MENU ZINFOS
Faits-divers

Condamné pour avoir immolé sa femme, il clame son innocence et sera rejugé


Les jurés d'Assises qui vont se pencher dans quelques mois sur cette tragique affaire auront-ils la même lecture que les magistrats de la cour criminelle qui viennent de condamner Sofienne Hajji à 15 ans de réclusion criminelle ? Ou bien croiront-ils à la thèse du suicide soutenue par l'accusé ?

Par IS - Publié le Mercredi 7 Septembre 2022 à 07:13

Condamné pour avoir immolé sa femme, il clame son innocence et sera rejugé
Le 29 août dernier, Sofienne Hajji, accusé d'avoir involontairement donné la mort à son épouse Bergerette Baltimor, était condamné à 15 ans de réclusion, criminelle et une interdiction définitive de territoire français. Il comparaissait devant cinq magistrats professionnels, une composition destinée à juger les crimes passibles de 20 ans de prison. 

Clamant son innocence depuis le début de cette tragédie, le Tunisien a interjeté appel de cette décision. Il comparaitra dans quelques mois devant le jury populaire de la cour d'Assises. 

Elle se marie en secret et s'isole peu à peu

En mai 2018, son épouse avait succombé à de graves brûlures. A l'issue d'une énième dispute de couple, Sofienne Hajji avait expliqué que Bergerette s'était renversé de l'alcool ménager sur le corps avant d'y mettre volontairement le feu. Un désir d'enfant non exaucé était, selon l'époux rencontré sur les réseaux sociaux, à l'origine de ce geste désespéré. Bergie Baltimor qui, selon son entourage, avait beaucoup changé depuis qu'elle avait rencontré cet homme et s'était mariée en secret en Tunisie et subissait probablement des violences psychologiques et physiques depuis que son époux était venu s'installer chez elle à St-Paul.

Selon plusieurs témoins qui connaissaient bien la victime, elle s'était progressivement isolée et se refermait brutalement lorsque la famille ou les proches tentaient d'en savoir plus pour lui apporter du soutien.

Lors de l'audience devant la cour criminelle, Sofienne Hajji, 37 ans, est apparu comme un homme froid et narcissique, livrant un discours comme "appris par coeur" sur les sentiments qu'il éprouvait sur son épouse.

Entre autres moments forts de l'audience criminelle,  le témoignage de sa seconde épouse rencontrée en métropole après le décès de Bergerette, victime, elle aussi, de violences conjugales. Des faits ayant valu à l'accusé d'être condamné. Les mots de cette seconde victime ont donné un aperçu de la personnalité de Sofienne Hajji, ce qui n'a certainement pas joué en sa faveur.

20 ans de réclusion avait été requis par l'avocat général ainsi qu'une interdiction définitive de territoire français, un fait suffisamment rare pour qu'il soit souligné.




1.Posté par Billy le 07/09/2022 11:51

RE JUGER... MDRRRR BAHAAA VOYONS ...VIVE LA FRANCE ET SA JUSTICE DE MERDE EST TKT LUI LE C .....CAR AU BLEDE C DIRECT LA PEINE DE MORT OU PRISON A VIE ....MAIS A VIE VIE VIE .........A SUIVRE

2.Posté par Choupette le 07/09/2022 12:42

Narcissique, certainement. Il réclame un 2ème procès pour encore montrer sa tronche.

3.Posté par GRONDIN le 07/09/2022 12:44

Mais purée sofienne. Assume. Mi espère que ou va gagne perpète ce coup ci espèce de merde. Ou tué zenfan demoune et ou fait appel. Non ou sa râle ça à vie mounwar

4.Posté par gegé le 07/09/2022 13:12

pauvre france

5.Posté par Vache á lait le 07/09/2022 14:46

Justice de M…e
Que font ces bêtes sur le sol Français ? Une OQTF de plus, y’en a raz le bol

6.Posté par Lucide le 07/09/2022 15:19

J'espère qu'il prendra le double.

7.Posté par gegé le 07/09/2022 15:35

dehors

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes