MENU ZINFOS
Société

Comment le rectorat traite les cas avérés, les cas contact et contact-contact dans les écoles?


Depuis la rentrée, les appels de parents et personnels inquiets se multiplient au rectorat. Personnes testées positives au Covid-19, cas-contact, personnes en contact avec des cas-contact... Face à la multiplication des contaminations et à l'inquiétude des parents, le rectorat s'appuie sur l'expertise de l'ARS.

Par - Publié le Vendredi 21 Août 2020 à 14:00 | Lu 5075 fois

Comment le rectorat traite les cas avérés, les cas contact et contact-contact dans les écoles?
Les affres de la rentrée ont, cette année, été décuplés par la recrudescence de cas Covid-19 sur le département. Aux cas avérés (foyers de contaminations confirmés dans certains quartiers du chef-lieu entrainant le report de la rentrée, agent de l’Organisme de gestion de l’école catholique à St-André testé positif ou encore lycéen positif à Bras Panon …) s’ajoutent depuis lundi, des suspicions et des rumeurs propagées sur les réseaux sociaux alimentées par les retours ou arrivées de voyageurs. 

Mardi, les services du rectorat ont dû faire face à une dizaine de signalements. Et ce rythme s'est encore accéléré ces dernières 24 heures. Pour la plupart, les inquiétudes viennent de personnes ayant été en contact avec des cas-contact, indique le rectorat qui s’appuie, pour y faire face, sur l’expertise de l’Agence régionale de santé. La procédure est désormais rodée. 

"Lorsque l’on a par exemple un personnel ou un parent d’élève qui appelle et qui annonce que 'mon enfant a été testé positif' ou que 'j’ai été testée positif et j’ai mon enfant qui a été contact' ou alors que 'je connais un collègue qui a été testé positif', à chaque fois le chef d’établissement, dès qu’il a connaissance de la situation, commence par isoler la personne en question. Le chef d'établissement prévient alors le médecin du rectorat qui lui pose déjà des questions pour délimiter le périmètre. Une fois qu’il a fait ça, les informations sont transmises à l’ARS. Et c’est l’ARS qui, au vu des éléments, adresse recommandation que le rectorat applique", expose le rectorat. 

"Au cas par cas"

Imaginons qu’un élève soit dépisté Covid. Une série de questions permet de déterminer le degré de personnes potentiellement exposées en sa présence. "Est-ce que l’élève a porté le masque tout le temps ? Est-ce que ses camarades portaient le masque aussi?", prend comme exemple le rectorat.

Une fois que la batterie de questions est posée et la situation évaluée, "l’ARS peut considérer qu'il n’y a pas de risque et que les personnes qui ont côtoyé la personne contaminée peuvent continuer à venir travailler. Si l’élève était par exemple allé manger avec ses copains au camion-bar en baissant la garde sur la distanciation notamment, là il va falloir repérer avec lui avec qui il est allé manger au camion-bar et c’est véritablement là que commence le contact tracing", confirme le rectorat.

L'instance rappelle que lorsqu’il y a un cas Covid, "on ne ferme pas tout" mais "on étudie vraiment chaque situation au cas par cas".

C'est effectivement au vu de la configuration des lieux, le respect des gestes barrière et la durée pendant laquelle les personnes se sont côtoyées que l'ARS décide d'appliquer un degré de précaution sanitaire qui peut aller de la fermeture d'une partie d'un site ou de sa totalité.


Prisca Bigot
En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par jean claude le 21/08/2020 12:13

Voilà qui est dit pour faire taire les rumeurs et féneants de toutes sortes .....

2.Posté par Evwlyn le 21/08/2020 14:31

"Si l’élève était par exemple allé manger avec ses copains au camion-bar en baissant la garde sur la distanciation notamment, là il va falloir repérer avec lui avec qui il est allé manger au camion-bar et c’est véritablement là que commence le contact tracing"
Quel ramassis de conneries: on ne trouve presque jamais cambrioleurs, agresseurs, voleurs et là on va retrouver les centaines d'ados qui se croisent, s'échangent leurs téléphones toutes les minutes, se bécotent à l'intérieur ou aux abords des établissements.......ah la la, brassage d'air niveau maximal!

3.Posté par Mangue Piment le 21/08/2020 15:35

Je connaissais le Tiki-Taka où l'on se passe la balle mais pas le Contact-Contact où l'on se passe le virus !

4.Posté par Arnaud le 21/08/2020 17:35

Je vais vous dire comment le Rectorat traite la crise COVID !

Après 6 mois sans cours, les gamins du lycée Evariste de Parny n'ont pas eu cours de maths cette semaine, le prof de maths est absent depuis la rentrée !

Quand sera-t-il remplacé ? Après le délais de 15 jours de carence imposé par le Rectorat !!!

Chaque absence longue durée n'est en effet remplacée qu'après 15 jours, c'est la règle pour faire des économies !

Donc comment le Rectorat traite la crise COVID ! Il s'en fout****t ! Manifestement ! Après 6 mois d'absences, on n'est pas à 15 jours près !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes