MENU ZINFOS
Economie

Conflit JIR/ICP Roto : Alfred Chane Pane tend la main au JIR


Dans un courrier adressé en cette fin d'après-midi à Jacques Tillier en sa qualité de PDG de la société du JIR, Alfred Chane Pane propose la désignation d'un médiateur pour tenter de trouver une solution au conflit qui oppose les deux sociétés.

Par - Publié le Lundi 3 Octobre 2022 à 17:42

Conflit JIR/ICP Roto : Alfred Chane Pane tend la main au JIR
En introduction, Alfred Chane Pane rappelle l'origine, selon lui, du conflit : "Un mouvement de débrayage du personnel de notre société ICP Roto a conduit à l'impossibilité d'imprimer le JIR dans la nuit du vendredi 30 septembre. En effet, le personnel a considéré que l'intégrité de la société et de son dirigeant étaient gravement et injustement mise en cause."

Puis, Alfred Chane Pane en vient à la nuit de samedi à dimanche où "le personnel et moi-même avons constaté que des attaques outrancières et violentes persistaient en s'aggravant", ce qui a conduit à nouveau à la suspension de l'impression du journal.

On est aujourd'hui dans une situation de blocage. Il faut en sortir car, comme le déclare Alfred Chane Pane, il veut montrer "son attachement à la liberté de la presse et à l'entreprise JIR, à ses employés dont les journalistes, aux actionnaires". Il a certes un conflit avec Jacques Tillier mais il ne souhaite pas que d'autres en pâtissent, à commencer par les Réunionnais qui ont l'habitude de lire leur journal tous les jours.

C'est la raison pour laquelle, s'appuyant sur un article du contrat qui stipule que "tout différend devra être soumis d'abord à une médiation", il propose au PDG du JIR de proposer un médiateur. Il en fera de même de son côté. À charge pour ces deux personnes de trouver une issue à la crise, au mieux des intérêts des deux parties.



Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Candide le 03/10/2022 18:48

Il risque gros financièrement et il vient de le comprendre, manipuler par des politiques en arrière plan. C'est lui seul qui va passer à la caisse pour rupture abusive de contrat. Il essaye de sauver la face mais comme dit créole, ce soir, "son ki y moud poiv".

2.Posté par D'autres imprimeurs... le 03/10/2022 18:48

Il n'y a pas d'autres imprimeurs sur cette île pour imprimer ?

3.Posté par Patrick le 03/10/2022 18:50

La peur la patte....
Commence comprendre lu la fait n'importe quoué

4.Posté par Skop le 03/10/2022 19:11

Ça sent la pâte d'un avocat ce courrier. Le problème c'est qu'un médiateur doit intervenir avant la décision de rompre les relations. Or, M. Chane Pane avoue qu'il a lui-même couper les rotatives et se réfugie derrière ses employés qui auraient décidé d'eux-mêmes de sauver l'honneur de leur patron ! Maintenant Chane Pane a peur de l'addition. Qu'il la paye !

5.Posté par Nic-ta-lope et autres le 03/10/2022 19:13

car, comme le déclare Alfred Chane Pane, il veut montrer "son attachement à la liberté de la presse et à l'entreprise JIR,

.......................

C'est du foutage de figure.......

Il est attaché à la liberté de la presse mais il appuie sur le bouton stop de son imprimerie pour saborder cette liberté......

Faut qu'il consulte......


6.Posté par Nic-ta-lope et autres le 03/10/2022 19:34

L'imprimeur commence à moudre poivre.

Il mesure l'ampleur de sa faute et commence à paniquer.....

7.Posté par GIRONDIN le 03/10/2022 19:39

Si je peux aider :


GIGN : 12 négociateurs sur l'île pour gérer les situations de crise

Ils sont appelés pour gérer les forcenés ou d'autres situations en apparence bloquées. Souvent, leurs interventions permettent de sortir d'une impasse, en évitant le recours à la force.
Par La rédaction - Publié le Vendredi 30 Septembre 2022 à 15:07



M chane

https://www.zinfos974.com/GIGN-12-negociateurs-sur-l-ile-pour-gerer-les-situations-de-crise_a187643.amp.html

8.Posté par Ladilafé le 03/10/2022 19:46

Jacques Tillier est sans doute le sauveur du JIR. Fort bien conseillé, il a en tout cas réussi un coup de maître le 10 février en faisant valider par le tribunal de commerce le rachat du JIR par… le JIR, ou plus précisément par la Société nouvelle du JIR qu’il venait de créer. On retrouve comme actionnaires de cette SNJIR : Jacques Tillier, Abdul Cadjee au titre de sa société financière, Mario Lechat (Groupe Cirano), Bruno Jean Olivier Fontaine (Bourbon Cars Investissements), Jimmy Wan Hoï (Media Group) et Giovani Siou. Le tout pour un petit capital de 10 000 € auquel a été ajouté, le jour de l’audience, une promesse de dons de 600 000 € de l’imprimeur Alfred Chane Pane pour rendre le plan plus crédible.

9.Posté par Yvon le 03/10/2022 19:54

Vendredi : ah je dormais, c'est pas moi.
Samedi : peace les gars, j'imprime le JIR.
Dimanche: je censure, j'assume.
Lundi : je demande une médiation.

10.Posté par Bras panon le 03/10/2022 19:55

C est lui qui a décidé d imprimé maintenant il cherche un médiateur il commence à comprendre en politique et seul c est deux chemins différents
Ou quand il passera à la caisse sera lourd pour lui

11.Posté par valeo le 03/10/2022 20:13

Il n'a pas le choix juridiquement, alors il tend la main pour faire bonne figure et aussi gagner du temps pour couler le JIR.

12.Posté par valeo le 03/10/2022 20:14

1.Posté par Candide
Ou aussi "Son ki i bat kart"

13.Posté par derive le 03/10/2022 20:27

les dérives d'un patron aux multiples entreprises qui se prend pour dieu.
la clique politique locale qui a laissé prospérer ce type devrait y réfléchir à 2 fois

14.Posté par Ouais... le 03/10/2022 20:44

Et voilà, on y arrive à ce fameux contrat...

15.Posté par selfion le 03/10/2022 21:17

à l'asile..

16.Posté par Pom le 03/10/2022 21:44

ce monsieur va apprendre à ces dépends que les conseilleurs ne sont pas les payeurs. J'espère que le jir saura les trouver ceux qui ont manipulé ce pauvre Pékin. Bien sûr que tout cela est commandité, au plus haut niveau de la région.

17.Posté par Ben le 03/10/2022 21:46

Il n'a pas dit hier : "je ne traiterai plus jamais avec Tillier"? Aucune parole monsieur, votre parole ne vaut rien, c'est lâche.

18.Posté par Liberté le 03/10/2022 21:50

Il devrait être sévèrement puni ce type et ses commanditaires avec : on ne s'attaque pas à une liberté fondamentale de notre démocratie : la liberté de la presse ! Même si on est pas d'accord avec le contenu, elle est fondamentale pour l'équilibre du système.

19.Posté par liberté chérie le 03/10/2022 22:08

tel est pris qui croyait prendre; M Tillier merci de maintenir un peu d'avis contraire dans ce bas monde qui descends de ^plus en plus! Le tonneau semble sans fond comme celui des danaides!! Et pour info je suis souvent pas d'accord avec vous M Tillier et bravo d'avoir pas traité différemment la main qui vous nourrit avec visiblement 150000€ votre impartialté vous honore et ici les magouilles vont bon train et les pouvoirs sont dans peu de mains finalement!!!!

20.Posté par Promesse zélection maire st paul le 03/10/2022 22:29

On va voir s'il y a vraiment une justice. Ce monsieur chane pane mérite une sanction exemplaire. Il se croit pour qui? Parce qu'il est gros sosos il ce permet n'importe quoi. Honte à vous mr chane pane. Vous faites Honte à votre famille.

21.Posté par Sébastien le 03/10/2022 23:30

Chane pane qui se prenait pour peter pane et maintenant refait machine arrière , vraiment aucune valeur cet énergumène
Finalement ou la peur de Thilier le soit disant juge accusateur
Quoi i fait peur aou dont dit pas moi en une journée ou là remis à ou en cause
Ou lé perdu ou quoi ?? 🤣🤣pourtant ou devrait relire ot article ou voulait bannir tiler et la ou cour derrière , donne à lu 150000 euro le bienfaiteur lol une blague , i pu ce boug la

22.Posté par Robert le 03/10/2022 23:33

Fallait juste monter les prix. On sait que les journalistes ont une grande gueule mais un petit portefeuille.

23.Posté par Honneur ego le 03/10/2022 23:49

Quand "l"honneur" dépasse la raison ...on se rapproche de la barbarie.
A méditer Mr Chane Pane

24.Posté par Picsou le 04/10/2022 00:59

Post 8 , bourbon cars investissements n'a point problèmes avec la justice ça ?
Chane pane tienbo larg pas !

25.Posté par tang impetueux le 04/10/2022 05:47

Je suis atterré par le niveau fort bas des commentaire, si tout simplement M Chane Pane en adulte chef d'entreprise responsable se dit qu'il est temps d'enterrer la hache de guerre ???
La réaction de Tillier est insupportable, il aurait aussi pu dire ok et parler ce des points lors justement de la médiation non je suis le plus fort, et je pisse le plus loin ...

L'attitude de M Chane Pane me parait être l'intelligence même

26.Posté par Alex97434 le 04/10/2022 07:15

"C'est la raison pour laquelle, s'appuyant sur un article du contrat qui stipule que "tout différend devra être soumis d'abord à une médiation", il propose au PDG du JIR de proposer un médiateur."

Que ne l'a t'il pas fait plus tôt, une réaction épidermique qui ne respecte pas les règles d'un contrat écrit, doit être réglée par la justice.

Ce jeune chef d'entreprise, se permet de mettre en péril, un secteur d'activité, par son irresponsabilité. Ses employés devraient se poser la question.

27.Posté par 7popo le 04/10/2022 07:42

Est ce que Alfred ferait cela au journal « le carnard enchainé » ? Mon Jir dans la boîte aux lettres l’a manque à moins ! Laisse pas ou faire M. Tillier ! Vos éditoriaux du samedi ne disent que la vérité moi mi kiffe ! Longue vie à où M. Tillier !

28.Posté par onin le 04/10/2022 08:18

Un bel exemple d'un homme qui perd la notion de réalité car son égo boosté par d'autres lui fait croire qu'il peut tout faire. La perte de confiance des clients, le risque financier surtout après avoir avoué publiquement que sa seule motivation a été son égo vexé par le JIR. Dans le meilleur des cas, il devra couvrir les pertes des ventes, au pire il payera aussi les pertes des PUB.

29.Posté par Alex 97434 le 04/10/2022 09:21

voilà un jeune chef d'entreprise qui sait ce qu'il veut :

le 2 octobre > j'arrête toute collaboration avec Tillier

le 3 octobre > Alfred Chane Pane tend la main au JIR

c'est le même Chane et TILLIER est il toujours au JIR?

Ses employés devraient se méfier de ses paroles!!!!!!


30.Posté par Briandoht le 04/10/2022 09:21

On ne plaisante pas avec des obligations contractuelles , le préjudice peut être lourd de conséquences pour la partie responsable.
Il ne s'agit plus de perdre du temps pour ces graves erreurs , il faut agir vite tant que c'est encore possible.

31.Posté par Le Jacobin le 04/10/2022 10:04

Tiller fixe un préalable à toute médiation entendu sur Radio ce matin ce qui est à mon sens indécent,
il est clair que Monsieur Chane Pane après son coup de Trafalgar à prix sa calculette pour faire les comptes, et que lui révèle la mémoire + de la calculette? il va falloir sortir le chéquier pour cause réel et sérieuse. Quant à Tiller en vieux Renard des affaires il flaire la bonne affaire pour renflouer les caisses du JIR car son interlocuteur dispose d'une surface financière lui permettant de Banquariser le JIR.

En fixant un préalable à la Médiation entre les deux sociétés Tiller cherche à mettre Monsieur
Chane Pane à genoux en l'humiliant devant le peuple, tirant la couverture sur lui tout en faisant une bonne affaire financière, une vengeance puisque le Tribunal a écarté Tiller dans la reprise de l'imprimerie Ah Sing, c'est un coup de Maître de la part de Tillier qui a touché la susceptibilité De Monsieur Chane Pane en le poussant à la faute laissant transpirer que c'est lui qui était la manœuvre de la reprise de l'imprimerie Ah Sing en se servant de son neveux comme courroie de transmission pour récupérer le Magot. Ce n'est pas moi Monsieur le Gendarme c'est lui !

Si Monsieur Chane Pane gère sa famille comme il gère son entreprise ça craint.

Tillier devrait baisser le seuil de son arrogance, accepter la médiation sans préalable, présentez ses doléances à la table de négociation.

Avantage Tillier !

32.Posté par Frigidaire le 04/10/2022 10:09

Il faut comprendre que CANDIDE ne sait pas lire comme Tillier a dit des employés d'ICP.

En clair juridiquement, il n'y a pas de relation entre le "nouveau JIR" et ICP. Dommage Tillier il faut peut-être se faire soigner l’œil de Messerine.

33.Posté par Sarah le 04/10/2022 10:25

La liberté d' expression ....
La liberté de choisir son média...
Le droit à l'information. Des sujets graves qui prennent de l' importance sur l'île de la Réunion. Très peu de perosnnes en a conscience...

Nous devenons des abrutis face au monopole persistant et au pouvoir insistant.

34.Posté par Carton la Cuisse le 04/10/2022 10:41

Juste un aperçu avant impression...

35.Posté par Nic-ta-lope et autres le 04/10/2022 12:03

32.Posté par Frigidaire le 04/10/2022 10:09

En clair juridiquement, il n'y a pas de relation entre le "nouveau JIR" et ICP.
..................................
FAUX. Même sans contrat une relation initiale qui se perpétue vaut existence d'un contrat.


7 July 2020
Cour de cassation
Pourvoi n° 18-25.304

"Vu l'article L. 442-6, I, 5° du code de commerce, dans sa rédaction antérieure à l'ordonnance n° 2019-359 du 24 avril 2019 :

7. Aux termes de ce texte, engage la responsabilité de son auteur et l'oblige à réparer le préjudice causé le fait, par tout producteur, commerçant, industriel ou personne immatriculée au répertoire des métiers (...) de rompre brutalement, même partiellement, une relation commerciale établie, sans préavis écrit tenant compte de la durée de la relation commerciale et respectant la durée minimale de préavis déterminée, en référence aux usages du commerce, par des accords interprofessionnels. Ce texte a vocation à s'appliquer à toute relation commerciale établie entre les entités économiques qu'il cite, y compris lorsqu'elle a lié plusieurs personnes successivement, dès lors qu'il est établi que, dans l'esprit des partenaires, c'est la relation initialement nouée avec l'une qui s'est poursuivie avec l'autre.

8. Pour écarter les prétentions de la SNLM, qui soutenait que la relation commerciale qu'elle entretenait avec le Gaec lors de la rupture était établie, au moins depuis 2007, avec la SLMA, à laquelle elle avait succédé à la suite de la restructuration du groupe ..., et retenir que la relation rompue avait commencé le 1er janvier 2012, l'arrêt retient que la cession à la SNLM du contrat de lait conclu entre la SLMA et le Gaec, à la supposer établie, aucun contrat n'étant produit aux débats, n'a pas de plein droit substitué la SNLM à la SLMA dans les relations contractuelles et commerciales que cette dernière entretenait avec le Gaec, que le fait que le Gaec n'ait pas manifesté son opposition à réception du courrier l'informant d'une future cession au 31 décembre 2011 ni lors de sa confirmation le 19 décembre 2011 dans ces termes : « Pour vous, à cette date, votre acheteur aujourd'hui SLMA devient : La Laiterie de la Montagne, filiale du Groupe ... », et qu'il ait poursuivi la fourniture de son lait à la SLMA jusqu'au 31 décembre 2011, puis à la SNLM à compter du 1er janvier 2012, ne permettent pas de considérer qu'il ait eu l'intention de poursuivre avec la SNLM la relation commerciale initialement nouée avec la SLMA et ce d'autant qu'il a refusé de signer une proposition de contrat comportant une clause de substitution aux termes de laquelle le contrat serait ultérieurement transféré.

9. En se déterminant ainsi, par des motifs impropres à exclure que le Gaec ait entendu poursuivre avec la SNLM la relation initialement nouée avec la SLMA dès lors qu'elle avait relevé que les relations précédemment entretenues avec cette dernière au titre de l'achat de lait s'étaient, à la suite de la réorganisation du groupe ..., poursuivies avec la SNLM après le 1er janvier 2012, sans interruption ni modification et sans soulever aucune discussion à cet égard de la part du Gaec, informé sept mois auparavant de cette substitution, la cour d'appel a privé sa décision de base légale."

36.Posté par Nic-ta-lope et autres le 04/10/2022 12:06

En affaires la susceptibilité est proportionnelle à la valeur de l'argent proposé


37.Posté par Nic-ta-lope et autres le 04/10/2022 13:25

C'est la raison pour laquelle, s'appuyant sur un article du contrat qui stipule que "tout différend devra être soumis d'abord à une médiation"
..........................

Explicitement, il avoue qu'il y a un contrat.............

38.Posté par Squid le 05/10/2022 13:44

9.Posté par Yvon le 03/10/2022 19:54

😂👌

39.Posté par alaintoto le 05/10/2022 18:53

Quand Chane est en '' panne '' , le karma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes