Culture

Concours de la correspondance - Semaine 5 : Delphine Bidois, bibliothécaire

Mardi 6 Novembre 2018 - 15:27

Delphine Bidois est chargée de la bibliothèque de quartier du Bas de la Rivière à Saint Denis. Elle est aussi membre du jury pour la seconde édition du concours de la correspondance (2018-2019). De la première édition Delphine Bidois avait apprécié l’ensemble des lettres : « écrire à Madame Desbassayns paraissait facile de prime abord mais j’ai été agréablement surprise par l’abondance et la belle qualité scripturale des amateurs d’écriture », s’exclame-t-elle. Passionnée d’écriture et de lecture, Delphine Bidois s’était minutieusement mise pendant plusieurs heures à lire et à faire les choix parmi les dizaines de productions. « Il y a eu plus de femmes que d’hommes mais cela ne me surprend pas. Dans les médiathèques et bibliothèques les femmes sont plus actives que les hommes. Mario le personnage de cette année va peut-être motiver les hommes à écrire »

Pour la jeune bibliothécaire « faire ressurgir les personnages du passé à travers une telle action est judicieux, je trouve que l’on ne fait jamais assez pour notre patrimoine auprès des jeunes. Le fonds local regorge d’ouvrages, d’histoires exceptionnelles qui méritent d’être mis en avant tous les jours : notre Histoire nous est nécessaire pour nous construire », poursuit-elle. « Mario l’esclave de la Vierge Noire n’est pas un personnage très connu mais son histoire résonne en chacun des Réunionnais »

Delphine Bidois attend encore que l’imagination des jeunes et des moins jeunes s’éveillera puisqu’il y a 170 ans que l’esclavage a été aboli et bon nombre d’ouvrages sont mis en avant au sein des bibliothèques et des médiathèques pour attirer l’attention des lecteurs.

Elle insiste sur la qualité des ouvrages écrits par des locaux « d’ailleurs le grand prix du roman métis » a été créé dans ce sens afin de mettre en avant les écrivains de La Réunion, d’Afrique, de l’océan Indien et d’ailleurs, c’est une action initiée par la mairie de Saint-Denis et depuis deux ans chaque bibliothèque de Saint-Denis choisi un lecteur qui composera le jury et décernera par la même occasion : le prix du lecteur du roman métis ». 

En attendant les œuvres scripturales des amateurs du concours de la correspondance rappelons le principe. 

Une lettre retrouvée près de sa dépouille sous des bougainvilliers. Il tenait dans une main une petite Vierge Noire. La lettre commence ainsi  :
"Je suis Mario. J’avais 13 ans. Je vivais heureux dans mon village là-bas. J’ai été capturé par des hommes méchants. Je suis arrivé à Bourbon au fond d’un navire qu’ils appellent négrier… J’entends des chiens aboyer, les chasseurs sont à ma recherche.  Il faut que je vous raconte…."

Informations et règlement :
http://aparmedia.wixsite.com/appel
Gilette Aho
Lu 708 fois



1.Posté par Horreur le 07/11/2018 08:49 (depuis mobile)

Oui moi aussi je suis surpris....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Janvier 2019 - 10:39 ​3e Nuit de la lecture le samedi 19 janvier 2019