le 29/03/2012 21:39

Construction mauricien le 152 RUE ST MARIE A VUE D OEIL !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes