MENU ZINFOS
Océan Indien

Comores : Nouvelle commission d'enquête sur l’assassinat du Colonel Ayouba Combo


- Publié le Mardi 6 Novembre 2012 à 10:46 | Lu 875 fois

Comores : Nouvelle commission d'enquête sur l’assassinat du Colonel Ayouba Combo
Le verdict du procès de l'assassinat du Colonel comorien Ayouba Combo, criblé de balles le 13 juin 2010 à son domicile, a été rendu vendredi dernier.
 
Quatre militaires, dont l'ex-chef d’Etat-major, Salimou Mohamed Amiri, ont été acquittés au bénéfice du doute par la cour d'assises de Moroni.
 
L'enquête repart aujourd'hui de zéro. Le meurtre du chef de corps de l'armée comorienne, Ayouba Combo, a suscité un vif émoi au sein de la population de l'archipel.
 
L'actuel président, Ikililou, se fait un point d'honneur à mettre tout en œuvre pour que ce crime de sang ne reste pas impuni.
 
Un message reçu cinq sur cinq par son ministre de la justice, qui s'attèle à la création d'une nouvelle commission d'enquête élargie, composée de magistrats, policiers et gendarmes.
 
Ce groupe de professionnels en matière de criminalité est en charge de mettre à jour de nouvelles preuves, qui permettront à terme l'arrestation du ou des coupables, voire du possible commanditaire de l'assassinat du Colonel Ayouba Combo.
 
L'ancien proche de l’ex-président Ahmed Abdallah Sambi et chef de corps, Ayouba Combo, a péri sous le feu nourri de plusieurs projectiles mortels.

Au moment des faits en 2010, l'armée comorienne est ravagée par des luttes de pouvoir en coulisse.

En avril, la maison du chef de la police est brûlée par un incendie criminel. Le général Salimou Amiri, chef d'état-major, écrit alors un courrier, mettant en cause le chef du cabinet militaire du président Sambi, accusé de planifier un push militaire qui veut éliminer physiquement le président Sambi de l'échiquier politique.

Le Colonel Ayouba Combo sans être nommé, est aussi ciblé. Une atmosphère de crispations, plane au-dessus de l'armée comorienne.

Le Colonel  Ayouba Combo, frère d'armes du mercenaire franco-comorien Bob Denard, a activement participé aux coups d'Etat à répétition, qui ont ébranlé la vie politique agitée des Comores.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes