MENU ZINFOS
Société

Confinés - Interview d'Annecie Boyer, étudiante en droit public et science politique en métropole


Comme de nombreux étudiants réunionnais en métropole, Annecie Boyer a vécu les dernières semaines avec beaucoup de stress et d’incertitudes. L’étudiante en droit public et science politique revient sur les doutes et les espoirs qui l’animent depuis les annonces de la ministre des Outre-mer.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 22 Avril 2020 à 14:00 | Lu 3586 fois






1.Posté par julien le 22/04/2020 14:03

qu'es qu'on n'a affût

2.Posté par Jose le 22/04/2020 17:03

Message rempli d'espoir ! Quitter son île pour étudier.... une réalité douloureuse que tous nos jeunes font face dès leur plus jeune âge, j'espère que tu arriveras au bout des tes projets, courage à notre jeunesse !

3.Posté par Le vrai réunionnais le 22/04/2020 17:12

Certains devraient prendre exemple sur cette étudiante.Ils ont une très belle écriture, certains étudiants Reunnionais.C''est plus de l''art que de l''écriture,je dirais même que c''est genre de calligraphie.

4.Posté par taz.opinion le 22/04/2020 17:39

ah ouais ... et donc ? Tu veux un job à LREM ou quoi ? ? ?
Quelle importance que ton cas ...

5.Posté par Jp POPAUL54 le 22/04/2020 18:14

Quid des aides de la région qui se font toujours attendre ?
En effet, bon nombre d'etudiants réunionnais n'ont pas eu la chance de pouvoir rentrer sur l'île et se trouvent donc confinés en métropole.
Le versement de ces aides est d'autant plus urgent en ces moments de crise où les difficultés pécuniaires rencontrées se sont fortement accrues.
Merci de transmettre au "guichet jeunes" qui est en charge de ces dossiers afin que les dites aides soient versées en accéléré.

6.Posté par Parent le 22/04/2020 18:56

Je voudrais juste apporter une rectification a ce que vous avez dit . Je le fais en mon nom personnel , au nom d'autres parents qui pensent comme moi,' au nom d'autres étudiants Réunionnais , au nom des futurs étudiants Réunionnais qui vont partir, et au nom de mes enfants qui sont dans deux prestigieuses écoles de Paris. Non il n'y a rien de frustrant d'étudier en métropole au contraire c'est une chance de pouvoir se confronter aux autres, aux étudiants venant pour certains de la très haute sphère sociale et se rendre compte que tout est possible en se donnant de la peine.

Ce qui est frustrant c'est de ne percevoir aucune aide de sa région, ni de son département d'origine et de devoir allier travail et étude parce que les parents ne peuvent pas toujours donner ce qu'ils n'ont pas.. Vous connaissez le prix d'un 25 M2 à Paris.

Au passage je remercie la région Aquitaine qui a octroyé une bouse d'étude à ma fille lors de son année à l'étranger.

Quant à vous mademoiselle, sincèrement vous faîtes preuve d'un certain dynamisme et le fait d'étudier à Paris ne semble pas vous frustrer. J'en suis ravi. Je vous souhaite de réussir brillamment.

7.Posté par Jack depuis PC le 22/04/2020 20:34

Mademoiselle quand on est étudiante, et qu'on a des difficultées financières, on habite pas dans le 5 arrondissement quartier très huppé de la capitale . N'en déplaise à certains et à ceux qui nient l'évidence.

8.Posté par Science péi le 23/04/2020 16:35

Félicitation mademoiselle
d avoir eu la patience et l envie d étudier le droit des politiciens et leur " science "
ésperont que vous changerez le monde pour nous
Car ici a la Réunion beaucoup
n ont eu que pour seul privilége d étudier a Science péi .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes