MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Conflit d'intérêts pour un gendarme de St-Louis ?


Par - Publié le Vendredi 2 Juillet 2010 à 15:36 | Lu 4485 fois

La femme du lieutenant de gendarmerie commandant la brigade de la Rivière Saint-Louis, travaille à la mairie où elle vient d'ailleurs de se faire titulariser il y a quelques semaines. Titularisation qui attend encore apparemment l'aval de la Préfecture.

Elle avait été embauchée à l'époque par Cyrille Hamilcaro et officie aujourd'hui pour le compte de Claude Hoarau.

Pour information, la brigade de la Rivière jouxte la permanence de Claude Hoarau.

Comme dans l'affaire Woerth, n'y a t-il pas conflit d'intérêt entre les fonctions de commandant d'une brigade de gendarmerie et celles de sa femme, employée dans la mairie de la même commune, dont le maire est régulièrement entendu par les forces de l'ordre ?

Ce qui peut également légitimement amener les citoyens à s'interroger sur les raisons du classement sans suite de certaines de leurs plaintes...


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JUBILATION le 02/07/2010 17:01

Pierrot, tu viens de mettre les pteds dans le plat de ROUGAIL-SAUCISSE de la Mairie de SAINT-LOUIS, un Gendarme est une saucisse vendue en ALSACE, beaucoup de Réunionnaios qui y ont gouté adorent. Je précise, il s'agit d'une saucisse sêche !!!
Bon courage Pierrot pour la suite de ton enquête auprés de la grande muette !

2.Posté par Caton2 le 02/07/2010 17:42

Le pouvoir d'achat des maires n'a donc pas de limites! Embauches stratégiques... Et pour la débauche, Pierrot, tu n'as pas d'infos? Tant d'argent, c'est aussi une incitation à la débauche...

3.Posté par Choupette le 02/07/2010 19:07

Il faut voir le bon côté des choses ! La prochaine fois que le Sieur Claude Hoareau sera convoqué, il enverra la femme du gendarme pour déposer à sa place.
Et voilà. Pendant ce temps, le Sieur Claude Hoareau pourra s'occuper de voyages désorganisés...

On appelle ça "petits arrangements entre amis".

4.Posté par francis le 02/07/2010 20:10

excellent ta dernière phrase pierrot ! Oui il faut s'interroger ....
En tout cas quoiqu'il en soit avec cette info tu viens de régler le problème ....

5.Posté par codepéinal le 02/07/2010 20:39

Une embauche de la femme d'un gendarme, ne peut aucunement influencer l action de la justice même si c est la femme du commandant de brigade car le commandant de brigade et la brigade ne mênent jamais d'enquête contre la mairie.
Ce type d 'enquête est toujours confiée aux gendarmes de la Section Recherche ou d'une brigade de Recherche Pierrot.
Nombres d 'enqêtes contre Claude HOARAU sont diligentés par la Police de St Denis d ailleurs et il chante l'internationnal en sortant de Malartic devant les caméras.
Les plaintes contre les mairies même si elles arriveraient dans une brigade, elles sont de suite transmises sur ordre du parquet vers les unités recherches.
Si à tout hasard, une plainte serait bloquée dans une brigade très rapidement le parquet informée, réagirait.
Si de plus, une victime estime que sa plainte est bloquée suite à un conflit d'intérêt de ce type, elle peut réagir en s'adressant au commandemment de la gendarmerie à Vérines, aux ministères de la justice, au parquet général etc... etc...très vite la situation se débloquerait et les sanctions tomberaient.

Cependant si cette embauche de la femme de ce gendarme, n'obéit à aucune règle de la fonction publique, il faut le dénoncer Pierrot. Le contrôle de légalité doit réagir car les embauches de complaisances doivent cesser, surtout quand on connait le niveau de faillite de la gestion communale à Saint-Louis.
En revanche, si la femme de ce militaire a eu un concours et qu'elle est titularisée dans la fonction publique, il faut respecter cette décision de l'autorité territoriale par contre si c'est une affaire de CDD transformé en CDI de complaisance : il est vrai que cela fait désordre ET IL FAUT LE DENONCER PIERROT même si aucun conflit d'intérêt réel existe.


6.Posté par lephilconducteur le 02/07/2010 22:20

@1 Jubilation
Un détail pour ma culture perso : les gendarmes, s'ils sont certes encore militaires du fait de leur emploi possible sur les théâtres d'opération (comme en Afghanistan actuellement), ne seraient-ils pas plutôt sous autorité du ministère de l'intérieur et non de "la grande muette" ? Ceci depuis le regroupement police / gendarmerie effectué je crois sous Alliot Marie.
Cordialement

7.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/07/2010 08:53

Mais ce n'est pas tout, les mêmes conflits d'intérêts existent quand un ancien Président de TGI de Saint Pierre fait embaucher sa femme comme "porte parole" du CHD da la même commune...
Évidement, dés qu'il s'agit de communiquer sur les ABUS SEXUELS D'ENFANTS et des réseaux qu'il alimente, un silence AJOIent s'installe aussitôt...

Et c'est vrai a tous les niveaux, dans tous les services d'Etat, tous secteurs confondus...
Il faut rappeler que ce ne sont pas les Gendarmes qui instruisent, mais le PROCUREUR et ou le Juge d'Instruction QUAND ON ARRIVE A LE SAISIR, c'est a dire si le Procureur ne fait pas tout son possible pour Bloquer le dossier...

J'informe, a ce sujet, qu'une plainte gravicime vient d'être déposée, ".../...dénonçant l'implication et les méthodes d'association de malfaiteurs, exploitant les dysfonctionnements dans le but flagrant d'escroquerie à l'enfant et de racket.../"
a l'encontre de plusieurs administrations de l'Etat Français... Transmis Z'info 974 aussi

8.Posté par JUBILATION le 03/07/2010 10:42

Reponse à lephilconducteur
Les Gendarmes sont effectivement sous l'autorité ou la tutelle du Ministère de l'intérieur et dépendent toujours du Ministère de la Défense, donc deux patrons.
Les Gendarmes et plus particulièrement les Officiers et officiers supérieurs freinent des deux pieds, afin que cette bonne réforme ne se fasse pas, conforme à une vieille résolution du conseil de l'europe. Je confirme, ils veulent rester muet et n'apprécient guerre les frondeurs, souvenons-nous de la radiation de ce commandant de gendarmerie également chercheur au CNRS. Qui Commandant vient d'être conforté par la Justice et aprés les nombreux recours qu'il fera sera réintégré avec des indemnités, je suis pour la liberté d'expression, ce que n'ont pas les gendarmes.
Effectivement l'emploi des gendarmes présente un antagonisme certain, puisque tu sites l'AFGHANISTAN et bien dans ce genre d'opération, ils sont sous la seule autorité du Ministre de la défense.
Un gendarme inquiété par un conseil de discipline est jugé par ces pairs sous l'autorité du sinistre de la Défense, qui gère la grande muette et non par le sinistre de l'intérieur !!!
VIVE LA FRANCE.

9.Posté par jean RIGOL le 03/07/2010 11:47

faut l'envoyer a St Tropez le zendarme

10.Posté par lephilconducteur le 03/07/2010 12:44

Ce qui me gène un peu tout de même c'est l'installation dans les mentalités d'un doute de plus en plus systématique par rapport au conjoint d'un agent public qui viendrait à travailler (je pense qu'il doit s'agir des séquelles de l'affaire Woerth ?)
Faisons attention à l'extension toujours plus grande du "principe de précaution" (qu'on appliquerait désormais au conflit d'intérêt) au nom duquel on empêcherait quelqu'un de travailler quelque part "juste au cas où" il serait un jour au contact avec des problèmes "borderline". A ce compte là on risque de ne pas pouvoir faire grand chose comme boulot si on est marié(e) à quelqu'un exerçant des responsabilités publiques ou privées assez larges.

Les américains par exemple sont peut-être plus pragmatiques là dessus ; ils ont des codes comportementaux pour ce genre de situation. Quand pour une raison quelconque dans une réunion professionnelle quelqu'un sent un potentiel conflit de ce type il vous sort un "I'm not at liberty to discuss this". C'est clairement un carton jaune : ça veut dire que si vous évoquez encore une fois ce sujet devant lui il se lèvera, prendra ses affaires et sortira sans autre forme de procès (et ils le font ! La première fois ça fait bizarre quand on n'est pas au courant et qu'on essaie de comprendre ce qui se passe en lui reposant la question :-)

@6 Jubilation
Merci pour ces précisions :-)

11.Posté par rivièroise le 03/07/2010 14:43

Je vais apporter de l'eau au moulin de l'auteur de l'article : le jour du dernier conseil municipal à La Rivière , j'ai été bousculée , injuriée , agressée verbalement et physiquement sur le parking de la mairie par des individus militants PCR ..A l'heure de cet incident , les gendarmes n'étaient pas encore là ; ils sont arrivés ..bien après et se sont installés ..à une trentaine de mètres du "théâtre" des incidents , devant l' église ..Je suis allée les voir aussitôt , et l'un d'eux m'a conseillée d'aller porter plainte le lendemain à la brigade . Ce que j'ai fait le lendemain ..Et sur place , le gendarme a refusé de prendre ma plainte ! en me disant d'écrire au Procureur de la République , à Saint-Pierre ..J'ai donc envoyé une lettre au Procureur ..et aussi au Préfet de la Réunion ..
Le 22 Juin , je reçois une convocation de la brigade de la Rivière ; sur place , le gendarme de service me demande si je maintiens ma plainte ..et rédige une autre plainte ..en voulant minimiser les faits !! en les requalifiant ..plainte pour injures , simplement ! devant ma réaction , il maintient la teneur des faits ..Je précise alors que toute la scène d'agression a été enregistrée par une journaliste de RFO . Sa réponse ? Non , nous ne pouvons demander la cassette !! c'est pas possible ! POURQUOI ??
Je précise pour information , que , au moment ou l'on m'agressait , j'ai interpellé quelqu'un que je connais de vue qui passait : M . Bénard , ex-journaliste de RFO et qui est devenu Adjoint de la commune ..Savez-vous ce qu'il m'a répondu ?? " Non , je n'ai vu , je n'ai rien entendu !" ...Et il a filé !! sans doute pressé de rejoindre le conseil à l'intérieur ? conseil qui n'avait même pas commencé !!
Alors , à ce jour , j'attends !! vous ne trouvez pas qu'il y a quand même beaucoup de coïncidences ??

12.Posté par Caton2 le 03/07/2010 17:28

11 rivièroise. Qu'est-ce qui a été à l'origine de l'agression que vous avez subie? Avez-vous des témoins? Les images ont-elles été diffusées? Je vous conseille d'aller d''urgence à RFO et de demander à la rédaction du journal de vous permettre de visionner les images en d'en avoir copie. On ne peut vous le refuser (déontologie / droit à l'image). J'ai bien peur, comme votre agression date déjà, que les images n'aient été effacées. Cependant, pour pourrez peut-être avoir le nom de la journaliste qui a filmé la scène. Ce serait pour vous un témoin précieux... À moins qu'elle ne soit elle-même militante du PCR!

13.Posté par rivièroise le 03/07/2010 19:12

Merci à Caton2 de s'intéresser à mon cas : en effet , depuis le début de cet "incident" , j'ai nettement l'impression que les gens concernés préfèrent ne pas réagir ..Donc , j'étais avec une amie , venue assister , je précise en tant que CONTRIBUABLE , au conseil municipal hautement important et j'avais à la main , une feuille cartonnée ou était écrit : " Stop au gaspillage ! stop à la mauvaise gestion !" ..Dès notre arrivée , nous nous sommes fait injuriées ( en des termes que je ne rapporterai pas , tellement sales et d'un niveau !! ) ; comme nous ne répondions pas , un individu ( les gendarmes ont son identité ) et deux femmes se sont approchées , telles des furies hurlantes , et l'homme m'a arraché la pancarte des mains , en continuant à nous insulter ..C'est alors que j'ai aperçu M. Bénard qui est parti très vite ..J'ai déjà raconté tout cela dans le JIR de la semaine qui a suivi ..J'ai en effet l'intention de contacter RFO pour visionner la cassette ( si elle existe encore ! ) ..Merci encore de vos conseils !

14.Posté par Allo maman BOBO le 04/07/2010 00:07

Allo maman BOBO,
c'que vous faites c'est pas beau...

15.Posté par Pas trop Nîmes le 04/07/2010 13:14

Un sobriquet comme Patronyme, c'est assez rare pour le souligner !

16.Posté par un militan claude hoarau le 04/07/2010 13:35

au lieu okup la fesse do moune okup a zot ettoye devan zot porte....le jour le gendarme i pose un main ds zot gozier zot va reste trankil..oté juska ousa zot les ariver..zot les jalou meme du manda de claude hoarau assume zot defaite band mauvai perdant..pff kan mi voi zafair koma i agass amoin..eh akoz zot sa pa okup cyril un peu ek son band pion autour de li...kan cyril la voler la akoz zot la pa di rien eh akoz kan cyril la vend terrain ta pa li pk zot t di pa rien zot t camoufl azot alor ma di azot un affair OKUP AZOT......
(...)

17.Posté par un militan claude hoarau le 04/07/2010 13:40

ah oui jai oublier de dire au gens qui lis ce blog,saviez vous que mr hamilcaro henri cyrille travail a la mairi du tampon avec sa dalone nathalie latchou et surmen surgine fontaine,et meme ex maire de st paul mr benard..eh zot la marche pou tou sa voleur la et zot la reste ater alors zot i koné chanson là ecoute sa bien un:::
goute goute goute goute ça...pren sa pour zot....!!!!!!...

18.Posté par lautrichien le 04/07/2010 16:22

Quand on parle de donner les terrains, faut d'abord laver sa fesse militan claude hoarau. Ki a vendu des terrains, enfin donné, à 1, 20 euros le mètre carré à son band' militan ? CLAUDE HOARAU. Pour ta mémoire, c'est passé au dernier conseil municipal. Alors (...)

19.Posté par Caton2 le 04/07/2010 18:16

Le PCR, devrait, par idéologie, se refuser à toute pratique colonialiste. Mais, pour arriver au pouvoir et s'y maintenir, il n' a pas hésité à utiliser le clientélisme, héritage du colonialisme.
Que faisaient les coloniaux autrefois pour éviter les révoltes de noirs? Ils favorisaient de "bons" noirs, qu'ils récompensaient en leur accordant des privilèges. C'est ainsi, grâce à leur argent, qu'il acquéraient la paix sociale.
De nos jours, c'est grâce à l'argent des contribuables, grâce à l'argent de la France et de l'Europe, que les communistes sont arrivés au pouvoir et s'y sont maintenus pendant 12 années à la Région, et qu'ils continuent à s'y maintenir dans beaucoup de mairies, en pratiquant le clientélisme post colonial. Qui pourrait refuser un emploi dans ces temps de chômage? Qui pourrait refuser des avantages sociaux?
Cette pratique est malheureusement avilissante pour les réunionnais pauvres. Car elle les asservit à un nouveau maître, le maire, comme, au pire temps de l'esclavage, les esclaves étaient asservi à leur maître, le propriétaire de la plantation. Physiquement c'est moins dur. Le sur emploi permet de "glander". Mais moralement? Et quel avenir pour les enfants de ces "glandeurs"? Génération glandeurs?
Oh! Je n'accuse pas que les maires communistes! Cette pratique est générale. Mais les communistes l'ont érigé en système, à l'échelle régionale. Est-ce bien conforme aux idéaux qu'il défendent? À moins que la duplicité ne soit leur vraie philosophie?

20.Posté par violette de la rivière le 05/07/2010 08:53

moi c'est violette et je pense que si elle a ete embauché c'est par rapport a son experience professionnel...et non parce quelle soit la femme du gendarme ... alors maintenant ça suffit les ragots..combien de personne ne dispose pas de diplôme au sain de la mairie ...et puis je pense qu'il ya bien d'autre sujet a traiter sur saint louis même tel que le procès de MR hamilcaro....

21.Posté par une employée du tampon le 05/07/2010 12:01

Je m'adresse à "militanclaudehoarau": quand vous parlez de M. Hamilcaro, il faudrait que vous ayez les bonnes informations car ni monsieur Hamilcaro, ni madame Latchoumy et encore moins M. Bénard Alain ou Surgine Fontaine ne travaillent à la mairie du Tampon.
Je suis bien placé pour le savoir puisque je travaille à la mairie du Tampon en tant qu'agent depuis plus de 25 ans à l'administration générale.
Si vous voulez salir M. Robert avec vos insinuations douteuses (quoique nous savons tous que M. Hamilcaro n'est pas le diable que vous adorez décrire!), vous vous trompez et vous mentez férocement!

22.Posté par sophie le 06/07/2010 12:27

militant claude hoarau bon petit toutou !! Attention le réveil peut être brutal !! Même très brutal !

23.Posté par Mathilda le 06/07/2010 20:43

Message à Violette
Mais non Violette, cette charmante dame n'a qu'un diplome d'Aide Soignante (niveau v, tout comme l' auxilliaire de vie), je ne vois pas de quelle expérience pofessionnelle que vous parlez alors.

24.Posté par birnaff le 26/07/2010 00:40

Je ne vois pas pourquoi faire tout un patacaisse avec ça.
La réponse est tout simplement dans le statut général des fonctionnaires dans les obligations et interdictions.
Il est vrai que sous l'ère des réformes que nous connaissons depuis 2007, les citoyens n'y comprennent plus rien.
Je constate une fois de plus que les journalistes aiment soulever des polémiques stériles qui n'ont pas lieu d'être évoquées puisque leurs réponses se trouvent déjà dans les textes légaux.
N'est ce pas là une manoeuvre de diversion destinée à détourner l'attention des lecteurs de sujets politiques plus préoccupants ?

25.Posté par Tangerine le 28/08/2010 20:13

Quel niveau ! Ragotons, ragotons ! Nageons dans le ladi-lafé le plus crétin ! quel nonheur ! Quand on a fini d'écraser son voisin, sa voisine, qu'est-ce qu'on se sent mieux !
On oublie même de se souvenir que la femme du gandarme a été embauchée par C. Hamilcaro ! Et si Cl. Hoarau l'avait licenciée, on aurait écrit qu'il est un vrai salaud ! S'il la garde, c'est aussi un vrai salopard ! Waow, les gars, z'êtes vraiment trop forts !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes