Océan Indien

Comores : Saïd Larifou porte plainte contre X en France après le coup d'Etat manqué

Mardi 14 Mai 2013 - 11:26

Comores : Saïd Larifou porte plainte contre X en France après le coup d'Etat manqué
Comme le révèle le journal France Mayotte dans son édition du jour, l'avocat franco-comorien, Me Saïd Larifou, a décidé de porter plainte contre X en France et de se porter partie civile dans l'enquête ouverte suite à la tentative de putsch du 19 avril dernier aux Comores.

Suite à ce putsch manque, Saïd Larifou avait été placé en garde-à-vue avant d'être relâché.

L'avocat a déclaré dans les colonnes du quotidien que "certains éléments impliqués dans cette affaire semblent, l'enquête le confirmera ou l'infirmera, établis en France et à l'étranger".

Il a décidé de porter plainte contre ces "éléments" pour qu'ils ne "se sentent pas à l'abri en France". Il rappelle que le mercenaire Bob Denard avait déjà été condamné pour des faits similaires, même en ayant trouver refuge en France.

Saïd Larifou estime que les Comores doivent s'inscrire durablement "dans une logique constitutionnelle normale", et que "les démocrates comoriens" ne peuvent pas laisser des "aventuriers" déstabiliser l'archipel.
S.I
Lu 1309 fois



1.Posté par Lariflette le 14/05/2013 12:02

Il ne manque pas une occasion de faire parler de lui
Je n'ais pas compris, il est français ou comorien cet individu ?

2.Posté par Zozossi le 14/05/2013 19:03

Quand va-t-on lui demander de choisir entre ses deux "patries", celui-là?

3.Posté par vital le 14/05/2013 19:27

les comoriens méritent mieux qu'un esper cuit qui compte devenir président ,installé à des centaines de KM de l'archipel ,loin des difficultés du pays ..
vital

4.Posté par KAFIR le 14/05/2013 22:42

L'ombre menaçante du scandale des commandites ne cesse de planer au dessus de la tête de Larifou, telle une épée Damoclès pouvant tomber à n'importe quel moment. En effet, le Président comorien M IKILILOU a sollicité à l'autorité française de mettre sous pieds, une commission d'enquête qu'elle échappe complètement à son contrôle, et ce, probablement , cette collaboration qui fait peur au mélodiste LARIFOU au point de laver son linge sale en plein public, tel un brasseur d'affaires louches.

Kafir

5.Posté par Amiral La Po le 15/05/2013 08:40

Il devrait s'appeler Larifouteur dmerde.....Quand i arrange à li li lé Français et souvent des fois li lé comorien...Li devrait faire parti de Cran....

6.Posté par yabos le 15/05/2013 08:41

ce monsieur devrait choisir une fois pour toute sa nationalité : ou il est Français ou il est Comorien, mais qu'il arrête de jouer au révolutionnaire de service sans choisir son camp. C'est trop facile à la fin. J'espère que les comoriens auront la lucidité de ne jamais donner le pouvoir à cet individu.

7.Posté par cimendef le 15/05/2013 12:49

Révolutionnaire de pacotille, planqué à la Réunion depuis des lustres, cet homme est franco-comorien quand ça l'arrange et comoro-français quand cela lui plait : un Che Guevara d'opérette.

8.Posté par LOveIslam le 13/06/2013 16:01

Asskm. Je comprends mal votre antipathie à l'égard de cet homme politique. La raison pour laquelle il fait cette action devant le tribunal français est due au fait que nous savons très bien que la justice comorienne n'est pas du tout fiable. Comment obtenir la vérité par un autre canal qu'une action portée avant une instance objective qui mènera une enquête digne de ce nom. Oui c la France mais quel choix avait-il? De plus des français sont impliqués dans la tentative de coup d'état. Aujourd’hui on en est sûr. Donc l'Etat comorien a tout intérêt à demander à la France d'ouvrir une enquête contre ces sinistres individus. Et ce que je dis est tellement vrai que c exactement ce qui s'est passé: l'Etat comorien a aussi saisi le parquet de Paris. Il est OU le pb parce que moi je ne le vois pas? Au contraire je lui dis BRAVO et MERCI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues