MENU ZINFOS
Océan Indien

Comores : L'ancien président Sambi pourrait être incarcéré pour détournement de fonds publics


Par S.I - Publié le Vendredi 6 Septembre 2013 à 17:57 | Lu 2249 fois

Comores : L'ancien président Sambi pourrait être incarcéré pour détournement de fonds publics
Rien ne va plus pour Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. Selon France Mayotte Matin, l'ancien chef d'Etat comorien est dans le viseur de la justice comorienne pour une affaire de détournement de fonds publics.

Il est reproché à l'ancien homme fort des Comores d'avoir touché une partie des cinq milliards de francs comoriens (environ 10 millions d'euros) dédiés à l'habitat social dans l'archipel et octroyé par l'Arabie saoudite lorsqu'il était au pouvoir.

Le prédécesseur d'Ikililou Dhoinine à la tête de l'Union des Comores avait été convoqué le 20 août dernier à la gendarmerie d'Anjouan pour s'expliquer sur cette affaire. Son cas a même été abordé en Conseil des ministres, où il aurait été demandé aux ministres de la Défense et de l'Intérieur de s'assurer qu'aucun mouvement populaire ne puisse s'opposer à son arrestation.

Ikililou Dhoinine a également donné comme consigne que l'interpellation de son prédécesseur n'intervienne pas en sa présence, mais au cours de ses prochains déplacements à l'étranger.

Par ailleurs, les CD et DVD contenant les discours de l'ancien chef d'Etat ont été interdits à la vente.




1.Posté par Stupide le 06/09/2013 18:01

Tu m'étonnes Léone !!

2.Posté par Zbob le 06/09/2013 18:40

Sans blague!!!!

3.Posté par kafir le 06/09/2013 19:33

Valse des vampires bis : Dans les combats, les yeux sont vaincus les premiers.( Regarder la photo de Sambi !) entre le turban et la barbe a mon sens la première attitude possible : Accepter le pacte, choisir la sécurité au mépris de la justice, il doit renoncer à se porter candidat pour les prochaines présidentielles, penser aussi à dissoudre son parti politique. Cette démocratie si parfaite préféré être jugée sur ses ennemis que sur ses résultats. Indispensable à une compréhension de l'actualité comorienne, ce témoignage capital du président Ikililou explique sans ambages ce " détournement organisé " et permet de comprendre l'inexorable processus qui va engendré de faiblesses en renoncements, à la situation suivante. Les amateurs de " parler vrais " et de révélation seront déçus:
Faut-il attendre des salves dévastatrices contre tous les responsables politiques corrompus sans scrupule ni morale. des turbulences à l'horizon ! contagion prévisible, n'est- il pas aussi à craindre l'accord de l'union des Comores ?

4.Posté par kafir le 06/09/2013 19:33

Valse des vampires bis : Dans les combats, les yeux sont vaincus les premiers.( Regarder la photo de Sambi !) entre le turban et la barbe a mon sens la première attitude possible : Accepter le pacte, choisir la sécurité au mépris de la justice, il doit renoncer à se porter candidat pour les prochaines présidentielles, penser aussi à dissoudre son parti politique. Cette démocratie si parfaite préféré être jugée sur ses ennemis que sur ses résultats. Indispensable à une compréhension de l'actualité comorienne, ce témoignage capital du président Ikililou explique sans ambages ce " détournement organisé " et permet de comprendre l'inexorable processus qui va engendré de faiblesses en renoncements, à la situation suivante. Les amateurs de " parler vrais " et de révélation seront déçus:
Faut-il attendre des salves dévastatrices contre tous les responsables politiques corrompus sans scrupule ni morale. des turbulences à l'horizon ! contagion prévisible, n'est- il pas aussi à craindre l'accord de l'union des Comores ?

5.Posté par Amiral La Po le 06/09/2013 20:01

Pas grave ça!!!Le gouvernement Français va envoye a li un avion pour son asile politique et li va vive bien comme les autres grènes de la planète!!!

6.Posté par Y a un problème? Yes sir... le 06/09/2013 20:21

Sambi? Centbillets......

7.Posté par SEVERIN le 06/09/2013 21:37

Bravo post5,comme les Bozizé du Centrafrique dans les Yvelines.
in yab des Yvelines

8.Posté par Kaloupillé le 07/09/2013 10:48

SAMBI .....et un Agent de L' IRAN...

9.Posté par marie le 08/09/2013 10:34

Et son peuple qu'est-ce qu'il en fait, il le disperse?

10.Posté par dimi le 09/09/2013 06:52

FAUT pas rêvé tous les pays ou presque de région afrique madagascar et j'en passe sont a 90% la proie de président et ministres véreux ripoux etc!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! sambi ou un autre quel différence ,,,,,,,????.

11.Posté par Zarboutan le 09/09/2013 12:09

Le Français Said Larifou est prêt-il pour la succession ? ;-)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes