MENU ZINFOS
National

Confinement: Un homme obligé à faire demi-tour alors qu'il allait dire adieu à son père mourant


Par Nicolas Payet - Publié le Mercredi 15 Avril 2020 à 08:07 | Lu 9327 fois

Confinement: Un homme obligé à faire demi-tour alors qu'il allait dire adieu à son père mourant
Un homme s'est vu imposer lors d'un contrôle de rebrousser chemin à l'arrivée sur l'île de Ré, où il venait faire ses adieux à son père mourant d'un cancer généralisé. Sa belle-mère l'avait appelé la veille de ce samedi 3 avril, pour lui dire "Viens voir ton père, il ne va pas bien du tout", narre France Inter.

Il avait déjà fait 300 kilomètres, subi un premier contrôle à la sortie de l'autoroute, durant lequel un gendarme lui avait souhaité "bon courage", après lecture de son attestation pour "motif familial impérieux". Mais arrivé au péage du pont de l'île de Ré, il tombe sur un gendarme qui ne l'entend pas de cette oreille: selon lui, le motif de déplacement n'est pas valable.

Pourtant, ce vigneron du Loir et Cher avait pris toutes les précautions imaginables, avait appelé la gendarmerie de son département avant de prendre la route, qui lui avait confirmé qu'il s'agissait bien d'un motif familial impérieux. Mais le gendarme de l'île de Ré n'a pas cédé, malgré les explications téléphoniques de la belle-mère, du médecin du père, confirmant que celui-ci vivait ses dernières heures: c'est un refus poli, mais ferme.

Le vigneron rentre chez lui le coeur lourd, contacte immédiatement la gendarmerie nationale via facebook, qui s'excuse et l'invite à contester sa verbalisation. L'homme a effectué un signalement auprès de l'IGPN, sans réponse. Son père est décédé le mercredi matin suivant, et c'est avec une attestation de décès que le fils endeuillé s'est de nouveau rendu sur l'île de Ré, cette fois pour voir son père dans une chambre mortuaire.




1.Posté par BEN VOYONS le 15/04/2020 09:14

J'AI TOUJOURS PENSÉ QU'IL FALLAIT REVOIR LE NIVEAU DE RECRUTEMENT DANS LA GENDARMERIE.

2.Posté par YESORNO le 15/04/2020 10:36

J'ai toujours dit qu'il y a des "ZORROS" et des zéros au sein de la gendarmerie et de la police ! Pitoyable

3.Posté par X le 15/04/2020 10:45

Peut-être qu'il va passer chef ce gendarme . PLUS CON TU MEURS ...

4.Posté par Raid ou Tupic le 15/04/2020 12:09

Il suffit à n'importe quel bulot d'être assermenté pour que sa bêtise crasse fasse loi... sur l'instant.

A terme, le vigneron aura gain de cause administrativement mais rien ne se passera concrètement pour châtier (désolé mais à ce niveau le mot punition me paraît bien faible) l'autre abruti assermenté.

Au final, RIEN ne réparera la peine causée à cet homme pour une raison humainement inexplicable.

Il ne faut jamais avoir perdu un parent et/ou être privé d'empathie pour atteindre un tel niveau de bassesse.

5.Posté par FILLE DE POUTE le 15/04/2020 13:09 (depuis mobile)

CET INDIVIDU , COMMENT VERRA T''IL LES CHOSES APRÈS LE CONFINEMENT ?

6.Posté par DUBOIS le 15/04/2020 13:14

Des cons il y en a partout, et en plus je suis certain ce le con dont il est question dans l'article s'est vanté à son retour à la brigade de son "exploit". Heureusement que ce genre d'individu est rare dans les forces de l'ordre, quelle image il donne de l'institution !!!

7.Posté par Zako le 15/04/2020 17:06 (depuis mobile)

C un gendarme fesant son intéressant c vraiment degeulasse. .eskil c mis à la place de ce pauvre monsieur ..c aberrant et ya plusieurs cas kom sa ou les gendarmes abusent de leur autorité. .

8.Posté par Ken le 15/04/2020 20:05

Le problème en temps de paix, c’est que la nation n’arrive plus à se débarrasser de la chaire à canon. Normalement, les premiers grades de la gendarmerie comme de l’armee, c’est des gens...qui devraient même pas avoir le droit de parler, je sais pas comment va l’humanite Va réussir à se débarrasser de ses ordures et ses debiles au XXI siècle, ça être une vraie problème le disgenisme et la sur-reproduction des cons...

9.Posté par Laopi le 15/04/2020 20:26

Le gendarme n'est pas à blâmer. Il a fait le travail pour lequel on le paie avec nos impôt et qu'on lui a demandé de faire.

Maintenant, sans aucun doute, cette personne devrait remercier très chaleureusement toutes les personnes qui sont allé dans leur résidence secondaire sur l'île de Ré. Sans cela je pense que le gendarme l'aurait laissé passé.

10.Posté par Bleu outre mer le 15/04/2020 20:58

C'est à l'image de cette société du jetable, c'est malheureux d'en être arrivé la...........

11.Posté par paulux le 15/04/2020 22:55

Autrefois un gendarme était formé a apprécier une situation. Il fallait interpreter et comprendre. Maintenant ils sont robotisé juste formé a savoir si tu es dans une norme ou si tu dépasses. Si tu dépasses = sanction. Donc le comportement de ce gendarme est normal, la personne contrevenait à la norme donc sanction.

12.Posté par LCC le 16/04/2020 00:24

C'est à cause de gens comme ça que l'image de la police est mise à mal et bafouée !
Honte à eux !
Mais la responsabilité est ailleurs :
Des ordres contradictoires venus d'en haut, sujets à interprétations,
Des responsabilités non assumées,
Des mensonges d'Etat pour cacher les négligences, l'incompétence et la désinvolture de nos dirigeants,...
Bien qu'appelés à faire preuve de "compréhension" et de "discernement", certains membres des forces de l’ordre profitent du flou généré par cette situation pour abuser de leur autorité .
Les contrôles abusifs et violents sur les plus fragiles sont insupportables.
L’état d’urgence sanitaire ne doit pas être en rupture avec l’État de droit.
C'est de l'abus de pouvoir.
Ce gendarme a tout simplement oublié qu'avant d'être gendarme il était homme.
Il va falloir un jour rendre des comptes.

13.Posté par lacsap093164 le 16/04/2020 11:59

Je m'imagine parfaitement à la place de ce Monsieur. C'est un drame.
Me mère est souffrante et confinée chez elle, assez lolin de chez moi, et ne plus la voir me hante.
Au minimum ce policier abruti et inculte doit être poursuivi en justice et déclassé.
Une lettre d'excuse de sa part faisant état de son incompétence et sa médiocrité n'est pas suffisante.
C'était une question de mort et de deuil. Cet abruti congénital ne mérite aucune excuse.
A part une intelligence bien inférieure à la moyenne, je ne vois que la prise de substances qui pouraient
expliquer ce total manque de discernement entre contrôle et répression.
Si la sévérité de l'autre, incite peu à l'indulgence, sa médiocrité, par contre, la mérite.
Non, venant d'un représentant de l'ordre, elle ne mérite aucune compassion.

14.Posté par lacsap093164 le 16/04/2020 12:03

Quand je pense à tous ces 'pauvres Parisiens', pour qui être confinés dans leur residence de l'ile de Ré était une question de vie ou de mort, et qui ont été aurtorisé à rejoindre l'ile. J'ai la nausée...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes