MENU ZINFOS
Communiqué

"Conflit sucrier : Quand nos deux grandes collectivités avouent faiblesse et manque de volonté"


Par Zinfos974 - Publié le Dimanche 4 Juin 2017 à 09:51 | Lu 549 fois

"Conflit sucrier : Quand nos deux grandes collectivités avouent faiblesse et manque de volonté"
L’habitude est, dit-on, une seconde nature. Nos représentants ont beau revendiquer plus d’autonomie de décision voire "d’émancipation", le réflexe est toujours là de se tourner vers l’État au moindre problème, ce qui permet d’attribuer au même État la responsabilité de tout échec. Il en est ainsi en matière d’emploi et c’est le sens même du fameux "amendement Virapoullé", qu’on peut qualifier d’ "amendement pas kapab".

La lettre écrite au préfet par les présidents des conseils régional et départemental, publiée le 31 mai, est significative de cette attitude permanente. Nos deux élus, une fois de plus, s’en remettent en effet au Préfet  pour la reprise des négociations et la sortie de crise dans le conflit actuel qui oppose les planteurs aux usiniers sur la fixation du prix de la tonne de canne. Et cela après avoir rappelé dans leur courrier leurs "qualités d’acteurs responsables de l’agriculture et de l’économie de la Réunion" !

Responsables oui, mais à condition que cela soit sans risques ! Car enfin, qu’est-ce qui empêche nos deux grands élus de remplir véritablement ce rôle d’acteurs qu’ils revendiquent en assurant une médiation qu’ils renvoient par facilité sur le représentant de l’État ? Facilité, incompétence, refus de responsabilités, confort tutélaire… ? 

Quoiqu’il en soit, la réalité est là, celle de collectivités décentralisées qui peinent à assumer des responsabilités que la loi leur confère et que l’État  continue à exercer à leur place et souvent malgré lui.

Le 02.06.2017
Joé BEDIER
Conseiller régional
Président de l’UDSA




1.Posté par GIRONDIN le 04/06/2017 10:16

Bravo!


Et en + il n'y a pas de préfet !

2.Posté par Réveillez vous le 04/06/2017 11:30

""faiblesse et manque de volonté.."

mais la filière canne est morte dans 5ans maxi ....
plus de subvention et mondialisation ....l'Europe l'a bien spécifier..... !!!!

c'est pas une décision préfet, état ou autre qui va changer quoique ce soit....
LA PRODUCTION DE CANNE SUR LA REUNION COUTE BCP TROP CHERE ....pas compliquer a comprendre...comment lutter contre les pays ou ca coute 2* moins chéres....(voir bcp plus au prix/kgs...)

alors ? on continue ?

et pour continué on fait quoi ? on remets sur perfusion des millions d 'euro avec les impôts de tous pour faire survivre quelques années de plus ?

ou on prends ses responsabilités on dis STOP et on fait autre chose ....

3.Posté par Réveillez vous le 04/06/2017 11:45

’inconnu et donc l’Echéance 2017 fait peser la menace de la plus grave crise sociale, environnementale et politique de La Réunion du fait du risque d’abandon brutal de la culture de la canne à sucre faute de débouchés pour le sucre.
18.000 emplois soit environ 100.000 personnes pourront en subir de graves conséquences.


LEs chiffres pour se faire une idée même si il date un peux:
385 euros par tonne de sucre brut
il convient de déduire les aides mises en place par l’Union européenne et la France,
aides qui s’élèvent à 250 euros par tonne, ce qui porte le handicap à 135 euros.

Coût de fabrication du sucre de La Réunion : 240 euros par tonne de plus que le sucre de betterave

les opérateurs d’Athènes s’intéresseront au prix du sucre de betterave d’Allemagne qui, arrivant par la route, sera moins cher que le sucre fabriqué en Guadeloupe ou à La Réunion, sucre qui sera acheminé par bateau et qui devra encore être raffiné.....

Comment lutté ??
bienvenue dans la mondialisation sauvage !!!!

4.Posté par max cilaosa le 04/06/2017 12:24

Bravo

5.Posté par KLOD le 04/06/2017 14:24

les zébus savent depuis longtemps que les "quotas" ne seront plus subventionnés ................ silence complet pour une solution ................. à , ca , nou lé bien roprésenté par ce bandes zébus , bœufs mokas.

6.Posté par Jocelyne Fontaine le 05/06/2017 10:44

@3 La canne est programmée à disparaître et remplacée par des logements !
Certains propriétaires canniers vont bien s 'en sortir s'ils ne se font pas exproprier de manière malhonnête comme c 'est déjà le cas dans l 'île .
Il y a tout un programme sournois mis en place par les "décideurs" , les députés sont dans le coup .
pourquoi croyez vous que depuis 2015 il y ait autant de prospections immobilières à la Réunion ?
La Mondialisation est en marche (sans vilain jeu de mots )
Rendez-vous dans 5ans !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes