MENU ZINFOS
Social

Conflit au GDS : Un déblocage suspendu au retour des clefs des camions d'équarissage


Après plus d'une heure de réunion entre le président du GDS, Jérôme Huet, le président et le directeur sortant, Rubert Moutouchetty, et le sous-préfet de Saint-Pierre, Alain Gérard, une première "solution" a été trouvée afin que le déblocage du GDS puisse se faire dans la journée. Une solution liée directement à la mission de service public d'équarissage et qui reste suspendue au retour des clefs des camions obstruant l'entrée du Groupement de défense sanitaire de Grand-Bois à Saint-Pierre. Problème, aucune des deux parties ne semble savoir où se trouvent les clefs de ces camions. Des clefs qui pourraient réapparaître subitement dans l'après-midi après le résultat de ces premières négociations.

Par Ludovic Robert - Publié le Vendredi 7 Août 2009 à 14:49 | Lu 861 fois

Le centre d'équarissage de Grand-Bois a transféré la totalité des appels d'éleveurs au niveau des services techniques du GDS, situés au 19ème kilomètre au Tampon. Depuis hier matin, le centre d'équarissage du Groupement de défense sanitaire, chargé de récupérer les cadavres d'animaux des éleveurs et autres, est bloqué par plusieurs camions. Selon les chauffeurs, au nombre de huit, cette action n'est pas de leur ressort mais de la direction et de la présidence sortante.

Le 5 août dernier, lors d'un Conseil d'administration, c'est Jérôme Huet qui a été nommé nouveau président du GDS en lieu et place de Frantz Sanassama. Visiblement opposés à cette nomination, en date de mercredi, les dirigeants actuels, qui ne se sont pas exprimés sur ce blocage, ont tenu à être présents à la réunion programmée en fin de matinée à la sous-préfecture de Saint-Pierre.

Les salariés ne sont pas en grève

Assurant une mission de service public, l'association GDS a été priée, par le sous-préfet de Saint-Pierre, de débloquer la situation afin de ne pas pénaliser les éleveurs détenteurs de carcasses animales et de ne pas occasionner un risque sanitaire. Pourtant, vers 12h30, les camions de la GDS étaient toujours stationnés dans l'entrée du GDS empêchant, de facto, toutes les allées et venues des engins concernés.
Et pour cause, les clefs demeurent introuvables. Pour les chauffeurs de la GDS, cette situation est directement liée au président et directeur sortant qui détiennent ces clefs.

Selon les salariés et chauffeurs de l'antenne de Grand-Bois, ils n'ont jamais été en grève et n'ont jamais souhaité ne plus travailler, mais sans outil de travail, rien n'est possible.

Cette situation, à la limite du rocambolesque, trouvera-t-elle une solution dans la journée ? Seul le retour des clefs des camions d'équarissage permettra d'y répondre. Ceci étant, Rubert Moutouchetty et Sanassama ont décidé d'assigner Jérôme Huet en référé sur sa nomination à la tête du GDS. La décision juridique devrait être rendue en début de semaine prochaine.

Quatre mois après les trois semaines de conflit des salariés du GDS, la situation interne à l'association ne semble pas assainie. Il faudra dorénavant attendre la décision de la justice et le retour des clefs des camions concernés avant d'y voir plus clair.




1.Posté par huet jerome le 07/08/2009 15:05

Il y a une erreur de nom, c'est Jerome huet et non Frederic huet.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes