MENU ZINFOS
Faits-divers

Comparution Immédiate : "On se dit on risque gros mais c'est pas grave"


Par - Publié le Mercredi 4 Avril 2018 à 15:50 | Lu 5006 fois

Les faits remontent au 25 février dernier. Derick.D ,18 ans et Bryan.A, 23 ans comparaissaient pour répondre aux accusations de vol avec violence, refus d'obtempérer, non port du casque et circulation sans assurance ni plaque signalétique pour le plus jeune, le second devant répondre de complicité de vol avec violence.

Venus de Sainte-Marie, les deux comparses avaient décidé le soir du 25 février de venir faire un petit tour à St-Denis. Les voilà partis sur le scooter de l'ainé avec une seule idée en tête : Trouver une moto pour le benjamin ! Ce jeune majeur, déjà sous contrôle judiciaire pour homicide involontaire en 2016 mais mineur au moment des faits, avait la ferme intention de revenir sur sa propre monture.

Ils repèrent un homme circulant en scooter

Vers 3h du matin, rue du Marechal Leclerc, ils repèrent un homme circulant en scooter. Derick le force "quelque peu à s'arrêter" en lui assénant un violent coup sur le casque avec "un bâton", un sabre dira la victime. Projetant l'homme au sol par la violence du coup, le jeune prévenu en profite pour lui remettre un coup sur la cuisse occasionnant une plaie ouverte. Il relève le scooter, fortement abimé par la chute, et s'en va tranquillement sur "sa moto", suivi par son dalon. 

La victime, encore sous le choc et saignant abondamment, arrête une personne et se fait reconduire chez elle. L'homme sera ensuite conduit aux urgences par un ami pour se faire soigner. La plaie nécessitera 10 agrafes et il repart avec une ITT de 10 jours. 

C'est dans l'après-midi vers 16h20 à Ste-Marie, que Derick se fait finalement appréhender. Les gendarmes repèrent un jeune sans casque sur un scooter sans carénage avant, sans phare et sans plaque et le somme de s'arrêter. Il n'obtempère pas et c'est finalement au Verger que les forces de l'ordre l'interpellent. 

Ce matin, les deux jeunes sont jugés, le tribunal refusant un nouveau renvoi prétextant un dépassement des délais de renvois. C'est donc sans défense que les prévenus comparaissent, les avocats étant toujours en grève.

Malgré des déclarations contradictoires lors de la garde à vue, le jeune majeur reconnait finalement les faits devant la juge. Il admet être parti avec Bryan dans la seule intention de voler une moto : "J'ai vu le scooter, j'avais envie de le prendre !" assène-t-il aux magistrats. 

Le complice aussi responsable que son dalon

Son acolyte Bryan, sous la menace d'un sursis mise à l'épreuve de 24 mois et sortant de prison en septembre 2017, se retrouve complice du vol avec violence. La procureur souligne qu'elle le tient responsable au même titre que Derick étant donné qu'il avait connaissance des intentions du jeune homme. Comme elle lui explique "on se dit qu'on risque gros mais c'est pas grave. Ce que nous montre ce dossier, c'est qu'on est capable de tout pour un bien matériel, on est prêt à tout". Elle requiert la même peine pour les deux prévenus, 1 an de prison avec maintien en détention. une révocation du sursis de Bryan à hauteur de six mois et une interdiction de 1 an de conduite tout véhicule à moteur pour Derick.

Après une courte délibération, et malgré les excuses des prévenus envers la victime, la juge reconnait les deux hommes coupables et suit à la lettre les recommandations du ministère public. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par titi974 le 04/04/2018 17:44

quid de la tentative de meurtre sur le scootériste puisque ils avouent que cela était préméditer car des bâtons qui tranchent et qui occasionnent des plaies sanglantes cela s ' appelle bien comme la soulignée la victime un sabre donc c'est une attaque visant à tuer quoique la justice en dise...encore une belle preuve de laxisme avec deux crapules de bas étages.

2.Posté par pipo le 04/04/2018 19:07

"Les faits remontent au 25 février dernier"

Comparution Immédiate?

Quelqu'un m'explique...!

3.Posté par Réveillez vous le 05/04/2018 11:06

""J'ai vu le scooter, j'avais envie de le prendre !"

ben oui ...l éducation de passer par la case TRAVAIL avant D'ACHETER a été oublié...

on va dire que c est pas de ca faute;.il ne savait pas ....le pauvre...
les condamnations sont ridicules comptes tenu des faits avec violence

4.Posté par Macro le 05/04/2018 14:55 (depuis mobile)

Déjà inquiéter pour homicide involontaire, préméditation du vol avec violences... Juste 1 an...

5.Posté par Dakvador le 05/04/2018 20:14

C'est le juge qui faudrait foutre en tole.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes