Océan Indien

Comores : Des recherches compliquées

Mardi 7 Juillet 2009 - 07:18

La carlingue de l'A310 et les passagers du vol Sanaa-Moroni n'ont toujours pas été retrouvés. Les recherches "s'annoncent compliquées" et vont "prendre du temps" selon l'ambassadeur de France aux Comores.


Comores : Des recherches compliquées
Les recherches de l'épave de l'A310 ne sont pas concluantes. Pour l'heure, aucun corps ni de carlingue n'a été repéré.
Ces recherches s'annoncent "compliquées" et vont "prendre du temps" a déclaré hier à la presse l'ambassadeur de France aux Comores, Luc Hallade.
Selon lui, "tout est compliqué et long. Je comprends tout à fait la souffrance et l'attente des familles, mais il faut avoir un langage de vérité: ça va prendre du temps parce qu'on est dans des conditions difficiles."

Il faudra ensuite déterminer la nature des fonds, mais il n’existe pas de cartographie précise des fonds marins de l’île de Grande-Comore selon l'AFP. Or, "on est sur un volcan, les fonds sont extrêmement accidentés et la déclivité sous-marine est très forte", a ajouté l’ambassadeur.

Luc Hallade a ajouté que d'ici le 12 juillet, les équipes de secours "vont continuer à préciser la localisation des enregistreurs (...) et à faire des patrouilles sur zone par voies maritime ou aérienne" pour repérer d'éventuels débris et corps.
 
L'Airbus A310 de la compagnie aérienne Yemenia qui a effectué la liaison Paris-Sanaa-Moroni s'est abîmé en mer le 30 juin peu avant son atterrissage à l'aéroport de Moroni. 153 passagers étaient à bord. La seule survivante du crash est Bahia Bakari, âgée de 12 ans. 
Magali Payet
Lu 534 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane