MENU ZINFOS
Culture

Concours de la correspondance : Semaine 22


Par - Publié le Dimanche 9 Février 2020 à 15:46 | Lu 1897 fois

Septembre 1977 fut une date mémorable pour les passionnés de Leconte de Lisle : le retour au pays de ses cendres plus d’un siècle après sa mort. Le poète avait-il décidé de son vivant d’être enterré sur sa terre natale ? Quelques amateurs de littérature pensent que oui. A travers deux poèmes : Le manchy et  Si l’aurore (dont voici deux extraits)
Le manchy…
…Maintenant, dans le sable aride de nos grèves,
Sous les chiendents, au bruit des mers,
Tu reposes parmi les morts qui me sont chers,
Ô charme de mes premiers rêves !

Si l’aurore…
…Que ne puis-je, couché sous le chiendent amer,
Chair inerte, vouée au temps qui la dévore,
M'engloutir dans la nuit, qui n'aura point d'aurore,
Au grondement immense et morne de la mer


Leconte de Lisle aurait laissé entendre dans ses quelques vers son désir d’être enterré à La Réunion ? "Le manchy" est l’éloge fait à son cousine dont il était amoureux les quelques vers du poème "si l’aurore" vantent son amour éternel pour La Réunion

132 ans après sa mort : La Réunion a organisé le rapatriement de la dépouille de Leconte de Lisle : l’organisation a été menée par des écrivains et quelques élus. Le cercueil a été recouvert du drapeau tricolore et les honneurs lui ont été rendus. Saint- Paul a déployé une chapelle ardente avec de le conduire au cimetière marin.
Le savoir là, ici, à La Réunion sur ses terres : une manière pour les vivants de lier le nom de Leconte de Lisle à son ile natale. Une attache fidèle et intime dédiée aux générations à venir…
.
 
Et le principe du concours est simple.
Dans la grisaille parisienne, le poète réunionnais Charles Leconte de Lisle devenu Académicien, se promène dans les jardins du Luxembourg. Il entend un badaud s’exclamer : « oh La Réunion, lé pu comme avant ! ».Fort surpris par ce ouï-dire, il s’interroge et vous écrit.  "Comment ça : La Réunion, lé pu comme avant ?  Et les lieux de mon enfance, de ma jeunesse ? Et les créoles comment sont-ils aujourd'hui ?
Vous commencerez votre lettre ainsi :
 
Monsieur Leconte de Lisle,
J’ai sillonné l’île, si chère à votre cœur…
Informations et règlement :
http://aparmedia.wixsite.com/appel
 


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes