Communiqué

Condamnation d'un ancien aide comptable de la LRF: Noël Vidot réagit

Lundi 28 Mai 2018 - 11:11

Dans un article publié le 23 mai dernier, le Quotidien rendait compte du procès d'un ancien aide comptable de la Ligue réunionnaise de Football, lequel a été condamné pour le détournement de 64.000 euros. Noël Vidot, président à l'époque des faits, indique que lui et l'ancien trésorier Pierre-Henri Prémont ont porté plainte avec constitution de partie civile le 7 juin 2017, relancée le 18 mai 2018. Voici le droit de réponse qu'il a adressé au journal suite à la parution de l'article :


"Suite à l'article paru le 23 mai 2018, je me permets de répondre aux allégations et aux remarques mensongères de vos interlocuteurs, qui laissent à penser que nous avons une responsabilité dans cette affaire ; ceci est d'autant plus faux, que M. Pierre Henri Prémont ancien trésorier et moi-même avons porté plainte pour abus de confiance le 07 juin 2017 auprès du Procureur de la République.
 
Tout d'abord, il ne s'agit nullement d'une « guerre des chefs », mais bien d'une réalité avec un constat et des faits. Pour rappel au trésorier de la ligue et vos lecteurs :
Jordanne était un emploi d'avenir recruté sous la mandature du président actuel.
Dans ce cadre, cette personne occupait un poste de comptable adjoint et était sous la responsabilité du comptable actuel de la LRF, lors de notre arrivée.

Ce n'est pas le comptable, qui a porté à la connaissance du trésorier de la Ligue, les anomalies des virements de 16 000 euros, mais un élu de la liste du président actuel qui a divulgué cette information en faisant des recherches. Malheureusement pour la LRF, il a divulgué trop rapidement ces informations dirons certains.

A la LRF et dans une organisation mise en place par l'équipe du président actuel, le comptable a la responsabilité de changer les codes de banque et d'alerter les responsables de la LRF, si nécessaire. Il a toujours été le garant des comptes, du temps de l'ancien directeur et même après.

Aussi, nous pouvons constater que les détournements ont été réalisés aux mois de novembre, décembre 2016 et janvier 2017. Comme si ça été prémédité ; une période où nous étions en campagne électorale sur le terrain et en préparation des élections.
Notons que cet emploi d'avenir est un des rares salariés sous ce statut, à avoir bénéficié d'une prime au mois d'août 2015 sous la mandature de l'administratrice judiciaire et sur proposition de l'ancien directeur. Nous avons arrêté son contrat sous ma mandature, au mois de septembre 2016.

Pour mémoire, tous les chéquiers ont été remis au 31 décembre 2016 sous contrôle et avec un procès-verbal d'huissier de justice.

Dire que la gestion financière de ma mandature est critique, relève de la pure malhonnêteté.
Pour rappel, dans le rapport du bilan financier de l'année 2016 et présenté lors de l'AG du 25 mai 2017, où on s'est vu refusé l'accès à la salle, il a été stipulé que mon équipe avait réalisé une économie de 1 000 000 euros et que le déficit de 603 000 euros des années précédentes à notre mandature, avait été pratiquement absorbé par une gestion rigoureuse. Toujours pour rappel, ce document comptable a été réalisé par l'expert-comptable et certifié par le commissaire aux comptes.

Pour terminer cette mise au point, il aurait été intéressant et marrant de savoir à quoi ont servi ses retraits en espèce ; à acheter une voiture, une moto, des voyages, des vêtements ou à financer quelque chose ?
 
Messieurs les présidents des clubs, en fonction de ces éléments, vous pouvez vous faire une idée sur votre avenir".
N.P
Lu 823 fois



1.Posté par yabos le 28/05/2018 12:40

Il faut rendre à César ce qui est à César. Cette mise au point éclaire mieux la situation.

2.Posté par Bizarre le 28/05/2018 16:43

l équipe en place découvre le pot aux roses en mars 2017, le déclare à la presse qu en mai 2017 et ne dépose pas plainte malgré des détournements effectués sous leur mandature en janvier et février 2017. Il a fallu une plainte de l ancienne équipe pour que l enquête démarre et justice soit rendue. On comprend mieux aujourd'hui les raisons de cette omission de l équipe actuelle : l auteur etant un proche d un haut dirigeant de la ligue actuellement. Cela continue donc comme en 40.

3.Posté par ti galliard le 28/05/2018 18:04

Vidot, où en est la plainte pour falsification du PV électoral déposée en Juin 2013? Bientôt 5 ans ? Comment se fait-il que cette plainte déposée en 2017 soit déjà instruite ? Tout juste 1 an ! Messieurs les magistrats, le mois prochain cela fera 5 ans, est-ce normal ce délai ? Vidot et Halé sont les plaignants dans cette affaire. Que ce passe-t-il ? Il y a-t-il une justice à 2 vitesses ? Que ce soit un non lieu, un classement sans suite ou une condamnation donnez-nous des nouvelles ? Comme dans cette affaire (vidot - prémont injustement stigmatiser dans la presse) des personnes sont concernées par ce jugement, elles attendent que le justice statue...Les prises sont-elles trop importantes... Il y a des interrogations.

4.Posté par legendre de noé le 28/05/2018 23:20

L'honnêteté ne paie pas, Vidot en a fait les frais, et dire que ce sont les présidents qui ont remis en selle l'équipe actuelle, sous quelle condition. Il faut croire que nos dirigeants de club de foot à la Réunion sont tous pourris ? Non pas tous, mais une majorité. Continuez à nager en eau trouble, les jeunes footballeurs ont tout à gagner avec vos conneries de petits bras.

5.Posté par Socrate le 29/05/2018 10:56

A ti galliard. Oui des personnes sont concernées dans cette affaire de falsification du P.V. Il y a une attente...
Des sanctions disproportionnées ont été donné. Des sommes faramineuses ont été déboursé par des personnes pour se défendre sportivement et en justice. Avec une Fédération détachée, qui n''a pas jugé bon de rappeler à Etheve et ses sbires les principes des règlements sur des décisions arbitraires.
Oui, il faut que la justice statue. Ne sera qu'un soulagement. Quelque soit la décision !
Oui Vidot ou Halé ils doivent demander des explications à la justice, ou tout simplement communiqué sur la situation de cette plainte. 5 ans c'est long. Cela rappelle une autre affaire opposante un joueur, un éducateur et un haut dirigeant de la Ligue sur une sordide affaire. Çà a traîné des années pour être solder à une "relaxe". L' histoire va-t-il se répéter? Quand on parle football, à la Réunion surtout c'est un sujet sensible.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop