MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Communautarisme islamique : l'envers du décor


Tribune adressée le 22 octobre 2020

Par Lounys SAIBI-VEERAPERMAL Vice-Président du Think-Thank « TRANSITIONS » - Publié le Mardi 3 Novembre 2020 à 15:03 | Lu 2441 fois

Communautarisme islamique : l'envers du décor
Il est inquiétant de constater que certaines collectivités et mosquées figurant sur notre île n’aient pas condamnées les atrocités s’étant récemment déroulées sur le territoire national.

En effet, ces mêmes organismes islamiques qui, il y a des années de cela, invitaient fraternellement pour certains, un dénommé Tariq RAMADAN dont le grand père n’était autre que le fondateur du mouvement des Frères Musulmans, en Egypte.

Une invitation fraternelle ayant en cela permise à ce prédicateur religieux d’exprimer ses idéaux, mais aussi de promouvoir les travaux de ce même homme, aujourd’hui mis en accusation par les instances judiciaires républicaines pour harcèlement ainsi qu’abus sexuels sur de multiples personnes issues de la gente féminine.

Déroutant ? Pas vraiment lorsque l’on sait que les instituts religieux islamiques ont durant des années, perpétrés des violences et supplices à l’encontre de la jeunesse religieuse islamique. Violences ayant apparemment cessées grâce à l’actuelle nouvelle génération d’imam, mais qui tout de même marquèrent bon nombre de générations durant les années 2000 à 2014, dont la mienne, ayant suivi en parallèle de mes études républicaines, des études religieuses durant 14 années au sein d’un institut religieux islamique de l’île.

Violences que nous ne pouvons tolérer si tant est qu’elles venaient à se reproduire, et que je condamne fermement, l’idéologie dominante étant celle de la République.

Aussi, par cette tribune qui m’est aujourd’hui accordée, et en ma qualité de Vice-Président du Think-Thank TRANSITIONS, je tiens à condamner le communautarisme ainsi que les dérives émanant de certaines mosquées de
notre prestigieuse île.

Un communautarisme se soldant aujourd’hui par une abjecte sectarisation religieuse, au sein de laquelle UN SEUL et UNIQUE rite de pratique religieuse figure au profit des autres.

A cela nous pouvons également ajouter la sélectivité religieuse islamique faisant prévaloir, sur les autres diasporas existantes, la diaspora indo-pakistanaise. En effet, l’on ne peut aujourd’hui régler en interne les discordes et aberrations observées depuis maintenant plus de 10 ans, en raison du simple fait que, si l’on ne provient pas d’une famille indo-pakistanaise influente, on ne dispose tout simplement d’AUCUN DROIT DE PAROLE au sein des mosquées.

On musèle ainsi le fidèle au profit des charlatans finançant et dirigeant les lieux de cultes islamiques. C’EST UN BAFOUEMENT TOTAL DE LA DEVISE REPUBLICAINE, déclarant en cela Liberté, Egalité, Fraternité. C’est pourquoi il
est aujourd’hui plus que jamais impératif que l’Etat reprenne le contrôle des lieux de culte locaux au travers de trois principaux leviers :

1 – Le levier financier, permettant en cela que l’Etat puisse directement subventionner les mosquées afin que règnent au sein de ces dernières une réelle Harmonie amenant à une Fraternité Humaniste. Si l’on poursuit le financement des mosquées par le biais des familles indos-pakistanaises influentes, on court véritablement à la catastrophe puisque ces dernières à défaut de voir ce lieu comme étant public, le voit avant tout comme un domaine ou une entreprise familiale.

2 – La descente régulière de RG ou de membre de la DGSE et DGSI à des fins sécuritaires et préventives. Comme l’on dit si bien « Un Homme avertit en vaut deux », et c’est pourquoi nous devons au travers de la surveillance de nos lieux de cultes et du renseignement, contribuer à la pérennité de notre dogmatique.

3 – Instaurer des écoles disposant d’une labellisation islamique conforme aux idéaux de notre République Francaise. Les imams fichés S doivent en cela, impérativement se voir exclu des interventions religieuses ainsi que de l’enseignement relatif à nos plus jeunes.

C’est uniquement au travers de ces leviers que nous parviendrons à tendre vers un Islam se voulant conforme à la République.

Outre cela, j’invite les imams et enseignants âgés à cesser de vouloir retransposer le modèle du pays qu’est l’Inde, au sein de notre société réunionnaise. En effet, La Réunion étant un carrefour où se croisent et cohabitent diverses diasporas, nous devons respecter la citoyenneté de chacun et ne pas chercher à faire prévaloir un modèle de pays sur un tout autre.

Dans le même temps, je tiens à fermement condamner le racisme ainsi que les discriminations dont sont victimes les diasporas mahoraises, comoriennes, maghrébines et parfois convertis, au sein de certains lieux de culte.

Pour une île se qualifiant d’avant gardiste du Vivre Ensemble, telle que la nôtre, il est impératif de remédier à cela en sauvegardant le respect que nous vouons à l’Humanisme, et par cela à l’Humain dans son ensemble. C’est pourquoi, à
défaut de parler de plan de relance économique je tiens ici à proposer :

-Un PLAN DE RELANCE DE LA CITOYENNETE, qui permettrait à une rééducation républicaine. Il serait également bien que le principe d’équité religieuse soit respecté au sein de nos mosquées. Il est dès lors, inacceptable de condamner les faits et gestes d’un mahorais, comorien, maghrébin ou converti, lorsque dans le même temps, on ferme les
yeux sur mes mêmes faits et gestes commis par un indo-pakistanais. In fine et ce sera le point le plus important car il nous faut conserver le meilleur pour la fin comme l’on dit si bien, La Femme se doit d’être pleinement réintégrée au sein de nos mosquées.

Il est ainsi révoltant que les Femmes ne puissent pas prier dans nos lieux de culte islamiques, à la Réunion, alors bien même que d’autres pays en Afrique, au Maghreb, en Amérique, au Moyen Orient ainsi qu’en Asie et Océanie permettent à ce que cela puisse se faire. Le machisme des mentalités actuelles de nos dirigeants religieux doit impérativement cesser, sous peine de se voir complice d’une forme de radicalisation de la pensée religieuse. Je conçois pleinement que mes écrits ne seront pas du goût de toutes et tous, certes je l’entends, mais les pratiques déviantes et destructrices de notre communauté islamico-réunionnaise doivent cesser.

Nous sommes à l’aube d’une ère où le communautarisme « péï » a clairement atteint ses limites, et c’est Ensemble que nous devons et devrons acter les Transitions cultuellos-républicaines s’imposant. Il en va aujourd’hui de la survie des politiques et affaires cultuelles, ainsi que de celle de notre République. Aussi, j’invite les imams actuellement en place à débuter la rédaction d’une charte d’un Islam de la République afin que nous puissions avancer vers de meilleurs lendemains.

J’invite également les élus locaux, le Préfet, ainsi que le Président de Région à collaborer avec nos plus jeunes, ainsi qu’à repenser la représentativité religieuse à échelle régionale.

Il est intolérable que des personnes inaptes, aujourd’hui, se retrouvent à la direction de nos lieux de culte. Des personnes ne désirant que le titre honorifique leur étant attribué, et non le bien être et l’épanouissement des
fidèles.

Saluons, Ensemble ces évolutions à venir car ce n’est pas à nous- mêmes mais à l’avenir que nous devons rendre Gloire.

Bien à vous.




1.Posté par C.J. le 03/11/2020 14:37

Très bon texte..
Je mettrai un bémol au paragraphe du financement des mosquées..
L' État entretient les Eglises anciennes parce que basculées ds le patrimoine des bâtiments de Frce..pas les nouvelles constructions d' après..et c' est une bonne chose, on ne peut faire d' exception pour le culte musulman.
Pour le fonctionnement, les dons défiscalisés à 60% comme c' est déjà le cas pour tt le monde devrait suffire.

2.Posté par C.J. le 03/11/2020 15:13

Au cas où je n' aurais pas été clair, je préfère y revenir..
Qu'il y ait des problèmes internes dans cette communauté..certes..mais c'est à elle de gérer...pas à la République qui ne doit pas mettre ses pieds dans une mosquée pas plus que dans un autre lieu de culte...
Elle n' a pas non plus à faire des appels du pied par la voix des Politiques, et je pense là aux propos de Valérie Pécresse demandant aux musulmans de choisir..de quel islam qu' il veulent.
N' ayant pas a s' immiscer, l' État n' a aucune aide à apporter.
Le choix des électeurs se fait ds les urnes et non dans les mosquées.

3.Posté par Jambalac le 03/11/2020 18:43

Par Lounys SAIBI-VEERAPERMAL Vice-Président du Think-Thank « TRANSITIONS »
............................................................................

Vous êtes sûr que la tête lé bon ?

Votre courrier est un zembrocal de reproches et d'idées incompatibles avec la loi de 1905.

"que l’Etat reprenne le contrôle des lieux de culte locaux". Vous êtes un déconnecté.

Famille riche influente ? Vous êtes resté un zenfant pour ne pas avoir encore compris que c'est le pognon qui commande le monde. Les riches donateurs de l'église catho sont mêmes reçus par le pape en privé pendant que le sdf mange un reste de pizza récupéré dans la poubelle du vatican.

4.Posté par Bambino le 03/11/2020 18:52

Certains points ici concernent effectivement la République.

5.Posté par C.J. le 04/11/2020 06:21

Je vois apparaître dans ce courrier, comme une volonté de mettre en charge et sous contrôle de l' État, la gestion des cultes...assez étonnant !
Inspiré des contrées d' Asie où les moines ont leur statut social d' être entretenus par le reste de la société, leur cité dortoir autour du Temple....et j' en passe..une vie collective pour paresseux ! Savamment intégrée dans l' organisation du pays.

6.Posté par MICHOU le 04/11/2020 08:13

Pour la première fois, du moi s pour moi, une remise en question des pratiques initiees par l'homme, pour le pouvoirle besoin de soumettre , que l'on peut retrouver partout, ne nous leurrons pas.
Cependant focaliser les problèmes sur l'indopakistanais est une erreur.
Ce sont les pratiques qui sont condamnables et n'ont rien à voir avec les origines des uns ou des autres.
Quand à l'accès aux femmes, certaines catégories ont le droit et sont même attendues aux abords des mosquées.
Elles savent ce qu'elles viennent chercher et le trouvent. Question de couleur effectivement due à l'illusion du savoir, du pouvoir, d'une hypothétique élévation supposée.
Les soeurs , mères, elles sont exclues.
Les jeunes générations n'ont rien fait pour changer tout ça

7.Posté par Bambino le 04/11/2020 08:32

5 C.J.

Hors sujet, je lis une demande de vigilance, pas de tutelle.
Lé important que cette demande i vienne de ses membres et que l'expression soit publique.
D'autres cultes i règle souvent certains problèmes sur la place publique, signe que zot lé intégrés et ouverts à la discussion.
Quand çà va il faut le dire et quand çà ne va pas, il faut surtout le dire.

8.Posté par Z le 04/11/2020 09:15

Cher Mr VEERAPERMAL,
Tout d’abord je souhaiterais vous dire que l’association SAIRVIRE qui regroupe la quasi totalité des imams de La Réunion à condamner et apporter leur soutien que ce soit pour Samuel Paty ou pour les actes barbares commis dans les églises (lisez le JIR et le quotidien ou rendez vous sur le FB de cette association), Mr Patel du CRCM a également apporté tout son soutien, des imams et coreligionnaires se sont rendu sur la place des droits de l’homme à champ Fleury... Que souhaitez vous de plus ? Que dans chaque mosquée on lance l’hymne national dans les hauts parleurs et qu’on éclaire les minarets en bleu blanc rouge? Au delà de la condamnation il faut voir le fond du problème qui reste l’éducation.

En ce qui concerne vos accusations d’accueillir Mr Ramadan dans les mosquées tous ces discours sont enregistrés et disponibles je vous invite donc à souligner ce qu’il y a à critiquer.


Pour le financement de l’état dans les mosquées c’est impossible, un peu de jugeote voyons! La laïcité c’est la séparation de l’état et des religions il faudrait revoir vos bases!!

Pas besoin de descente de le DGSE pour faire peur, tout ce qui ce dit à la mosquée est enregistré et disponible, d’ailleurs les prêches sont ouverts à tous, qui a interdit à un non musulman d’écouter les discours dans les mosquées ?


Avez vous des informations que nous n’avons pas pour dire que les imams fichés S doivent être viré ?


N’oubliez pas que ces « personnes inaptes » qui gèrent nos mosquées le font bénévolement, ont développé des structures mais si la tâche semble facile pour vous ne demandez pas au président de la région de vous donner la confiance! Venez à la mosquée et mettez la main à la patte, ils vous accueilleront les bras ouverts

9.Posté par C.J. le 04/11/2020 09:20

En clair, tout cela semble dire, comment se refiler la patate chaude !

Les religions ont le devoir d' être dans la République sans que la République entre en religion.

10.Posté par Bambino le 04/11/2020 09:43

5. C.J

Suite à mon précédent commentaire, je me suis rendu compte que j'ai peut être été sévère envers vous, lorsque j'écrivais "hors sujet".
Je voulais dire que l'interprétation dans le texte devrait s'appuyer sur ceci:
"C’est uniquement au travers de ces leviers que nous parviendrons à tendre vers un Islam se voulant conforme à la République".

Je ne retiens que la faisabilité des points 2 et 3, le premier point relevant de la liberté de culte garanti par notre Constitution; le fidèle est libre de ne pas se rendre sur le lieu qui ne lui convient pas. Il n'est par ailleurs pas choquant que la République veille à l'adéquation des pratiques avec la norme juridique.

La loi de 1905, instaurant la laïcité (séparation de l'église et de l'État) ne permet effectivement plus de financer les cultes (sauf exceptions historiques): https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Loi_de_s%C3%A9paration_des_%C3%89glises_et_de_l%27%C3%89tat

11.Posté par C.J. le 04/11/2020 10:19

@7 Bambino.
A chacun sa grille de lecture alors, mais ne me met pas hors sujet...

Les religions ont le devoir d' être dans la République. La République n' a pas vocation à entrer en religion.

12.Posté par Bambino le 04/11/2020 13:54

11 C.J
En matière de religions (toutes religions et croyances confondues), la République a vocation à veiller au respect des règles démocratiques et constitutionnelles.

(J'ai reformulé vos deux affirmations, en disant la même chose, plus ou moins)

13.Posté par Mouffti le 04/11/2020 16:11

Mr veerapermal j'aimerai bien débattre avec vous sur tous les sujets qui vous tracassent tant et surtout vous guider dans vos propos car je vois que vous ne connaissez strictement rien des religions qui existent dans notre île bien a vous

14.Posté par Bambino le 04/11/2020 16:37

Monsieur Lounys SAIBI-VEERAPERMAL,

Puisque vous êtes ici, je voudrais vous soumettre quelques questions, pour ma compréhension:

- Comment expliquez-vous le fait qu'un grand nombre de jeunes filles dans l'ile aient fait le choix de porter le voile, alors qu'il y a quelques dizaines années cette tenue était rare dans la rue ?

- Vous évoquez dans votre texte la notion de "radicalisation de la pensée religieuse", en faisant allusion à un éventuel machisme. Par extension, imaginez-vous possible que les importantes dérives constatées en métropole en matière d'enseignement de la doctrine, pourraient apparaître ici ? Dans l'affirmative, pensez-vous que les fidèles locaux seraient en mesure de les combattre seuls ?

- Quel est votre avis sur les caricatures ?

- que pensez-vous du dialogue interreligieux local ?

- Un sujet récent sur Zinfos traitait de l'abattage halal, majoritaire dans l'ile. Pensez-vous que la redevance (si elle existe réellement, elle serait destinée au financement du culte) devrait être équitablement redistribuée entre chacune des dénominations musulmanes locales ?

15.Posté par A mon avis le 05/11/2020 11:41

LA RELIGION envahit de plus en plus l'espace public, Toutes les religions piétinent la loi de 1905 !
Et la religion musulmane avec ses multiples courants plus ou moins extrémistes, est particulièrement agressive dans cet exerce de conquête !

Commençons par interdire les écoles privées sans contrat.

Et reléguons la religion dans la sphère privée en exigeant le respect de la loi de 1905.

Assez de subir les diktats religieux (de toutes les religions) dans l'espace public !

16.Posté par Vérité le 05/11/2020 11:45

Heureusement qu’on musele les fidèles comme vous! Les “les indiens musulmans” ont su vivre avec la république contrairement à vous!!!
Heureusement qu’on “ vous “ donne ni la parole ni la gestion dans les mosquées ! Cest pas le magreb ici !
( je ne met pas tout le monde dans le même panier) mais la plupart des “ musulmans importés veulent imposer leur vision qui n’a pas sa place dans cette société réunionnaise!
Vous avez votre histoire on a la notre !
Je comprends que tu sois frustré mon frère! La colonisation est passée par la ! Tu es frustré habibi (Frere) ! Il faut que tu fasses soigner ( sans ironie)
Il y a eu l’esclavage aussi ici , mais on pardonne , on grandi et on avance.,,
Médite sur la bibliographie de Mohammmad (le prophète bien aimé des musulmans ) tu comprendras tout de la sagesse!
Au fait les RG sont dans les mosquées et c’est bien ! au cas où tu ne sais pas! ( il n’y a rien à cacher) d’ailleurs c’est public n’importe qui peut venir écouter les prêches tout comme dans les autres lieux de cultes.
L’Etat sait tout se qui se passe dans les mosquées, les financements etc...
pourquoi tu veux faire le buzz?
Tu veux te présenter pour les prochaines régionales...,?
Allez va manger un bon rougail saucisse! ( halal bien Sur ) miam miam le goût Peï ôtè

17.Posté par polo974 le 05/11/2020 12:43

""" Lounys SAIBI-VEERAPERMAL Vice-Président du Think-Thank """

Thank, merci pour la blague...

en voilà une autre: stink-tank

18.Posté par Saucratès le 13/11/2020 15:20

M. Saibi-Veerapermal, je vous tire mon chapeau pour oser dénoncer publiquement des faits touchant à la communauté musulmane dans cette île. En ces temps incertains, il faut du courage pour s'exprimer sur l'islam. J'ai noté, comme vous très certainement, que quelques bonnes âmes se proposaient pour débattre avec vous des sujets qui vous tracassent ... Nul ne saura si c'est avec un sabre ou un cutter à la main que cette bonne âme souhaite débattre. Nul par contre ne répondra à vos accusations de sexisme et d'intégrisme. Je regrette d'ailleurs que d'autres bonnes âmes des courriers des lecteurs de Zinfos comme Polo974 ou AMA ne s'intéressent pas à vos propos, mais préfèrent vous moucater.

En vous lisant, je me dis que votre critique peut autant s'appliquer aux loges maçonniques où officient tant de musulmans réunionnais, particulièrement silencieuses sur l'ensemble de ces mêmes points. Comment l'islam et les maçons ont-ils pu devenir des lieux de pouvoir dans notre belle île ? Je vous conserve mon admiration pour votre courage en ces temps incertains où des fous d'Allah frappent pour un rien, pour une rumeur sur internet. Je vous admire aussi sachant le pouvoir de la communauté musulmane dans cette île, sur la vie des familles, sur l'accès aux emplois et aux pas-de-porte commerciaux. Et pourtant, malgré tout, malgré ce que vous écrivez, la tolérance religieuse à La Réunion doit être très supérieure à celle existante en métropole.

Un dernier point sur votre appel à une surveillance accrue des mosquées. Aux Etats-Unis, un agent du FBI qui sondait les fidèles de mosquées sur des projets d'attentats a été immédiatement dénoncé au FBI par les fidèles. C'est aux musulmans de considérer que la France et la République sont plus importantes que leur religion et que leurs coreligionnaires. C'est par la vigilance vis-à-vis des fidèles déviants et le patriotisme que l'islam pourra éradiquer certaines formes de terrorisme. Saucratès

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes