Faits-divers

Comparution immédiate différée: "Avec 22 mentions à votre casier, vous êtes un bon client"

Jeudi 27 Juin 2019 - 07:30

Comparution immédiate différée: "Avec 22 mentions à votre casier, vous êtes un bon client"
Les faits qui ont été jugés hier se sont déroulés le 2 juin dernier au Port et étrennent la procédure de comparution immédiate différée, le parquet ayant choisi cette option suite au déferrement du prévenu afin de procéder à des analyses toxicologiques. Pascal.L, 40 ans, est rentré de métropole il y a quelques semaines suite à un séjour de 16 mois pour "essayer de changer de vie" comme il l'explique à la barre. 

Le 2 juin, quelque peu alcoolisé, Pascal se trouve à la station Tamoil du Port quand il croise Ulrick.B avec qui il a un différend depuis plusieurs années. Une altercation éclate quand Pascal, qui n'a pas le dessus physiquement sur le jeune homme adepte de boxe française, sort un pistolet et le pointe en direction d'Ulrick. Loin d'être impressionné, ce dernier ne recule pas et reçoit un violent coup de crosse au visage lui cassant 2 dents au passage.

Dans sa chute, Pascal tire dans la jambe d'Ulrick

En réponse, il assène un coup de pied au visage de son agresseur qui tombe à la renverse. Dans sa chute, Pascal tire dans la jambe d'Ulrick et la balle, qui entre par la cuisse et ressort, lui occasionne une rupture partielle de l'artère fémorale. Pour autant, Ulrick, par peur de recevoir une autre balle, reste debout lui assénant de nombreux coups au visage et au corps alors qu'il est à terre. Après une intervention chirurgicale, il aura une ITT de 60 jours alors que les séquelles à ce jour, sont toujours indéfinies. Cette version sera corroborée par les vidéos de la station qui montrent clairement Pascal menacer sa victime, arme au poing, à deux reprises avant l'agression. 

"Il est venu pour moi, ni pour mettre de l'essence ni pour acheter des cigarettes" ,se défend Pascal à la barre pour justifier l'agression. "Pourquoi vous promenez-vous avec une arme chargée ? Quand on voit votre casier judiciaire, c'est vous qui êtes un danger pour les autres. Avec 22 mentions à votre casier, vous êtes un bon client", rétorque le président Molié. Invité à s'exprimer, Ulrick, qui peine à se déplacer, est catégorique : "C'est lui qui m'a agressé, je l'ai tapé par terre mais j'avais peur qu'il reprenne l'arme". 

"Si mon client n'est pas un ange, ce sont deux profils différents quand même"

Comme le souligne le bâtonnier Payen, "la meilleure solution dans une situation pareille, c'est que le type d'en face ne doit pas se relever" ajoutant "si mon client n'est pas un ange, ce sont deux profils différents quand même". Il demande au tribunal une expertise médicale, une expertise psychologique eu égard aux troubles de son client depuis la blessure par balle ainsi qu'un renvoi sur intérêts civils. 

"On se croit dans une scène de film pour un différend qui nous échappe", enchaîne la procureur Dumas. "Ce comportement est disproportionné, car il a une arme. Le préjudice est important et c'est une scène de violence des plus graves. J’espère que c'est sa dernière attaque !" ajoute-t-elle avant de requérir une peine de 3 ans de prison, dont 1 avec sursis, assortie du maintien en détention. 

En défense, Me Cadjee est, quant à elle, plus mesurée sur les circonstances. "Il y a une confusion totale. Il y a trois témoins et trois versions différentes" estime-t-elle. "Y a-t-il intention ou non de faire usage de l'arme ? Il donne un coup de crosse donc il utilise l'arme comme un objet. C'est lorsqu'il tombe à la renverse que le coup part. Il n'y a donc pas intention de blesser de manière définitive", conclut-elle. 

Le tribunal décide finalement de condamner Pascal.L à une peine de 3 ans de prison ferme avec maintien en détention. 
Regis Labrousse
Lu 2815 fois




1.Posté par Jp POPAUL54 le 27/06/2019 20:04

40 ans, 22 mentions à son casier, 16 mois en métropole, et 36 mois de détention.
Il voulait changer de vie....il change juste de toits !!!
C'est pas vraiment un aller / retour gagnant.

2.Posté par Jules Bénard le 27/06/2019 20:30

Félicitations, Régis !
Tu sais raconter.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie