Culture

Concours de la correspondance - Semaine 16 : Collégiens, lycéens, étudiants à vos plumes…

Lundi 4 Février 2019 - 14:14

Les ado peuvent (surtout) écrire une lettre comme Mario…

La deuxième édition du concours de la correspondance s’adresse aux amateurs d’écriture :

Trois catégories sont définies :
  • Les collégiens des classes 4ème et 3ème
  • Les lycéens et étudiants
  • Les adultes amateurs.
 
Voici quelques astuces d’écriture destinées à certains collégiens qui soupirent devant une page blanche…
Connaissez-vous la consigne des professionnels de l’écriture : O. Q. Q. C. P. ?

O. comme Où :
Afin de rédiger un texte il est nécessaire de définir le lieu… Où Mario se trouve-t-il lorsqu’il trace les premières lignes de sa lettre ? Dans une grotte ? Dans un endroit isolé ? Dans les hauteurs de la Rivière des Pluies ? Dans un lieu inaccessible ? Le lieu se détermine sous différents aspects…

Q. comme Qui :
Qui est Mario ? Un jeune homme ? Un esclave ? Une personne sans parents ? Un marron ? Un homme libre ?

Q. comme Quand :
Quand s’est déroulée la rédaction de la lettre ? Un matin ? En fin de journée ? La nuit ? Il était prêt à être capturé ? Après une période de tranquillité ou d’agitation ?

C. comme COMMENT
Comment était Mario lors qu’il a tracé ses quelques lignes ? Un être pieux ? (puisqu’il tenait la statuette d’une vierge dans une main) Un être épris de liberté ? Un jeune homme résigné ? Stressé ?
P. comme POURQUOI :
Pourquoi écrit-il une lettre ?

Lorsque vous aurez mis noir sur blanc toutes les réponses à la consigne d’O.Q.Q.C.P. Il vous sera très aisé d’enchaîner les phrases comme bon vous semble. A votre manière. A vous de rajouter d’autres phrases qui vont arriver spontanément au fil du temps de la rédaction. Une chose pour chaque instant. Un espace. Un temps. Du papier. Un stylo. Un thème. Quelques consignes et le tour est jour.

 J’aime à dire lors des ateliers d’écriture destinés à des apprenants que l’écriture est simple comme quand vous faîtes la cuisine. Vous rassemblez les ingrédients et vous composez votre recette.

En Français, en créole mais pas en verlan, envoyez-nous votre contribution : pa kapab lé mort sans essayer…

PRINCIPE

Une lettre retrouvée près de sa dépouille sous des bougainvilliers. Il tenait dans une main une petite Vierge Noire. La lettre commence ainsi 
Je suis Mario. J’avais 13 ans. Je vivais heureux dans mon village là-bas. J’ai été capturé par des hommes méchants. Je suis arrivé à Bourbon au fond d’un navire qu’ils appellent négrier… J’entends des chiens aboyer, les chasseurs sont à ma recherche.  Il faut que je vous raconte….

Informations et règlement :              
http://aparmedia.wixsite.com/appel
Gilette Aho
Lu 472 fois



1.Posté par Grangaga le 05/02/2019 01:18

"......Parr' in bèz'man lo syin té y montt' an ba la ba, la arass' a li dan son rèvv'......
Y fo li sortt' si ta galé là, y fo li kourr', li kourr' ankorr'......
Konm' dopi, trwa....katt'...sink' zourr'.....ankorr' é ankorr'......li kourr'.........
Zis'ka tan oussa son pié va portt' a li..........
Son p'ti pié, ki, zis'téman, a forss' z'anpoul' finn' pété parr' d'si pété.....
Po apèz' doulèrr' li lé oblizé d'swivv' so kanal' do l'o............."
..............................................................................................................
Enn' ti kri pèr'san, y vyin de lwin ravaz' son zorèy'. Sanm', konm' in bat'man y sa va y vyin, konm' y vé pèrss' lo morso kapp' li la trouvv' rofiz' dossou.....
Sé ankorr' so fouti, z'alissinacyion y arètt' pa pour'swivv' a li. Li lé sirr', lèss' a li dormi, alé a zot'....
Mé non! Son zyié lé gran rouvèrr'. Byin k'li lé fay', son tètt' y tournn', son korr' y fé mal' partou, son vantt'......
Son vantt' y roul' galé konm' dan la Bé Sin-Pol' kan nana mové tan.
Li lé pi kapabb', pi kapabb' mèm' tyinbo d'boutt' po ramass' in frèz', in gouyavv' si lo pié pou pass' dann' sonm' ti bouss', po soulaz' a li in pé.
A koz' sa, li lé oblizé kontantt' a li de so rézèrvv' koko sèk' sou son mor'so kap', mal'gré, ke sé avèk' sa mèm' doulèrr' pou tordd' son tripp'.
Konm' dopi, li kontt' pi konbyin d'tan li lé là, li la fini parr' gainll' somèy' ankorr'.
Alé sawarr' pou koué; doulèrr', fatigu', roul'man d'tanbourr' dan son vantt' là, ou.....ou, li lé sirr', li la vi in pay' an ké.....
In vré pay' an ké. Té pa in rèvv', té y tournn' an ron, zis'ka tan la fé tournn' son tètt'..............
Anroulé konm' ènn' ti tangu'o fon d'son trou, dann' in sirso, mal'gré la fyièvv' déssi li. Byin k'solèy' y pètt' konm' flanbwayian si la Rivyièrr' dé Plwi......li wa Kiki.....
Kiki.....so p'ti pay' an ké an boul' divé, tou lé deu Adélie la sové....Li lé sirr' sé Kiki......
Kiki.... Adélie.....donk' a mwin sé....Mario, li touss' a li......Ma-ri-o, li di........
Aprè, lavé la grandd' mézon du Mètt', la kaz' o z'ès'klav', Sony....Sony le muzicyin, lé récèp'syion, la Métrèss', le Maloya, Adélie......Adélie........
......._" Alé a ou, sovv' a ou. Mi préfèrr' ke ou lé morr' o lié de warr' a ou dann' bitacyion......
_ De toutt' fasson, mi moura a mon tourr', si dan lo deu ka, mi antan sa.........
_ Va tan.....va t'an !!!!! .......
Sé lo dèr'nié mo, li la antandi d'Adélie. Avan de mètt' a li a kourir' dèr'yièrr' la grandd' mézon, an passan parr' lo potazé, aprè lé z'arbb' frwitié po rozwènn' la foré, po aprè, dèssann' dann' la ravinn' Sin-Zil'.........

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Février 2019 - 22:55 Saint-Valentin: Dites-le en musique !