MENU ZINFOS
Economie

Comment donner plus d'attractivité aux centres-villes ?


A l'occasion du 2e colloque sur l'attractivité des centres-villes à la CCIR , nous avons interrogé son président, Ibrahim Patel, et David Lorion, 1er adjoint de la mairie de Saint-Pierre et délégué au développement économique à la Région, sur les projets pour les deux plus grosses communes de l'île: Saint-Denis et Saint-Pierre. Un problème commun reste le manque de parking.

Par SH - Publié le Mardi 23 Septembre 2014 à 14:26 | Lu 1685 fois

Comment donner plus d'attractivité aux centres-villes ?
"Nos centres-villes sont en retard", selon Ibrahim Patel, président de la CCIR. Le 2e colloque sur l'attractivité de nos centres-villes s'est tenu ce mardi à la CCIR à Saint-Denis et a réuni bon nombre d'acteurs économiques: collectivités, État, Insee, Ipsos OI, Cinor, Civis, Agorah et bien d'autres. Après un premier colloque l'année dernière axé sur l'accessibilité pour les personnes handicapées, les acteurs ont présenté leurs stratégies pour augmenter la fréquentation des centres-villes.

Ibrahim Patel a expliqué qu'il y a eu "un phénomène de mode en 1985 qui consistait à développer la périphérie des centres-villes sans continuer le développement des centres. Tout le monde en est conscient aujourd'hui et le poumon d'une commune est le centre-ville et il ne faut pas le laisser mourir".

Le centre-ville de Saint-Denis, dénombre 21.500 emplois, dont 2.800 emplois commerçants, et connaît avant tout "un problème de parking, comme dans toutes les villes à La Réunion". Faciliter le stationnement en ville serait une solution, tout comme favoriser l'accès aux transports en commun. "Il y a trois éléments qui doivent être améliorer: le transport, la sécurité autour des commerces et les animations".

Depuis près d'un an, les boutiques sont ouvertes plus tard dans la soirée mais la fréquentation des magasins n'est pas encore satisfaisante, "à cause d'un réseau de transport qui ne le permet pas", selon Ibrahim Patel.

Le président de la CCIR rappelle également avoir "combattu le projet du Pôle Océan" à Saint-Denis en 2008. "Il fallait un certain développement du centre-ville avant, sinon il allait être déstabilisé. Aujourd'hui, avec sa taille raisonnable et adaptée, le projet pourra être une locomotive pour le centre-ville".

Concernant le centre-ville de Saint-Pierre, avec ses 11.000 emplois, il aurait aussi besoin de trois aménagements: "Plus de transports, plus de commerces et plus d'accessibilité", affirme David Lorion, 1er adjoint à la mairie de Saint-Pierre. "La mise en œuvre est toujours difficile mais les changements les plus importants sont l'installation d'une ligne de bus, une meilleure circulation piétonne et de nouveaux parkings".

Se tourner vers la mer

Thierry Devimeux, secrétaire général aux affaires régionales auprès du préfet, rappelle que "la plupart de nos grandes villes se situent sur la mer". "Mais nous n'exploitons pas cet atout et nous somme dos à la mer, explique-t-il, seule la ville de Saint-Pierre a commencé un travail pour se rapprocher de la mer, ainsi que le Port".


Interview d'Ibrahim Patel sur les effets du 1er colloque sur les centres villes de La Réunion et leur retard aujourd'hui:





Interview de David Lorion sur les aménagements nécessaire en centre ville de Saint-Pierre:





1.Posté par noe le 23/09/2014 16:05

Il faudra installer des brasseries attractives , des lieux de rencontres , et non tj des magasins de linges !

2.Posté par ZembroKaf le 23/09/2014 16:58

J'adore la photo...un 4x4 sur le trottoir...devant la CCIR...merci pour le déplacement piéton !!!
M. Lorion vous parler du développement des commerces....vous êtes même pas au courant des difficultés des commerces à la ravine blanche avec les travaux du TCSP de la rue "favron"...que vous semblez découvrir....déjà que votre sénateur-maire considère ces commerçants de "pseudo" commerçants...aucun dialogue n'est possible avec cette municipalité saint pierroise...avec un maire...qui ne pense pas plus haut que (...)
VOUS ETES EN TRAIN DE DETRUIRE SAINT PIERRE !!!

3.Posté par nini410 le 23/09/2014 18:50

Entièrement d'accord avec le message précédent! Les commerçants n'ont' aucun soutien de la municipalité! Le maire est quasi inexistant! Les commerçants passent leur journée dans la poussière et le bruit. Les clients ont une mauvaise accessibilité aux commerces. Aucune place de stationnement. PAR CONTRE, à la fin du mois, les charges doivent être payés (Loyer, RSI...tiens donc.....).
ce TCSP n'est pas réfléchi, aucune concertation, quand on voit que Saint Denis, doit reconstruire le Butor à coup de millions d'euros, Ici on ne veut rien entendre lors de la seule réunion tenue en avril 2014 (sans élu) juste avec les super ingénieurs de la CIVIS (prononcer le mot saint denis est tabou) : ici c'est ici, là bas c'est leur problème.
Merci à Michel Fontaine, Lorion et à leurs sous-fifres pour nous mettre dans le kaka !!!
Leurs beaux discours devant la caméra, M. Lorion ça fait longtemps que cinéma Alpha est fermé !!!

4.Posté par Alexandre Lorion le 23/09/2014 20:24

Parking à étage... de 1000 places soit 4 étages et 2 au sous sol...

Les travailleurs du centre ville garés à l'extérieur du centre ville et navette bus pour aller bosser,

Ticket parking offert pour la prochaine visite du client a partir de 50.00 € d'achat ou plus,

Côté gauche parking normal, parking droit parking minute avec parcmètre spécial,

Carte de fidélité sous l'impulsion des associations des commerçants, avec brochure, texto etc... bref une stratégie semblable aux centres commerciaux ... bref un service produit et com qui prend les produits que chacuns veut mettre devant...

Planning annuel d'actions concrètes en réflexion avec les autres villes, pas 50 braderies en même temps,
Il y a pas 24 centres villes : 15@ peines ...

Bateau croisière qui débarque chacun son tour les recois, janvier st denis, fevrier le port etc... vu le niveau de langue mixte avec un partenaire univesitaire des langues avec nos CHERS étudiants et une banque ouverte pour le change hein lol,
Oublie pas lé buuus...

Après une remise à niveau vitrine, formation du personnel, bref un rafraîchissement de l'ensemble, emprunt à la caisse des dépôts et consignations et remboursement pas de subventions ... arret ek ça. ..

Et enfin, les dépenses liées à la com, a l'effort de s'adapter a un monde qui change une ristourne ficale serait la bienvenue...

Au niveau parlementaire, un vote pour une baisse des loyers pro contre une ristourne fiscale au proprio pdt 3 ans en attendant une croissance reviens,
Rsi arnaque en excellence, et bien les experts n ont qu'a vendre les parades au RSI...
Mais bon, le systeme a un prix , la liberté aussi.

Mais plus il y a des decideurs plus la décision est difficile, une feuille de route en consensus ... dur dur...

M. Patel bon courage...

5.Posté par Phil le 23/09/2014 21:12

Ouvrir à 8H, ne pas fermer à midi pour faire la priere et non plus à 17H30 mais à 20H.

Sinon moi je vais dans les grandes surfaces!

6.Posté par gbdz le 23/09/2014 23:14

Vous rigolez?
Le centre ville de St. Pierre est inaccessible a cause des bouchons, manque de parkings et le reseau de circulation mal conçu et surchargé. Les batiments en centre ville sont abimés. C'est honteux comme les meilleurs quartiers de St. Pierre sont si mal entretenus. Puis, l'activité s'arret a 18H, rien ne bouge 18H05.
C'est rigolo, votre hypocrisie.
Les vieux attendent la montée des prix de la terrain et font absolument rien pour faire de business.
Avarice et paresse. Business pei. Et vous faites semblent ne pas le voir? Oh-la-la....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes