Océan Indien

Comores : Le parti de Saïd Larifou va déposer plainte pour détournement de fonds publics

Mercredi 4 Septembre 2013 - 11:24

Comores : Le parti de Saïd Larifou va déposer plainte pour détournement de fonds publics
Le chef de file du parti Ridja, l'avocat franco-comorien Saïd Larifou, va déposer plainte ce jeudi pour détournement de fonds publics et corruption envers toutes personnes physiques et morales ayant commis ces actes dans l'archipel.

Comme rapporté par le site lagazettedescomores.com, des militants du parti de Me Larifou ont mené leur propre enquête, et ils ont pu relever 221 témoignages de citoyens qui ont signé le document à soumettre à la justice comorienne.

"La plainte ne portera pas de visage, mais sera au nom de notre pays... Des copies seront envoyées au Fonds monétaire international (FMI), à la Banque mondiale et aux organisations internationales partenaires du pays", a indiqué Saïd Larifou.

"Tout ce qu’on a déclaré sera accompagné par des preuves à l’appui", a-t-il ajouté.
S.I
Lu 687 fois



1.Posté par palaxsa le 04/09/2013 14:09 (depuis mobile)

La double nationalité c'est une connerie.

2.Posté par dimi le 04/09/2013 16:14

veut êtres calife à la place du calife dans tous les cas sa devrait êtres carrément interdit sauf dans le mariage et sous certaines conditions minimum de cinq ans de vie commune garantie par le déménagement de l' un ou de l'autre partie dans le pays d'accueil et sans regroupement familiale .

3.Posté par oui le 04/09/2013 17:31

Larifou a trouvé le bon filon s'enrichir d'euros en France et vomir sur son pays ! Halte à la double nationalité !!

4.Posté par kafir le 04/09/2013 20:54

J'ai déjà évoqué à maintes reprises le comportement regrettable de monsieur s Larifou.
Aujourd'hui, je n'ai pas à changer une virgule. J'affirme solennellement que sa plainte et son commentaire constituent un moment de mauvaise foi digne de figurer dans une anthologie de la désinformation.
Jour après jours, soir après soir, ligne après ligne il s'emploie à marteler la même mélodie dans la tête des comoriens, en taclant ses amis politiques des Comores, requins comme lui même.
Bref. Un concert assourdissant de mensonges grossiers. Les comoriens aspirent tous une vie meilleure et la fin d'une corruption galopante et quasi religieuse. INCHALLAH

KAFIR
.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter