MENU ZINFOS
Société

Conflit en Ukraine : Un Réunionnais partagé entre La France et La Russie


Alors que les Ukrainiens quittent en masse leur pays, Camille, un Réunionnais installé en Russie, se demande s'il pourra rentrer dans son village au Nord de Saint-Pétersbourg.

Par N.P - Publié le Vendredi 25 Février 2022 à 14:19

Outre la crainte de l’augmentation du prix de certaines denrées et de l’énergie, les conséquences de la crise ukrainienne qui oppose La Russie à l’Otan sont avant tout humaines. 

Au lendemain de l’annonce du président Russe de sa “décision d'une opération militaire spéciale” en Ukraine, les forces terrestres russes sont déployées sur le territoire ukrainien, atteignant Kiev, la capitale, ce vendredi 25 février.

Devant la progression de l’armée russe en Ukraine, des milliers d’Ukrainiens tentent de fuir leur pays, sous les bombardements, pour rejoindre les pays limitrophes.

“Nous serons aux côtés de nos alliés de manière infaillible”

Du côté de la France et de l’ensemble des pays de l’OTAN, la déclaration de guerre en Ukraine par la Russie a engendré des réponses militaires et économiques.

Emmanuel Macron, qui assure la présidence tournante de l'UE, a déclaré :“ En Européens, nous avons décidé d'infliger des coups très sévères à Moscou, sur des personnes, sur les secteurs de la finance, de l’énergie, des transports, de l'export, sur les visas”. Le président français a également annoncé le renforcement des effectifs européens en Estonie, en accélérant notre déploiement en Roumanie, avant de conclure : “Nous serons aux côtés de nos alliés de manière infaillible”.

Choisir entre la France et La Russie

Dans ce contexte de tension extrême, Camille, un Réunionnais installé en Russie, doit choisir entre la France et La Russie. Camille est rentré en France pour refaire son visa humanitaire il y a tout juste une semaine.

“Tout est allé très vite, trop, nous n’avions pas réalisé les enjeux des tensions en Russie”. Le jeune homme, qui travaille dans un petit village au Nord de Saint-Pétersbourg, explique que les habitants sur place n'étaient pas au fait d’un tel événement. “Dans le village où je travaille, les gens ne suivent pas vraiment les actualités. On n’a pas vraiment parlé de ça avec mes collègues et mon entourage”

"Pas idée de l’ampleur de la crise”

Puis, les tensions avec l’Ukraine ont commencé à être entendues, mais “la plupart des Russes que je connais n'étaient pas alarmés par ça. On n’avait pas idée d’une telle escalade de la situation. Je n’avais pas idée de l’ampleur de la crise ”.

Si lui reste en France, son cœur est en Russie. Camille s’y est installé avec sa petite amie russe et avait prévu de rentrer chez lui ce dimanche. “Je me pose beaucoup de questions, ma famille s’inquiète pour moi en me disant de ne pas y retourner. Moi, j’aimerais rentrer et que la guerre ne se fasse pas", confie-t-il.

"Les Russes sont contre cette guerre"

Sa compagne et la famille de celle-ci, qu’il joint régulièrement, craignent un non-retour. “Je suis plus inquiet pour ma copine et sa famille que pour moi."

Après avoir discuté avec son entourage, Camille a décidé de tenter d'y retourner. "Mes collègues m'ont dit de dire à ceux qui s'inquiètent pour moi que les Russes sont contre cette guerre. Le peuple n'a pas le droit de manifester, mais il est contre. Si j'ai la possibilité de rentrer dimanche, comme prévu, je prendrai l'avion qui me ramènera chez moi".

Le ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères conseille de différer tout déplacement vers la Russie. À compter d'aujourd'hui, les vols entre Paris et Moscou ou Saint Pétersbourg sont réduits mais se poursuivent.
 




1.Posté par horreur de la guerre le 25/02/2022 14:56

"Le peuple n'a pas le droit de manifester"
on connait les méthode du dictateur qui tue ses opposants
et malgré cela des courageux Russes anti-guerre ont manifesté ....
quel courage !

2.Posté par Choupette le 25/02/2022 18:17

""Les Russes sont contre cette guerre""

Ceux de son village qui n'ont pas entendu le bruit des bottes se rapprocher et qui maintenant s'étonnent.

3.Posté par jojo le 25/02/2022 21:35

Ouais ! les canards sauvages sont de sortie ! ... comme on dit chez nous : "si vi cherche, vi trouve ...ou bien vi trouve pas ! ... le bon peuple n'est pas responsable en rien de votre choix .. autrement dit ;: "démerde à ou ! "

4.Posté par Guétali le 26/02/2022 19:03

Si j'ai la possibilité de rentrer dimanche, comme prévu, je prendrai l'avion qui me ramènera chez moi".
.......................

Donc chez toi c'est en Russie....

5.Posté par Olivier le 27/02/2022 02:16

l'otan n'a pas intérêt à bombarder la Russie, sinon c'est toutes les capitales européennes impliquées dans cette organisation de merde qui vont sauter par les sous-marins nucléaires russes installés un peu partout.
Comme disait de Gaulle : "l'Otan...ce machin !"
C'est à cause de ce sarko de merde que la France a réintégré l'Otan, le même qui a fait de Mayotte un département d'outre-mer en 2011 pour le plus grand bonheur des Réunionnais, comme on le voit au quotidien sur l'île. J'espère que la justice française va aller jusqu'au bout de façon très sévère avec lui, il le mérite tellement ! Ensuite, j'espère que viendra le tour de macron avec tout le mal qu'il a fait.

6.Posté par Judicael le 27/02/2022 05:32

Post 4
Il y a quelque chose qui vous choque lorsque'il dit "rentrer chez moi" en parlant de la Russie ?

7.Posté par La dissuasion nucléaire est-elle une menace pour la Réunion ? le 27/02/2022 19:54

Qu'est-ce que la dissuasion nucléaire ? Et que pouvons-nous craindre depuis la déclaration de Poutine ?

La dissuasion nucléaire à l'origine est une doctrine défensive qui se fonde sur la crainte de conséquences secondaires plus importantes sur le premier site que sur le site visé ou équivalentes ?

Or le premier qui s’y risque désormais risque fort d’être inférieur aux pertes de l'attaquant.

La dissuasion équilibrée ainsi conçue comme un équilibre de la terreur semblable des deux cotés est celle qui a prévalu pendant la Guerre froide.

Elle pu contribuer à éviter une confrontation directe entre les deux blocs estimant leurs pertes prévisibles équivalentes.

Cette sorte de dissuasion se dissout si la capacité de réponse est bien plus forte lors de la seconde frappe.

Cet impératif conduit chacune des deux partie à échapper par des plateformes de lancement mobiles moins repérables telles que les aéronefs, les sous-marins ou les postes mobiles terrestres, au détriment de nos silos identifiables par satellite tels que les nôtres au Sud de la France ou simplement des villes visées.

Le développement considérable des capacités d’interception des missiles ou de détection des sous-marins lanceurs d’engins (SNLE) affaiblit fortement le principe original de la dissuasion gaulliste.

En revanche, la mise au point de vecteurs hyper véloces, susceptibles de disqualifier les capacités actuelles d’interception, pourrait constituer un palier technologique destructeur du principe de dissuasion.

Est-ce que nous possédons de ces sortes d'interceptions hyper véloces et surtout de militaires décideurs capables de la mettre en œuvre?

Comme nous sommes en Europe à posséder des armes nucléaires contre Poutine nous ne sommes pas à l'abri de décisions importantes mais aussi de choix modérés restant persuasifs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes