Océan Indien

Comores : Au moins 3 morts et plusieurs disparus dans le naufrage d'un kwassa

Lundi 28 Août 2017 - 15:33

Said Larifou, président du parti RIDJA, se trouvait à l'hôpital de Foumbouni (Grande Comore), "où sont évacués 11 des rescapés et 3 des corps des passagers du naufrage"
Said Larifou, président du parti RIDJA, se trouvait à l'hôpital de Foumbouni (Grande Comore), "où sont évacués 11 des rescapés et 3 des corps des passagers du naufrage"
Le drame est survenu ce week-end, dans la nuit de samedi à dimanche. Un kwassa kwassa avec à son bord plus d'une vingtaine de personnes a fait naufrage entre Anjouan et Mayotte. Le bilan fait état d'au moins 3 morts et plusieurs disparus, dont des enfants. 

Sur place, Said Larifou, président du parti RIDJA, se trouvait à l'hôpital de Foumbouni (Grande Comore), "où sont évacués 11 des rescapés et 3 des corps des passagers du naufrage d'une vedette qui devait se rendre à l'île de Moheli au départ de Chindine", explique-t-il. Il ajoute : "Personnellement, je témoigne de l'efficacité des interventions des autorités, notamment le maire d'Itsahidi, le préfet du sud Est, la cosep, la gendarmerie, la police nationale et de la population. Notre reconnaissance est sans limite pour leur disponibilité."

Une météo peu clémente et une surcharge de l'embarcation seraient à l'origine du drame. Selon le site LaComorienne.com, il s'agit du 3e naufrage en l'espace de quelques jours.
Zinfos974
Lu 856 fois



1.Posté par klod le 28/08/2017 20:50

RIP , malgré tous les discours , dans l'Océan Indien , si proche de la RUN , certains meurent à cause de frontière artificielle .certains s'en contentent .............les memes . En méditerranée pareil ................. les memes s'en contentent .povs mondes !

2.Posté par Frederic le 29/08/2017 11:23

Posté 1.
Malheureusement pour vous, les frontières existent, artificielles ou pas. On ne peut pas laisser toute la terre entière franchir la mer Méditerranée ou le bras de mer séparant Mayotte des Comores. De même, on ne peut pas tolérer que 58 faux athlètes se cachent à l'île de La Réunion après les JIOI. Il ne s'agit pas de fermer complètement les frontières mais les ouvrir à tous n'est pas une bonne chose non plus.

3.Posté par Fidol Castre le 29/08/2017 13:16

Immigration. Une démonstration par le chewing gum.

4.Posté par Pauvre France le 10/09/2017 23:39

Si Mayotte était restée aux Comores ce genre de drame n'arriverait pas.
Mayotte n'a pas vocation à être Française, il faut que revienne dans le giron des Comores.
La plaisanterie a assez durer , faites le nécessaire dès maintenant avant qu'il ne soit trop tard.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Août 2018 - 14:46 La terre a tremblé non loin de Rodrigues