MENU ZINFOS
Economie

Conseil général: Un budget 2013 axé sur la solidarité sociale et économique


Ce matin, Nassimah Dindar, présidente du Département, entourée des conseillers généraux de sa majorité, a présenté les orientations budgétaires pour l'année prochaine. Après un budget 2012 qualifié de "combatif", Nassimah Dindar a parlé d'un budget 2013 "ingénieux". La collectivité locale va devoir composer avec autant de moyens pour l'année prochaine tout en assurant des prestations sociales en hausse, liées à un contexte economico-social local dégradé. "On a appris à faire mieux avec les mêmes moyens", a expliqué la présidente du Conseil général. Les orientations 2013 sont consacrées à l'interdépendance du social et de l'économie.

- Publié le Mardi 6 Novembre 2012 à 16:05 | Lu 1022 fois

Pas de trace du PS ce matin lors de la présentation des orientations budgétaires 2013au Conseil général. Une absence remarquée mais sur laquelle ne s'est pas éternisée la présidente du Conseil général. "Ils étaient là ce matin, peut-être qu'ils ont eu une urgence ailleurs", ironise-t-elle. Passé ce moment, Nassimah Dindar a présenté les grandes lignes des orientations budgétaires pour l'année 2013. Un constat s'impose, le Département devra faire plus avec des moyens identiques à ceux de l'année dernière. La raison ? Le contexte de rigueur national accentué par une situation locale dégradée favorisant la hausse du nombre deo bénéficiaires des minimas sociaux, minimas financés par le Département.

Le choix du Conseil général pour la prochaine année porte sur la l'interdépendance du social et de l'économie. "On doit retenir que nous voulons continuer à faire de la solidarité sociale mais aussi axer nos politiques sur de la solidarité économique. Ne plus parler d'emploi en terme de contrats aidés. Ils ne représentent plus l'avenir de la Réunion", explique Nassimah Dindar, présidente du Conseil général. Le Département entend construire un parcours d'insertion durable et efficace, soutenir directement ou indirectement les acteurs du tissu économique local ou encore construire la Réunion de demain en portant des "projets structurants vecteurs de développement durable", souligne-t-elle.

"Nous voulons casser le cycle contrat aidé / Assedic"

Dans cette optique, le Département va rénover sa réorganisation. "Aujourd'hui, le Conseil général est pris en étau. La réponse est une modernisation de l'organisation", explique le conseiller général Robert Nativel. Pour répondre à l'urgence sociale, le Département va systématiser le guichet unique pour une meilleure prise en charge des usagers. "C'est la réponse social du Conseil général. Nous allons mettre des guichets d'accueil unique comme cela se fait à Saint-André. Dans les Hauts de la Réunion nous allons nouer un partenariat avec les CCAS pour leur mise en place", ajoute-t-il.

En dehors du tout social, la solidarité économique a été mise en avant dans les orientations budgétaires 2013. "Nous allons développer la solidarité économique (…). Passer des revenus de "transfert" aux revenus productifs en développant le "savoir-être" et le "savoir-faire". Cela permettra l'accès à l'emploi en proposant un véritable parcours aux publics en insertion", précise Robert Nativel. Une solidarité économique qui passe par le démarrage de l'Académie des Dalons, le service civique ou encore la structuration de la filière goyavier. "Nous voulons casser le cycle contrat aidé / Assedic", martèle la présidente du Conseil général.

Enfin, les orientations budgétaires 2013 n'oublient pas le tissu économique local. Le Conseil général entend mobiliser "les leviers" influant sur le développement social et économique en soutenant le BTP et le développement de l'activité agricole. "On souhaite également porter des projets structurants. Cela passe par la relance de l'aménagement et du développement des Hauts ou encore une politique de l'eau solidaire et responsable", précise Robert Nativel.

Toutes les orientations budgétaires 2013 du Conseil général seront soumises au débat ce mercredi en assemblée plénière.




1.Posté par noe le 06/11/2012 15:52

Un bon budget , on diraît mais il faudra réussir à le faire voter ....
2013 , année de débat , de lutte contre le chômage ....mais arrivera-t-on en 2013 ?

« Le monde a soif d’amour : tu viendras l’apaiser. » [Arthur Rimbaud] pour Mme Dindar

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes