MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Comment Thierry Robert a obligé les autres partis à soutenir Samuel Mouen...


Par - Publié le Samedi 27 Juillet 2013 à 11:04 | Lu 4201 fois

Comment Thierry Robert a obligé les autres partis à soutenir Samuel Mouen...
C'est une des conséquences incidentes de la grève de la faim de Samuel Mouen. Le représentant auto-proclamé des Indignés à la Réunion n'avait sûrement pas imaginé, en arrêtant de s'alimenter il y a une douzaine de jours, qu'il allait contraindre tous les candidats potentiels aux municipales à Saint-Denis à sortir du bois beaucoup plus tôt que prévu.

C'est Thierry Robert qui, une fois de plus, a été le déclencheur de l'opération. En étant le premier homme politique à apporter publiquement son soutien à Samuel Mouen, il a incité Ibrahim Dindar et Nassimah Dindar à en faire de même. 

Devant cette occupation de l'espace médiatique par l'UDI, l'UMP n'a pas voulu rester dans l'ombre et Michel Fontaine a fini par se résoudre à entrer lui aussi dans la danse. A sa façon... En mobilisant ses militants et sympathisants et en mettant des bus à leur disposition. Une fois arrivés à Saint-Denis, les bus saint-pierrois se sont garés non loin des cars saint-leusiens loués par Thierry Robert...

Lors de cette manifestation jeudi soir devant la préfecture, on a beaucoup vu Nassimah Dindar et René-Paul Victoria en première ligne, en permanence dans la lumière des flash et des projecteurs, avec un peu en retrait, essayant lui aussi de capter un peu l'attention des journalistes, un Michel Lagourgue qui commence à prendre conscience que le terrain c'est bien, l'embauche de "militants" mercenaires c'est facile quand on a de l'argent, mais qu'il lui manque encore un peu de carrure maintenant le sprint final est enclenché. Difficile d'exister médiatiquement quand Nassimah est présente. Et plus les heures passent, plus il doit prendre conscience qu'il va être la énième victime de la roublardise de Nassimah et que le document signé qu'il a en sa possession le désignant comme futur candidat aux municipales à Saint-Denis, n'a pas plus de valeur qu'un billet de Monopoly dans la vraie vie...

La Gauche a longtemps hésité devant cette occupation de l'espace médiatique par la Droite. Impossible au PS et au Progrès de bouger, prisonniers qu'ils sont de leur soutien au gouvernement, celui-là même qui est à l'origine de la grève de Samuel Mouen. Seule Monique Orphé a osé publier un communiqué, dans lequel elle n'évoque même pas le nom de Mouen, mais où elle demande au gouvernement de prendre des mesures d'urgence pour la Réunion. Ca a le mérite d'exister, mais autant dire que l'objectif n'est que médiatique. Il n'y a aucune chance qu'elle soit entendue dans l'immédiat par un gouvernement aux abois financièrement. A moins que les choses ne dégénèrent véritablement mais ça, c'est une autre histoire et personne, hormis quelques excités, ne le souhaite réellement.

Le PCR a lui aussi mis beaucoup de temps à réagir. Il ne pouvait cependant plus rester absent de cette bataille car son silence commençait à devenir assourdissant. Comment expliquer que le parti qui se présente comme le défenseur des plus défavorisés soit absent d'une manifestation de soutien à quelqu'un qui est prêt à donner sa vie pour les plus pauvres? Le PCR s'est donc résolu lui aussi à appeler à manifester demain et, dès hier soir, Gilles Leperlier, un de ses quatre dirigeants, a rendu visite à Samuel Mouen sous sa tente. On dit même que Paul Vergès en personne pourrait s'arrêter ce matin, sur le chemin de Gillot, au retour d'un déplacement en métropole.

Le PCR ayant donné le "la", tous les autres partis ou groupuscules de Gauche se sont vus contraints, eux aussi, de soutenir l'action de Samuel Mouen... C'est ainsi que les écologistes d'EELV et le Front de Gauche entre autres, ont appellé hier soir par voie de communiqué à manifester demain...

Voilà comment, une fois de plus, le maire de Saint-Leu, a réussi à faire bouger les lignes en obligeant tous les partis politiques, mis à part le PS, à le suivre dans une action dont ils ne voulaient pourtant pas à l'origine.

Reste maintenant à espérer qu'ils réussissent tous ensemble à atteindre les 4 à 5.000 manifestants demain, seuil imposé par Samuel Mouen pour accepter d'arrêter sa grève de la faim... Et lui permettre ainsi de recommencer à s'alimenter.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JORI le 27/07/2013 13:50

Cela confirme bien ce que j'ai toujours dit, la politique locale n'est qu'une histoire de course à l'image, à la com et non d'action. 5000 pers ou plus ou beaucoup moins ne remplira pas plus les caisses de l'Etat pour redonner un RSTA. En revanche, on peut toujours et encore constater qu'il est plus facile pour nos élus ou autres tel Mouen, de faire des propositions pour le maintien des emplois précaires dans l'île que de trouver des solutions pour la création d'emplois dignes de ce nom. Mais n'est ce pas tout simplement voulu, voire souhaité par nos élus??. Je le répète et le redemande, depuis toutes ses gesticulations médiatiques, qui peut me dire ce que le supérieur à tout le monde T.Robert a apporté au quotidien de tous les réunionnais?. Même la STEP de sa commune, il n'arrive pas à la mettre aux normes, c'est dire.

2.Posté par COCO GLACE le 27/07/2013 18:23

La politique ce n'est que de la communication.

Les politiciens l'ont depuis longtemps compris et M. T Robert plus que quiconque.

C'est vrai en Métropole et encore plus à la Réunion où nos compatriotes sont friands de sensationnel.

Je demandais récemment à un ami, tu es de gauche ou de droite, il me répond : "mi lé ou sak mi va gain in ti contrat". Cela résume assez bien, je crois, la doctrine de nombreux réunionnais, si en plus "i gain un ti carré le bus po mont st denis" alors là, c'est le bonheur absolu.

Profitez en encore un peu, cela ne durera plus longtemps.

3.Posté par R I P O S T E le 27/07/2013 22:22

" Michel Lagourgue qui commence à prendre conscience que le terrain c'est bien, l'embauche de "militants" mercenaires c'est facile quand on a de l'argent, mais qu'il lui manque encore un peu de carrure maintenant le sprint final est enclenché " c'est tellement évident et la liste d' Union de la Droite sera conduite par Nassimah
" que le document signé qu'il a en sa possession le désignant comme futur candidat aux municipales à Saint-Denis, n'a pas plus de valeur qu'un billet de Monopoly dans la vraie vie... et il sera temps de rentrer à la kaz où la présidente de l'udi local sera une udifiée !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes