MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Comores : Cet homme est très dangereux


Par Hadji Anouar - Publié le Dimanche 20 Décembre 2015 à 03:21 | Lu 1136 fois

Comores : Cet homme est très dangereux
Il a été Chef de l'Etat et aspire à le redevenir mais n'a jamais aimé son pays. Il s'agit, vous l'avez sans doute deviné, de Assoumani Azali.

Chef d'Etat major de l'armée comorienne, il a déserté le champ de bataille lors du coup d'état dirigé contre le Président Said Mohamed Djohar en septembre 1995.

Il a saisi le prétexte d'un "risque de guerre civile" pour renouer avec les coups d'état alors que c'est lui-même qui avait manipulé et soudoyé des jeunes de la Grande Comore pour les inciter à chasser les Anjouanais.

En 2005, Azali rencontra secrètement le candidat Sambi à l'hôtel Al Amal à Mutsamudu pour conclure un accord du même acabit que le pacte Molotov-Ribbentrop.

Malgré les apparences, Azali contribua à la victoire de Sambi en trahissant Ibrahim Halidi qu'il était sensé soutenir et en mobilisant ses militants pour faire battre son Vice-Président Caabi par Sambi à Anjouan.

La stratégie d'Azali est des plus machiavélique. Il misa sur celui dont il prévoyait l'échec. Azali estimait que le bilan de Sambi devait être si catastrophique que les Comoriens finiraient par regretter le pouvoir de la CRC et faire appel à lui.

Sambi emprisonna et traîna dans la boue ses ministres mais Azali n'a bougé son doigt pendant 5 ans car ses funestes prévisions se réalisaient : le pays continuait sa descente aux enfers.

Azali se présente aujourd'hui comme le Messie alors que son passé est sombre, ses mains sont trop sales et ses comptes sont remplis de centaines de millions de francs comoriens volés aux Comoriens.

Il se murmure même que Boléro s'apprête à fomenter des troubles et à les mettre sur le compte des opposants pour perpétrer de nouveau un putch en faveur de son ami Azali.

Le colonel se croit obligé de repasser par la case coup d'état car son plan machiavélique de 2005 connait des ratés : les Comoriens, dans leur grande majorité, ne demandent pas son retour à Béit-Salam et bien des leaders politiques, dont Sambi, sont plus populaires que lui.

La CRC n'a jamais gagné d'élections y compris lorsque Azali était Président.

Je tiens à souligner que l'élection présidentielle de 2002 dont Azali s'est déclaré vainqueur ne fut en réalité qu'une mascarade électorale, une farce pour donner un semblant de légitimité démocratique à un colonel putschiste.

Si des élections présidentielles transparentes, libres et démocratiques devaient se tenir, Azali les perdraient à coup sûr car la malédiction le poursuit depuis ce jour où il a abandonné ses troupes pour aller se cacher à l'ambassade de France à Moroni alors que le pays était envahi par des mercenaires.

Hadji Anouar, Montélimar (France)



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes