Océan Indien

Comores : Les sunnites, inquiets du prosélytisme chiite, en appellent au président

Mardi 13 Novembre 2012 - 11:00

Photo illustration
Photo illustration
Aux Comores, les oulémas, chefs religieux, et le grand mufti, plus haute autorité sunnite, ont rencontré, il y a quelques jours, le président Ikililou à Moroni, au Palais de Beit-Salam.
 
L'occasion pour les sunnites de monter au créneau face au prosélytisme chiite qui gagne l'archipel. Le grand mufti se base les accords de 2007 de Doha pour régler les différents confessionnels, pour rappeler à son interlocuteur que "si dans un pays musulman, c’est le sunnisme qui est majoritaire ou vice-versa, les populations sont tenues de ne pas perturber cet ordre dans le but de préserver la paix et la sécurité des habitants", a-t-il énoncé.

Les sunnites ont également tenu à préciser qu'ils ne peuvent pas tolérer les prêches d'endoctrinement de masse des chiites au sein de l'archipel.

Le président comorien Ikililou, conscient des risques de voir les Comores plonger dans une guerre religieuse, appelle à la vigilance de la population.

"Le rite chafiite (Ndlr : Islam sunnite) est celui qui est observé aux Comores depuis l’aube des temps et il y a toujours eu une entente dans la pratique. La volonté de certains Comoriens venus de différents pays arabes de vouloir opérer des changements brutaux dans nos pratiques religieuses et coutumières comporte de grands risques", a affirmé le président comorien Ikililou.

Source: http://www.indian-ocean-times.com/
Lu 1376 fois



1.Posté par Zarab le 13/11/2012 11:22

Cet article a t-il un quelconque intérêt...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter