MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Communiqué de presse de Monique Orphé, député de la Réunion


- Publié le Lundi 19 Janvier 2015 à 17:44 | Lu 619 fois

Je suis extrêmement choquée d’apprendre que des jeunes médecins ont exprimé leur désaccord avec la loi Santé en utilisant la représentation d’une scène de viol, qui met en scène une femme pouvant incarner Marisol Touraine.

Cette scène de viol, reconstituée sur le mur d’une salle de garde (à Clermont-Ferrand), ce qui en soi me laisse perplexe, a été complétée de bulles qui font dire des obscénités aux auteurs du viol, dans le but semble-t-il d’exprimer une contestation de la loi Santé. La victime est une femme, interpellée comme étant la loi Santé, donc par extension faisant clairement allusion à notre ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine.

C’est une attaque odieuse contre une femme en premier lieu car, quelque soit le message que l’on veut faire passer, mettre en scène un viol pour cela est inqualifiable. C’est une attaque odieuse contre la fonction de femme politique et de ministre en l’occurrence. Défendre ses idées et ne pas être d’accord avec des politiques publiques sont des droits mais représenter un crime, avec une forme d’humour qui emprunte à l’univers enfantin des super-héros, est une banalisation de l’acte qui frise l’apologie du viol. Je suis d’autant plus outrée que, dans le cadre de la lutte les violences faites aux femmes, j’estime que les médecins sont les premiers à devoir être à l’écoute des victimes de violences, à pouvoir les reconnaître et les aider.

 

                                                                                                                       Monique Orphé,

Députée de la sixième circonscription,
Rapporteure pour avis de la Délégation aux Outre-mer pour la loi Santé 




1.Posté par lébon le 19/01/2015 18:03

En effet c'est inadmissible mais la sourde oreille du ministre et l'absence de considération que les parlementaires socialistes ont eu envers les médecins ont amené cette tension extrême. Si vous aviez écouté, ces débordements inadmissibles ne seraient pas arriver. Ne croyez pas que ce débordement fera faiblir le mouvement qui consiste à lutter contre la désintégration du système de santé

2.Posté par EFFET BOOMERANG le 19/01/2015 18:11

Madame ORPHEE, votre réaction me surprend! Vous êtes outrée? Alors imaginez le sentiment qu'éprouvent à chaque fois les personnes que Charlie Hebdo à choqué à travers ses caricatures!

C'est votre laxisme, votre permissivité qui a engendré tout cela! Cela s'appelle l'effet boomerang! ou encore on récolte ce que l'on sème!

Sûrement que la semence de Madame la Ministre n'était pas de très bonne qualité!

3.Posté par Boomerang le 19/01/2015 21:01

Choquée, choquée...Faut arrêter de la choquer pour démarrer....

4.Posté par Madame Orphé, lisez-vous les commentaires sous votre courrier ? le 19/01/2015 21:15

Si oui, j'attends que vous vous déclariez choquée par un certain nombre de caricatures de chiottes des dessinateurs de Charlie.
Si je ne puis que condamner fermement l'attaque chariesque contre Charlie Hebdo, je ne vais pas pour autant porter au pinacle les insultes grossières de ces petits médiocres.
Zinfos en a publié quelques-unes et je ne vois pas qui cela peut-il faire rire ou même sourire.
Dites-moi franchement, Madame Orphé, cela vous fait-il sourire de voir Dieu le Père enluqué par Jésus-Christ, Lui-même enluqué par le triangle du Saint-Esprit avec la légende : "Mgr Vingt-Trois a trois papas".?
Marine Le Pen comparée à un étron fumant, vous ne trouvez pas que c'est un humour de merde ?
Je trouve ignoble que ce journal si médiocre ait les faveurs financières de l'Etat.
Ces pseudos "journalistes" provoquent des émeutes dans de nombreux pays musulmans.
Ce sont des irresponsables.
Ce sont des fauteurs de troubles.
Pouvez-vous, svp, intervenir auprès du président de la République pour que ce canard soit fermé définitivement ?
Madame Orphé, le DROIT aux insultes gratuites proférées par les caricaturistes GODF de Charlie Hebdo avec la bénédiction des magistrats GODF et l'appui de François Hollande et Christiane Taubira, tous deux GODF, n'est nullement un droit.
Dorénavant, merci de vous offusquer de TOUTES les injures publiques, infondées, et pas seulement celles qui visent un membre du Parti socialiste.
Vous gagnerez en crédibilité et en respectabilité.
Armand GUNET

5.Posté par Pastéque le 19/01/2015 23:59

Les gauchos veulent leur revanche sur l'histoire du mur des cons, ils n'ont rien trouvé de mieux que des carabins paillards et une scène de partouze pour tenter de faire le buzz.

J'espère que les syndicats d'internes feront un procès à ces "je suis charlie" de pacotille pour dénonciation calomnieuse.

6.Posté par un prétexte le 20/01/2015 11:04

Madame Orphée, votre communiqué de presse m'inspire plusieurs éléments de réponse.

Déjà le "semble-t-il" dont vous usez ailleurs pourrait selon moi s'appliquer à ce que vous qualifiez de "scène de viol" car il est possible d'en avoir une autre interprétation.

Ensuite vous êtes d'abord prudente en disant "une femme pouvant incarner Marisol Touraine" puis vous oubliez le "pouvant" en laissant entendre qu'il s'agit bien d'elle de façon certaine. Relisez-vous.

Je suis contre la violence en général et tout comme vous contre la violence faite aux femmes en particulier.
Toutefois je vois surtout dans cette fresque une scène paillarde comme il doit en exister dans toutes les salles de garde, lieu où apparemment vous n'avez jamais mis les pieds.

Mais comme elle attaque la loi de votre ministre, vous trouvez un prétexte étranger à la loi pour la défendre ...
Et pas un mot sur les raisons qui peuvent amener les médecins à protester car le problème c'est bien là qu'il est !

7.Posté par DOM le 20/01/2015 11:21

les commentateurs des traines savates, populistes.
Les chiens aboient, la caravane passe :

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes