MENU ZINFOS
Culture

Concours de la correspondance : Semaine neuf


Par Gilette Aho - Publié le Lundi 21 Octobre 2019 à 14:30

Oh le stress de la page blanche. Angoisse, tourment, chaque mot ne définirait pas assez le « syndrome de la page blanche »… 
Chose étonnante pour tout professionnel de l’écriture ! Ah oui, ben pourquoi ? C’est facile d’écrire. Il suffit de prendre un stylo et une feuille de papier…Ou mieux : s’installer devant son clavier et écrire…Voilà… 

Le syndrome de la page blanche est bien plus complexe. La page blanche est tout simplement un phénomène normal. Imaginez-vous le matin avant de vous habiller vous ouvrez votre placard et vous suivez « votre instinct », tiens je vais m’habiller comme ça aujourd’hui ! 

La page blanche est votre silhouette. Laissez vos pensées se refléter… Non ? Vous n’y arrivez pas ? 

Un autre exemple : Ecrivez alors les questions qui vous viennent dans la tête : qu’est ce que je vais écrire ? Répondez. Comment je vais lui dire que La Réunion n’est plus comme avant ? (là nous sommes dans le sujet de notre concours de la correspondance) donc à la question : comment je vais lui dire que la Réunion n’est plus comme avant ? Ecrivez votre réponse… Tout ce qui arrive. La Réunion est verdoyante. La Réunion est sale. La Réunion est… bref tout, tout, ce qui vous passe par la tête (questions et réponses). Comment lui écrire que les gens sont comme ça ou comme ça ?  Vous jetez les mots sur votre page blanche. 

C’est ce qu’on appelle le premier jet… 

Ensuite parce qu’écrire se fait en deux temps… 

Vous retirez toutes les questions. Vous voilà donc avec vos réponses. C’est la matière première avec laquelle vous allez travailler… Comme si vous avez rassemblé des ingrédients afin de réaliser une recette… La semaine prochaine je vous expliquerais le déroulement de la recette ! 

Et le principe du concours est simple. 

Dans la grisaille parisienne, le poète réunionnais Charles Leconte de Lisle devenu Académicien, se promène dans les jardins du Luxembourg. Il entend un badaud s’exclamer : « oh La Réunion, lé pu comme avant ! ».Fort surpris par ce ouï-dire, il s’interroge et vous écrit.  "Comment ça : La Réunion, lé pu comme avant ?  Et les lieux de mon enfance, de ma jeunesse ? Et les créoles comment sont-ils aujourd'hui ? 

Vous commencerez votre lettre ainsi : 

Monsieur Leconte de Lisle, 
J’ai sillonné l’île, si chère à votre cœur…


Rendez-vous sur notre site pour le règlement et à vos plumes !
http://aparmedia.wixsite.com/appel



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes